Animaux

On sait enfin pourquoi les chats étaient vénérés dans l’Egypte antique

Les chats étaient vraiment comme des dieux durant l’Egypte antique. Mais saviez-vous pourquoi ?  

La passion des gens de l’Egypte ancienne pour les chats n’est plus un secret pour personne. Mais pourquoi cette vénération pour les félins déjà ? Eh bien, un groupe d’archéologues s’est sérieusement penché sur la question : ils ont alors fait d’étonnantes découvertes qui pourraient expliquer cette vénération. Ils ont alors avancé plusieurs hypothèses intéressantes.

On ne compte plus le nombre de créatures et dieux égyptiens qui sont apparentés aux félins. On peut notamment citer les déesses Sekhmet et Bastet, la première étant représentée avec une tête de lion et un corps de femme, tandis que la seconde prend carrément l’apparence d’un lion ou d’un chat.

Les chats ont des qualités divines !

Pour ce qui est des créatures, impossible de ne pas évoquer le Sphinx, célèbre pour son immense statue de 73 mètres long qui représente un lion avec un visage d’homme… Eh bien selon une exposition consacrée à l’Egypte ancienne au Smithsonian National Museum of Asian Art à Washington DC, le peuple égyptien associait les dieux et les chats pour les qualités que possèdent ces derniers.

Les félins fascinaient en effet pour la dualité de leur tempérament : d’un côté, ils étaient considérés comme protecteurs, loyaux et nourriciers, mais en même temps, c’était également des créatures indépendantes et qui pouvaient aussi être féroces et très belliqueuses. Pour les égyptiens, cette double facette faisait que les chats étaient des animaux vraiment spéciaux : tout comme les dieux, ils pouvaient être aussi bien terribles que bienveillants.

À LIRE AUSSI :  Mais au fait, qui a inventé l'alphabet?
On sait maintenant pourquoi les anciens Egyptiens aimaient autant les chats
Une adoration millénaire ! Crédit photo : Shutterstock / Mia Stendal

Des découvertes un peu flippantes…

Les anciens égyptiens adoraient tellement les chats qu’ils allaient jusqu’à donner des petits surnoms de félins à leurs enfants. Et lorsqu’ils mourraient, les matous étaient soigneusement momifiés et richement parés de colliers, avant d’être enterrés dans un cimetière spécial. L’Egypte antique peut d’ailleurs se vanter d’avoir créé le tout premier cimetière pour animaux de compagnie connu au monde et dans lequel, les archéologues ont découvert essentiellement des momies de chats…

Mais à l’époque, la passion du peuple égyptien pour les félins pouvait aller vraiment très loin… et c’en était presque dérangeant. Les recherches ont notamment permis de découvrir qu’il existait dans l’Egypte antique une industrie entièrement consacrée à l’élevage de chats. Ces derniers étaient destinés à être tués et momifiés pour accompagner les défunts dans la tombe. Des archéologues avaient alors découvert que les chats étaient sacrifiés vraiment très jeunes (à peine 5 mois) et qu’ils étaient des millions à avoir subi ce sort funeste entre environ 700 avant J-C et 300 après J-C.

On sait maintenant pourquoi les anciens Egyptiens aimaient autant les chats
Les félins étaient considérés par les égyptiens comme protecteurs, loyaux et nourriciers; mais également féroces et belliqueux. Crédit photo : Shutterstock / Utekhina Anna

Alexia Domoina

Je suis une grande passionnée des gadgets et nouvelles technologies ! Chaque article est une nouvelle découverte et un véritable plaisir à écrire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page