Environnement

Confinement : les premiers renardeaux sont nés au cimetière du Père-Lachaise… Et c’est une première à Paris !

Le conservateur du Père-Lachaise a bien de la chance... Seule personne autorisée à se balader dans le cimetière parisien, il a pu réaliser de magnifiques clichés d'une portée de renardeaux !

Les cimetières parisiens sont fermés depuis le confinement. Et ce, parce qu’ils sont considérés comme des parcs publics. Les gens s’y baladent et s’y attardent pour y lire ou pour se recueillir. Les cimetières parisiens comme celui du Père-Lachaise abritent de nombreuses sépultures de célèbres personnages et les fans viennent s’y recueillir.

Mais, depuis le confinement, c’est la faune qui reprend ses droits ! Habituellement de nombreux chats se promènent à travers les allées, mais depuis peu, une portée de renardeaux y a fait son apparition ! Le conservateur du Père-Lachaise, aux premières loges, a pu prendre de superbes clichés de ces bébés renards… Les tout-premiers au cœur même de la capitale !

À LIRE AUSSI :
Les effets inattendus du confinement sur l'environnement, et si le problème c'était nous ?

La présence de renards avait déjà été constatée dans des cimetières de banlieue comme Thiais (94) ou Pantin (93). Mais aucun spécimen intra-muros. Le couple de renards et ses quatre petits a donc élu domicile entre les tombes d’illustres célébrités comme Edith Piaf, Jim Morrisson ou Colette !

D’après le conservateur, c’est l’effet confinement sur la Nature qui reprend ses droits… Les renards ne sont pas dérangés en leur tanière et peuvent parcourir de longues distances pour chasser sans risquer de se faire écraser.

On espère vraiment que ces petites merveilles pourront s’épanouir sans dommage… Peut-être pourront-ils être mis à l’abri du tumulte parisien quand le déconfinement se fera… Sinon on ne donne pas cher de leurs jolis pelages ! En attendant laissons les gambader en paix et refaire peut-être une certaine fable !

En effet, Jean De La Fontaine est aussi enterré au Père-Lachaise, mais l’histoire ne dit pas si les corbeaux parisiens tiennent dans leurs becs des fromages !

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer