Les inconvénients des poêles à bois que les professionnels oublient souvent de vous mentionner

Un regard honnête sur les poêles à bois : les 5 inconvénients qui peuvent changer votre perspective sur cet investissement chauffage.

Lorsque vous interrogez un vendeur de poêle à bois, il vous dira probablement que c’est le meilleur des chauffages. Il ne faut pas lui en vouloir, c’est un peu son métier ! Les poêles à bois, comme tous les appareils de chauffage, sont des investissements obligatoires pour chacun d’entre nous. En 2021, les ventes de poêles ont enregistré une augmentation significative de +34,9 %, atteignant 320 010 unités, comparé aux 237 270 unités vendues en 2020. Cette croissance positionne ce secteur à plus de 75 % de la part totale du marché des appareils de chauffage au bois. Cependant, nous ne connaissons pas toujours les inconvénients de chacun, et nous laissons convaincre par des arguments de vente. Ces derniers cachent parfois quelques désagréments qu’il vaut mieux connaître avant d’investir dans une installation. Nous avons fait le tour de la question, et relever quelques inconvénients liés au poêle à bois. On vous explique tout.

Inconvénient n° 1 : le combustible

Comme son nom l’indique, le poêle à bois fonctionne avec des buches de bois. Ces dernières, pour être efficaces, doivent être bien sèches, coupées aux bonnes dimensions, et stockées dans des conditions optimales. Par ailleurs, vous devrez donc, dans un premier temps, être certain d’avoir un fournisseur de bois professionnel, qui vous livrera à fréquences régulières. L’approvisionnement devra également se faire en continu ou presque, car vous devrez toujours disposer de bois suffisamment sec pour l’utiliser. Un mètre cube de bois, voire deux, ou bien plus pour la saison, cela prend beaucoup de place ! Vous devrez donc prévoir un espace à l’abri de la pluie, mais suffisamment aéré pour stocker votre bois. Ou investir dans un abri à bois ! Enfin, si vous voulez payer moins cher votre mètre cube de bois, il faudra le faire livrer en rondins d’un mètre, puis le couper et enfin le fendre pour le bruler… Une certaine condition physique est donc nécessaire pour cette tâche, ainsi que pour transporter les buches.

Les buches pour un poêle à bois.
Les buches pour un poêle à bois. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Inconvénient n° 2 : l’encombrement de l’installation

Si vous disposez d’une petite pièce et que vous installez un poêle à bois comme chauffage d’appoint, il ne prendra pas trop de place. Cependant, si vous optez pour un poêle scandinave, par exemple, il lui faudra beaucoup d’espace. Un espace que vous perdrez forcément pour un autre usage ! L’encombrement est également important à cause du stockage des buches qui se fait généralement près du poêle… Il faut les empiler, prêtes à être brulées, et s’armer d’un aspirateur pour la poussière et les morceaux d’écorce qu’elles laisseront près de votre poêle !  Attention, le poêle à bois ne doit jamais être collé au mur pour des raisons de sécurité, il doit pouvoir « respirer » et donc manger encore un peu plus d’espace.

Inconvénient n° 3 : un chauffage central ? Pas réellement !

Attention aux vendeurs qui vous expliquent qu’un poêle à bois peut remplacer votre chauffage ! Ce n’est pas concrètement le cas, à moins d’installer des diffuseurs de chaleur dans toutes les pièces et en conséquence, de créer un réseau de tuyaux venus du poêle. Le poêle à bois est, la plupart du temps, un chauffage d’appoint qui permet de réchauffer une pièce au rez-de-chaussée, et de profiter du plaisir de la flamme.

Un appareil encombrant.
Un appareil encombrant. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Inconvénient n° 4 : l’entretien

Nous savons pertinemment que tous les systèmes de chauffage nécessitent un entretien régulier, y compris les radiateurs électriques, qu’il faut fréquemment dépoussiérer ! Le poêle à bois, il faut aussi l’entretenir et cela demande un peu de temps. Ainsi, à chaque allumage ou presque, je dois vider le tiroir de cendres, nettoyer le foyer, et la vitre qui s’encrasse relativement vite. Il est aussi préférable de s’équiper d’accessoires de cheminée, comme un tisonnier ou une pince à buche pour manipuler le bois incandescent. Investissez obligatoirement aussi dans un gant spécial chaleur extrême, la plupart des poignées sont en fonte, et lorsqu’il faut recharger, c’est indispensable ! L’entretien du poêle passe aussi par le ramonage obligatoire du conduit. Cette opération doit être réalisée au moins une fois par an, par un professionnel qui fournira un certificat demandé par votre assureur en cas d’incendie.

Inconvénient n° 5 : une chaleur concentrée !

