Art / Design

Voici la maison la plus chère au monde actuellement sur le marché

C’est la maison la plus chère du pays. Elle a été construite en 1991 et n’a été achevée qu’en 1998, une véritable « mégamansion » !

Comment imaginez-vous la maison la plus chère actuellement en vente aux Etats-Unis ? On peut répondre à cette question puisqu’elle a justement été mise aux enchères, nous rapporte New York Post, le mardi 08 décembre dernier.

Ladite maison porte fièrement le nom de Villa Firenze. Elle est située à Beverly Hills, sur un énorme terrain de 2.600 mètres carrés environ. Selon la société de médias The Real Deal, cette « mégamansion » actuellement estimée à 160 millions de dollars, soit 130.256.000 euros environ est la maison haut de gamme la plus chère des Etats-Unis à avoir été mise aux enchères.

Mais qu’a-t-elle dans le ventre ?

On se doute bien que pour valoir une somme à 9 chiffres, cette maison devrait être au summum du luxe et que tous les éléments dedans devraient avoir des proportions gigantesques. Eh bien, selon les informations du New York Post, cette gigantesque maison ne comprend pas moins de 20 chambres et 23 salles de bains avec une section distincte entre les quartiers du personnel et ceux des invités.

De plus, le complexe comprendrait également une cave à vin et une cour pouvant accueillir 30 personnes. L’architecture globale de ce manoir serait censée invoquer la sensation d’un village italien pittoresque. Des célébrités auraient d’ailleurs déjà fait un saut dans cette immense demeure. Ce fut notamment le cas de Denzel Washington, Eddie Murphy et Sylver Stallone.

À LIRE AUSSI :  Elon Musk vivrait désormais dans une Boxabl, une maison pliable de 35 m²

Une propriété d’un des hommes les plus riches au monde

Si vous vous demandez qui peut bien être le propriétaire de cette résidence atypique, c’est le milliardaire Steven F. Udvar-Hazy, un homme d’affaires américain d’origine hongroise et qui avait été classé par Forbes comme étant la 305ème personne la plus riche au monde, avec une fortune nette estimée à l’époque à 2,2 milliards USD.

Néanmoins, le milliardaire chercherait désormais à se débarrasser de sa propriété, et ce, depuis 2018 où il était prêt à céder son bien pour 165 millions de dollars. Néanmoins, aucun acheteur ne semblait vouloir acquérir cette propriété pour une telle somme. C’est la raison pour laquelle la maison la plus chère des Etats-Unis a atterri à la vente aux enchères.

Shelton Wilder, le PDG du Shelton Wilder Group a déclaré à Realtor.com qu’ « aller aux enchères pourrait être une excellente stratégie s’ils cherchent à vendre la propriété rapidement (…) Cette stratégie de mise aux enchères touchera plus de personnes et pourrait susciter beaucoup d’intérêt et de demande pour la propriété ».

À LIRE AUSSI :  Maison conteneur : découvrez le projet de LOT-EK qui combine 6 conteneurs et offre 178 m² de surface

Mais ces gigantesques demeures peuvent aussi perdre plus de la moitié de leur valeur aux enchères…

Mais ça, c’est dans le meilleur des cas. Ce PDG explique effectivement qu’il y a un autre revers, c’est que « parfois, ces domaines de 50 à 100 millions de dollars (…) mettent deux à cinq ans à se vendre » et, le plus dur, c’est que la maison peut ne pas se vendre au prix estimé mais bien plus bas.

C’est le cas d’un manoir de 2.700 mètres carrés en Floride, estimé à 159 millions de dollars (129.441.900 euros environ). Il a été mis aux enchères en 2018 et a été vendu pour seulement 42,5 millions de dollars, soit 34.599.250 euros environ. Désolant pour l’ancien propriétaire et une bonne affaire pour le nouvel acquéreur, n’est-ce pas ?

Arielle Lovasoa

Je me retrouve dans les mots de Françoise Giroud dans Lou: Histoire d'une femme libre: "C'est une fille irréductible qui n'en fait et n'en fera jamais qu'à sa tête, non pas par caprice mais par nature". A cela, j'ajouterai le sage conseil de Confucius, mon leitmotiv: "Si tu veux profiter de ta vie, apprends à profiter de ta simple journée"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page