Mais au fait, quels sont les motifs impérieux pour se déplacer à plus de 10 km ?

Et voilà la sentence est tombée ! Reconfinés pour 4 semaines minimum et avec couvre-feu ! Mais comment rester dans la légalité si vous devez dépasser les 10 km de votre domicile ?

Voilà nous y sommes ! Le vieux dicton Jamais 2 sans 3 s’est une nouvelle fois vérifié… Devant la recrudescence des cas de Covid 19, l’arrivée des variants divers et variés, l’exécutif a pris la décision [attendue] de reconfiner le pays. Et ce troisième confinement est un peu moins strict qu’en mars dernier, mais beaucoup plus que celui d’Octobre 2020…

Si nous avons le droit de nous « balader » à moins de 10 km de chez nous pour n’importe quelle raison… Dépasser les 10 km sans motifs impérieux relève de l’inconscience vis-à-vis de notre porte-monnaie ! Décryptage des fameux motifs impérieux au-delà de 10 km de chez soi !

Depuis hier, la tolérance accordée à ceux qui souhaitaient partir se confiner ailleurs n’est plus de mise. Pour les 10 km autour de chez vous, un simple justificatif de domicile suffit. Pour connaître le cercle autorisé, le gouvernement met en place un site, Geoportail. En vous géolocalisant vous connaîtrez les limites à ne pas dépasser.

En revanche, dépasser les 10 km sans motif impérieux est passible d’une amende de 135€. Après 3 contraventions dans un délai de 1 mois, un nouveau déplacement interdit constitue un délit, qui sera jugé par le tribunal correctionnel. (Source Service Public)

Mais alors quels sont les motifs impérieux de déplacements ?

La liste des motifs impérieux pour un déplacement à plus de 10 km de chez soi est donc la suivante :

  • Activité et achats professionnels, enseignement et formation, mission d’intérêt général
  • Santé (Consultations et soins médicaux)
  • Motif familial, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires et gardes d’enfants
  • Situation de handicap
  • Convocation judiciaire ou administrative
  • Déplacements de transit et longue distance
  • Déménagement
  • Déplacement de transit vers les gares et les aéroports
Mais au fait, quels sont les motifs impérieux pour se déplacer à plus de 10 km ?
Il faudra bien évidemment remplir une attestation de déplacement pour tous ces cas de figure. Crédit photo : Shutterstock / Frederic Legrand – COMEO

A la liste des « excuses » pour se déplacer à plus de 10 km de son domicile et dans sa région s’ajoutent :

  • Réaliser des achats de première nécessité ou des retraits de commandes
  • Accompagner ses enfants à l’école
  • Se rendre dans un établissement culturel ou lieu de culte
  • Effectuer des démarches administratives ou juridiques

Si vous comptiez vous réunir avec les grands-parents potentiellement vaccinés pour les fêtes de Pâques, c’est donc raté… Ou à vos risques et périls ! Peut-être que le weekend de l’Ascension (du 13 au 16 mai) sera propice aux retrouvailles… distanciées ! On a envie d’y croire !

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page