Est-ce que la bûche de ramonage est efficace pour les poêles à bois et insert de cheminée ?

Découvrez les secrets des buches de ramonage : une solution économique, mais quels compromis pour la sécurité de votre conduit de cheminée ?

Selon les chiffres de l’ADEME, vous êtes environ 7 millions de ménages en France à utiliser le bois comme source de chauffage. L’augmentation récente des tarifs du gaz, du fioul et de l’électricité pourrait encourager une utilisation encore plus accrue de cette énergie dans les prochaines années. Il faut dire également que c’est le combustible le moins cher, et l’un des plus écologiques, même s’il a aussi, quelques inconvénients ! Parmi ces principaux, celui du nettoyage du conduit d’évacuation ne doit pas être pris à la légère puisqu’il y va de votre sécurité. Un conduit mal entretenu présente des risques élevés d’incendie, et le ramonage est primordial. Dans le commerce, il est aisé de trouver des buches de ramonage qui peuvent être utilisées dans certains cas, mais qui ne remplaceront JAMAIS le ramonage mécanique, effectué par un professionnel. Mais, alors, que valent les buches de ramonages ? Comment les utiliser ? Et, quels sont leurs avantages, et leurs inconvénients ? On va tout vous expliquer !

Une buche de ramonage, qu’est-ce que c’est ?

La buche de ramonage est semblable à une buche de bois classique en termes d’apparence. Sa différence réside dans sa conception. En effet, elle est fabriquée avec des sciures de bois compactées, auxquelles on ajoute des sels minéraux métalliques ou parfois du sulfate de cuivre pentahydraté. Ce sont ces composants chimiques qui vont agir sur les suies incrustées sur le conduit, et notamment dans les jointures de votre tubage. Lorsque vous achetez une buche de ramonage, privilégiez celles délivrées avec un certificat d’assurance, gage de sa qualité. Cependant, malgré un prix attractif, la buche de ramonage ne remplacera jamais le ramonage effectué par un professionnel. D’ailleurs, seul le certificat de ramonage délivré par ce dernier fera office de couverture de votre assurance, en cas d’incendie.

La buche de ramonage : une alternative simple à utiliser en attendant le passage du ramoneur.
La buche de ramonage : une alternative simple à utiliser en attendant le passage du ramoneur. Photo non contractuelle. Crédit Photo : Shutterstock.

Mais, alors, comment doit-on utiliser une buche de ramonage ?

Lors du premier allumage, et si vous n’avez pas obtenu votre rendez-vous avec votre ramoneur débordé, vous pouvez brûler une buche de ramonage, qui permettra de nettoyer le conduit. La buche de ramonage peut aussi être utilisée pour un ramonage que nous qualifierons de « supplémentaire ». C’est-à-dire qu’elle pourra remplacer un ramonage mécanique, entre deux passages du ramoneur. Cela vous permettra, pour quelques dizaines d’euros, de conserver un conduit toujours exempt de suie. Très facile à utiliser, il suffit d’allumer un feu classique, puis de laisser la buche de ramonage se consumer tranquillement durant deux à trois heures. Attention tout de même à ne pas l’utiliser trop souvent, les fumées qu’elles dégagent sont plus toxiques que celles dégagées par le bois, puisque la buche contient des produits chimiques. Une fois la buche brûlée, vous pourriez apercevoir des plaques noires dans le foyer, ce sera la suie qui est retombée. Nettoyez précautionneusement le foyer après le brulage de la buche de ramonage.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la buche de ramonage ?

Les avantages :

  • Prix très accessible, comptez approximativement 15 € pour une buche de qualité.
  • Simple à utiliser et à transporter.
  • Agit rapidement et sans effort sur le conduit, en 2 à 3 heures au maximum.
  • Pas d’odeur.
  • Peu de dégagement de fumées nocives pour l’environnement.

Les inconvénients

  • Ne remplace pas le ramonage classique, plus couteux (de 80 € à 150 €). L’artisan devra intervenir une fois par an, a minima.
  • Nettoyage incomplet, moins efficace que le ramonage mécanique qui vient gratter les parois.

Vous savez désormais à quoi vous en tenir, de même que la buche de ramonage est une alternative au ramonage avec le kit et le hérisson, qui demande bien plus d’efforts physiques évidemment ! Avez-vous déjà essayé les buches de ramonage ? Que pensez-vous de leur efficacité ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1
VNM KO Feu buche de ramonage tous conduits y compris inox. Cheminées ouvertes ou fermées, poele et chaudières
302 Commentaires
VNM KO Feu buche de ramonage tous conduits y compris inox. Cheminées ouvertes ou fermées, poele et chaudières
  • RAMONAGE CHIMIQUE : la buche se consumme en 1 heure environ, elle crée un réaction catalytique qui décolle suies et goudrons. Le ramonage mécanique s'en trouve facilité

 

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page