Cet inconvénient rejoint le troisième et concerne les écarts de température qui peuvent découler de l’utilisation d’un poêle à bois. Dans une très grande pièce, vous pouvez avoir 50 °C autour du poêle, et 25 ° C au fond de la pièce. La chaleur diffusée n’est pas homogène, et parfois se tenir près du poêle, lorsqu’il chauffe à pleine puissance ou depuis plusieurs heures, est impossible. Le seul moyen de résoudre cela étant d’investir dans un système de ventilation ou un ventilateur de poêle pour pulser la chaleur un peu plus loin dans la pièce. Le poêle à bois reste une valeur sûre en termes de chauffage d’appoint, mais il possède aussi des inconvénients à connaître avant d’investir. Êtes-vous confrontés à ces inconvénients ? Si oui, en aviez-vous conscience avant d’acheter votre poêle à bois ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

PromoMeilleure Vente n° 1
BSAWAY Ventilateur Poele à Bois 6 Lames, Fonctionnement Silencieux, Ventilateur Cheminée Alimenté Par la Chaleur pour Poêle à Bois/Brûleurs/Bûches de Poêle
  • 【Nouveau Ventilateur Poele à Bois à 6 Pales】Il génère jusqu'à 30 % de flux d'air en plus que les ventilateurs classiques à 4 ou 5 pales et fait circuler l'air chaud plus efficacement dans...

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Aterno.be

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

47 commentaires

  1. Bonjour ! Vos commentaires sont intéressants et pertinent sauf le dernier point où je suis pas du tout d’accord. Il y a 10ans que j’installe des poêles à bois et 20 ans que je les utilisent (plusieurs différents) la chaleur rayonnante de celui-ci se diffuse assez bien dans la pièce où il se trouve. Seulement, si il y a aucune voir seulement une faible isolation de la pièce, il seras logique d’avoir froid loin du poêle et trop chaud à côté de ce poêle. Ce n’est jamais le problème du poêle mais de l’isolation. D’ailleurs tout système de chauffage comme des radiateurs classique, ça ferait la même chose: chaud a côté des radiateurs et froid Loin de ceux ci. Et je m’y connais puisque je suis avant tout plombier chauffagiste.

  2. Le chauffage avec un poële a bois fait beaucoup de poussiére alors si vous ajoutez un ventillateur dans 8 jours votre poële a bois se retrouve sur le bon coin ! Quand a la consommation vous êtes trés juste avec 2 stéres ! Vous ne faites pas la saison . Le bois c’est cher et c’est du travail , il faut la santé courage février arrive

    1. Ben oui le chauffage au bois n est intéressant que dans le milieu rural où on dispose facilement de bois et d espace de stockage. En ville c’est plus compliqué voire impossible, mais il faut bien que la ruralité ait quelques avantages !!!!

    2. Très justes vos précisions.
      2 stères sont vraiment insuffisantes. Lorsque je me chauffais uniquement au bois, j’en passé une bonne douzaine et sans surchauffer.
      Par contre avec ma cheminée qui est aux nouvelles normes, je n’ai aucune poussière ambiante.
      Salutations.

  3. Je pense que c’est un article qui veut vendre tous les autres moyens de chauffage.
    J’utilise un poêle à bois depuis plus de 10 ans comme chauffage central et cela fonctionne.
    Il faut juste prévoir la diffusion de la chaleur soit par les espaces ouverts ou le tube de cheminée Ui passe au travers de la maison.
    Si le tirage est bien calculé, peu de poussière.
    Si la maison est bien isolée, 200 M2 , 3m3 de bois suffit !
    Et si le poêle à bois est bon, (stuv) peu de cendre, et très bon rendement….
    Ainsi de suite…..
    Mode de chauffage très économique et écologique.(co2 qui ne provient pas de sources pétrolière)

  4. Je me chauffe exclusivement avec un poêle à bois et les inconvénients cités ne sont pas si grands, 7.500 kw pour 107 m2 avec 4m20 de hauteur de plafond et c’est parfait

      1. Oui il y a des gens qui reconnaissent pas les choses…dernier point grave puisque je suis au première loge …le cancer du poumons par les micros particules….

    1. Le poel à bois doit avoir des performances thérmiques, pratiques d’utilisation et avoir la capacité de stockage du bois, frêne, hêtre et chêne. Nous n’avons pas de poêle vraiment performant sur le marché en France. Il est vraie que sans ces paramètres et l’envie de bouger un peu son corps (ce qui est bon pour la santé ), les mous du genou s’abstiendront
      Le poele est un choix à peser. Je chauffe une maison de 180 m2 de plein pied, avec un pièce à vivre de 80 m2 charpente sous toiture de 6,50m au fétage, très bien isolé, mur monomur en brique nid d’abeille. J’habite en Auvergne à 740m d’altitude. Acun problème de chauffage, j’ai acheté un poel Canadien BRUNO à 4 spirales. (8000w). Cela peut aller jusqu’à 6 spirales. On régule le tirage et des bûches de 50 à 60 cm font l’affaire. Comme au Québec j’ai rajouté un ventilateur de taille raisonnable pour puiser et monter en température les pièces et surtout la pieceà vivre.

