Astuces

Comment réaliser le forage d’un puits d’eau dans votre jardin avec une tarière ?

Disposer d'eau gratuite en prélevant l'eau de pluie qui s'infiltre dans les veines d'eau souterraines, c'est possible. Cependant, il faudra être patient et plutôt en bonnes conditions physiques !

Vous aimeriez profiter de l’eau souterraine qui se trouve dans votre jardin, mais vous ignorez comment faire ? Si vous constatez la présence de remontées humides,ou si des peupliers sont plantés aux alentours, vous avez peut-être une chance de profiter de l’eau de pluie, qui s’infiltre dans les veines d’eau souterraine. N’imaginez pas atteindre la nappe phréatique, bien trop profonde. Avec les bons outils, de la persévérance et de bonnes conditions physiques, il est possible de creuser soi-même un puits dans son jardin. Vous n’aurez jamais la garantie du résultat, mais après tout, qui ne tente rien, n’a rien. Si vous souhaitez vous lancer dans la construction d’un puits d’eau, on va vous expliquer comment faire, et quels sont les outils et matériaux indispensables à sa réalisation.

Étape 1 : réaliser un pré-trou

Avant d’entamer les travaux, il est conseillé de creuser plutôt en été. Certes, la terre est plus dure et les niveaux d’eau plus bas, mais cela vous permettra de vous assurer de l’eau toute l’année. En effet, la veine d’eau se remplira à la saison des pluies, qui sont plus présentes à partir du mois de septembre. Vous creuserez donc plus profond au départ, mais bénéficierez du remplissage de la veine d’eau lorsqu’il pleuvra. Il faut alors commencer par creuser un pré-trou à l’aide d’une pelle ou d’une tarière (sans les manchons de rallonge). Le pré-trou fera environ 30 cm de profondeur et vous permettra de vous guider pour passer à l’étape suivante : la tarière à main.

vidaXL Tarière de sol avec manche 150 mm et tube d'extension 9 m Acier
vidaXL Tarière de sol avec manche 150 mm et tube d’extension 9 m Acier. Crédit photo : Cdiscount

Étape 2 : le trou à la tarière

Pour réaliser cette étape, il faudra vous équiper d’une tarière à main, équipée de plusieurs manchons, aussi appelés rallonges ou allonges. Ces manchons vous permettront de remonter la terre au fur et à mesure, en les ajoutant un à un, vous creuserez ainsi plus profondément. La tarière à main se présente sous la forme d’une tige avec, à l’extrémité, une vis sans fin, qui va forer le sol. Attention, dès que vous aurez un manchon à ajouter, il faudra remonter la terre et replonger au fond. Il est également conseillé, au fur et à mesure, de consolider votre trou avec des tuyaux en PVC de diamètre plus petit afin que les parois ne s’effondrent pas. Vos tuyaux en PVC devront être de plus gros diamètre que la pompe immergée, qui viendra s’installer au fond de votre trou par la suite. Pendant la phase de creusage, il faudra donc remonter la terre à chaque fois, et arrêter de creuser lorsque vous rencontrerez de la terre très humide, voire gorgée d’eau si vous avez de la chance ! Vous trouverez des tarières à main, avec manchons sur Leroy Merlin (123,95 €), Cdiscount (142 €) et Amazon (503 €).

Étape 3 : le pré-tubage

Pour éviter l’effondrement des parois, qui vous amènerait à tout recommencer, il faut « tuber » votre trou. Fixez solidement ce pré-tube pour faciliter son retrait ultérieur. Généralement, un tuyau d’un diamètre compris entre 140 et 180 mm est choisi. Utilisez ensuite une mèche de tarière de diamètre plus petit pour continuer à creuser à l’intérieur du pré-tubage. Au fur et à mesure que vous forez à l’intérieur du tuyau, celui-ci s’enfoncera dans le sol. Ensuite, installez le tuyau final d’une épaisseur minimale de 3 mm, obturé hermétiquement à son extrémité inférieure.

Quelles sont les règles à respecter pour forer un puits dans son jardin ?
Quelles sont les règles à respecter pour forer un puits dans son jardin ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Ce tuyau doit être équipé d’une crépine pour permettre l’infiltration de l’eau souterraine tout en retenant les particules de sable, de cailloux et d’autres impuretés. Vous pouvez acheter un tuyau pré-équipé d’une crépine ou fabriquer vous-même une crépine à l’aide d’un tube PVC découpé avec une scie. Pour atteindre le fond du puits, vous devrez raccorder plusieurs tuyaux en les collant ensemble. Avant de les coller, poncez les deux extrémités des tuyaux au papier de verre pour assurer une bonne adhérence. Veillez à respecter le temps de séchage de la colle que vous avez choisie.

Comment creuser un puits avec une tarière manuelle ?
Comment creuser un puits avec une tarière manuelle ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Étape 4 : la pompe immergée

La pompe immergée, comme son nom l’indique, doit être envoyée au fond du trou. Elle va vous permettra d’extraire l’eau souterraine du puits et la remonter à la surface. Munie d’un long tuyau, elle se glisse dans le tubage et permettra de pomper l’eau de la veine d’eau. Vous pouvez acheter des pompes immergées sur différents sites de commerce en ligne comme Castorama, Leroy Merlin ou Amazon. Attention, le diamètre de votre pompe est primordial : elle devra, non seulement, passer dans le puits, mais également dans le tubage. Vérifiez bien que tout s’imbrique comme des LEGO, avant de vous lancer.

https://www.youtube.com/watch?v=R9GeO9avR-I&pp=ygUNdGFyaWVyZSBwdWl0cw%3D%3D


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, je m'épanouis dans l'exploration et la communication des actualités, de l'environnement, ainsi que des domaines liés aux sciences et à la psychologie. Depuis que j'ai entamé mon parcours dans le monde de la rédaction, j'ai constamment été inspirée par la diversité et la richesse des sujets abordés dans ces domaines, cherchant à les rendre accessibles et captivants pour mes lecteurs. Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Topo intéressant,
    Mon terrain borde le thallweg, ce qui signifie une rivière souterraine, celle-ci se réveille avec les gros orages j’ai déjà creusé à 2,20m à la bêche, ça suinte, mais. Il y a beaucoup de cailloux et je suis pas sûr que la tarière passe.
    Merci de votre témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page