AéronautiqueAuto / Moto

Rolls-Royce : ACCEL, l’avion électrique le plus rapide du monde se dévoile un peu plus

L'avion électrique le plus rapide du monde sera probablement anglais ! Rolls Royce entend relier Londres à Paris avec le Spirit of Innovation en une seule et unique charge.

L’avion électrique le plus rapide du monde sera probablement anglais. C’est l’ambition avouée du constructeur Rolls Royce qui présente le projet ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight). Le petit et puissant monoplace électrique a été dévoilé à l’aéroport de Gloucestershire.

Il devrait atteindre la vitesse record de 480 km/h ! Cependant, il ne s’agit que de la structure de l’appareil. L’intégration du système de propulsion électrique devrait débuter sous peu. Rolls Royce annonce une autonomie de 320 km soit un vol Londres-Paris en une seule charge. Mais, il reste encore de nombreux tests et améliorations à apporter. Pourtant Rolls Royce souhaite le faire voler dès 2020 !

Le projet ACCEL

Si le projet porte le nom d’ACCEL, l’avion en lui-même portera sur sa carlingue, « Spirit of Innovation ». Rolls Royce annonce la couleur tout en rappelant le fameux Spirit of Saint Louis piloté par Charles Lindbergh. Le 21 mai 1927 l’aviateur était le premier à effectuer un Paris-New York sans escale à bord d’un monoplan !A ce jour, le record de vitesse d’un avion électrique revient à l’Extra 330 LE conçu par Siemens. Il a atteint 337,5 km/h en 2017. Le Spirit of Innovation entend bien battre ce record en franchissant allègrement la barre des 400 km/h.

À LIRE AUSSI :  VariaLift, bientôt des dirigeables en aluminium qui offrent une alternative aux avions

Les spécificités techniques

Techniquement, ce monoplace sera équipé d’une batterie de 750 kW conçue en collaboration avec Electro Flight. Cette batterie dotée de 6000 cellules alimentera trois moteurs Yasa 750€. La puissance cumulée des trois moteurs avoisinera les 1000 chevaux ! Pour pouvoir réaliser ce fameux Londres-Paris, la batterie bénéficie d’un système de refroidissement qui lui permettra ce vol sans surchauffe.

En plein désaccord sur le Brexit, cet avion, co-financé par le gouvernement britannique entend faire de la Grande-Bretagne, un pays pionnier dans l’aviation électrique.  Dès la batterie de tests terminé sur le Spirit of Innovation (plus de 20 000 points), les vols devraient être possibles. A suivre en 2020 donc !

 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page