  5. Bonjour moi j’ai un insert et pour rien au monde je changerai je chauffe la maison complète dans le salon je gère entre 21 et 23 degrés max certes il m’a fallu 2 à 3ans avant de bien comprendre comment brûler mon bois et dans les autres pièces j’ai 2 à 3 degrés de moin tous dépend de la température extérieure et biensur si ya du mistral bon ma maison fait 81 mètre carré et la cheminée et bien placé moi je laisse mon bois ranger sur ma terrasse pour environ 1semaine max donc pas de contrainte de le stocker à l’intérieur oui bien il faud nettoyer la vitre et vider de temps en temps la cendre mais pas tous les jour comme vous dites certes sa mais 1 peux de poussière de bois des petit morceaux d’écorce mais c’est en rien fastidieux

  6. Article écrit certainement par une personne qui n’entend rien à ce genre de chauffage ou qui fait tout pour que les gens achètent des PAC.
    Il faut juste avoir la force de faire son bois. Et un lieu pour le stocker.

  7. Bonjour c’est impossible de se chauffer avec 2 stère de bois pour Au moins 4 mois il faut minimum 5 stères si ont est bien isolé et le poêle à bois Au centre delà maison ensuite il trouver du bois pour le poêle environ 25 cm de diamètre et sec parce que si ont vous livre des bûchettes de 10 cm de diamètre (comme c’est souvent le cas) il faut recharger toutes les heures , et évidemment il ne faut pas avoir un Poil dans la mais c’est du boulot (le tout)

  8. Excellent article très réaliste. Par contre dans une région très froide n’oubliez pas le coût du bois. 90 euros le stère en moyenne.

  9. Je suis très satisfaite par mon petit poêle (buche de 40cm) pour une surface de 60m2.
    Je laisse toute les portes ouvertes et c’est parfait. Si j’avais les tuyaux pour chauffer les chambres il y ferait trop chaud je pense et à la sdb lorsqu’il y a des ados, la douche est plus rapide.
    Concernant le stockage on peut mettre le bois le long des murs de la maison et ça fait une isolation supplémentaire.

    1. Vous avez omis différents aspects non négligeables: la mise en place. En effet pour les passages du conduit de fumée une distance minimale entre le conduit et des éléments inflammables (solives, éléments de charpente par exemple) est à respecter. De plus pour un bon tirage (combustion) la sortie de cheminée doit dépasser de 40 cm minimum l’élément le plus haut de la toiture. Pour une sortie de toit traditionnelle ( boisseaux ) cela peut entrainer un surpoids induisant la realisation d’un chevêtre plus solide afin de supporter le poids. Enfin penser au voisinage. Aucune norme ne régit la suite du propos mais positionner la cheminée en fonction des vents dominants lorsque cela est possible reste souhaitable . En effet si les fumées se rabattent vers les ouvertures des voisins (portes ou fenêtres non étanches et (ou) disposant de ventilations) les gaz nauséabonds et nocifs pénètrent chez vos voisins. Pour info je le vis et mon voisin qui me fait ce cadeau souffre de même problème en respirant les gaz d’un autre!!! C’est de la réaction en chaîne…Cela vaut, j’en convient, pour les maisons individuelles isolées mais non dans un village ou hameau. Enfin pour des implantations soumises à des bruits extérieurs, entre autres à proximité d’un aéroport il faut savoir que les bruits sont conduits par la cheminée d’autant plus si la sortie de toit est en métal! Il existe un palliatif réduisant cet impact en disposant à l’intérieur de la cheminée des chicanes…
      Toutes ces contraintes impliquent un surcoût.
      Voilà ma réflexion d’un utilisateur soumis à ce que je viens d’écrire !

  10. Beaucoup d approximations d arguments opposables aux autres mode de chauffage ( entretien par exemple) le seul point exact est le stockage du bois !
    Bref très peu pertinent

  11. Bonjour .
    Cela fait 18 années qu’on utilise le bois pour ce chauffer, tout les inconvénients ,vous venez de les dire mais cela reste très supportable par rapport aux autres systèmes de chauffage,par contre un très gros avantage le prix .mais si j’ai un conseil a donner acheter français et vous ne serez pas déçu.

  12. Présence , importante, de poussière ( cendres? ) sur tous les meubles et dans l’air qui finit par me gêner sur le plan respiratoire.

  13. Bonjour
    J’ai un séjour cathédrale ainsi qu’une mezzanine.
    La chaleur devient vite insupportable à ce niveau
    Je confirme tout à fait le point de vue sur les inconvénients, notamment sur la diffusion de la chaleur
    j’ai mis un ventilateur sur le poêle mais cela est de loin insuffisant,
    Avez-vous des avis sur un ventilateur de plafond et avez vous des conseils à ce sujet
    merci
    JPF

  14. Bonjour,
    Les nouveaux poêles sont bien moins encombrants que les poêles utilisés il y a 30 ans et bien plus efficaces .J’ai fait le changement et sur une année je consomme maintenant 5 stères contre 12 stères avec l’ancien poêle.Et je chauffe 140 m2 sur 2 niveaux .Le poêles est entouré de pierre ollaire qui emmagasine la chaleur et la restitue ensuite. Le poêle s’arrête la nuit et le matin ,nous avons toujours une bonne température le matin..Certes la chaleur est plus importante autour du poêle, mais pas désagréable si vous avez un pièce suffisamment grande.Donc je considère ce choix judicieux ,économique.

  15. L’entretien,la cendre a enlever la vitre à nettoyer l’approvisionnement en bois :ce type de chauffage n’est pas fait pour personnes agées ou handicapées.

  16. Le fait est qu’il faut du bois très sec pour que le poêle soit efficace.
    Ce que je conseille aux gens en maison est de multiplier les espaces de stockage. Un dans le jardin, avec une bâche pour éviter la pluie, un dans un endroit abrité (ex garage) pour servir d’antichambre, et un tas de bois dans un bûcher à côté du poêle. Et on déplace d’un tas à l’autre, en fonction des besoins futurs. Comme cela, le bois à brûler est toujours bien sec, et à température… Mais tout cela demande beaucoup de manutention et d’efforts réguliers, comme nettoyer la vitre du poêle (avec de la cendre, c’est gratuit !) ou vider le tiroir à cendres

  17. Oui effectivement je suis d’accord avec votre commentaire.cela demande plusieurs années pour gérer cet appareil mais cela reste un mode de chauffage très agréable et moins coûteux que certains appareils.nous sommes très satisfait de notre achat voilà maintenant 10 ans.

    1. Ns possédons 1 poêle à bois central et malgré tt les inconvénients, nous en sommes ravis. Au contraire il fait bien chaud chez nous car il chauffe en continu et la chaleur monte ds les étages grâce à la soufflerie. C est le combustible le moins cher. Et dégage une chaleur agréable et incomparable.

  18. Ravi de mon fourneau bois il chauffe toutes mes pièces au besoin un vanne à tourner je cuisine en cuisson lente dinde poulet etc …permet de brûler les branches de bois provenant de la taille des arbres..de mes amis ou de chez moi .. vraiment génial mais très difficile de trouver un fourneau qui chauffe l eau qui possède un four et une plaque de cuisson..oui mon prity est génial

  19. un poêle à bois offre l’avantage d’être un puissant émetteur de rayons infra rouges comme le soleil. ces rayons pénètrent les vêtements légers. au contact de l’épiderme humain ils provoquent la libération d’endorphine, l’hormone du bien être.

  20. Après 20 ans de chauffage au bois pour nous c’est terminé ! Ouf ! Beaucoup de manutention du bois très pénible sur la durée, nettoyage de la vitre journalière, poussière bien présente, bruit de la ventilation. Alors c’est vrai que dans une maison ancienne c’est plus économique qu un chauffage électrique, mais même bien isolée impossible de chauffer 100m2 avec 2 ou 4 stères mais 7 au minimum sauf dans le sud ou sur la côte Atlantique peut-être. Aucun regret de ne plus voir de flambée !

  21. Ça fait 45 ans que mes parents ont uniquement un poêle à bois sans autre système de chauffage et sans diffuseur une maison de 130m2 tout est parfaitement chauffer, pour ma part ça fait 20 ans que j’ai la même chose et aucun regret, je chauffe mes 100 M2 de maison plus le haut , surtout lors des coupures d’électricité alors que les autres se les gèle mois j’ai chaud, seul truc chiant effectivement rentrer du bois c’est un peu la corvée et la poussière.
    Sinon rien a dire a 45 euro le M3 et utilisant environ 6 stères ds l’année j’y gagne, et pour le ramonage 70 euro tous les 2 ans par un pro et une année sur deux par mes soins et je suis une femme

  22. Les 3 premiers inconvénients sont à relativiser…il est vrai que le poêle est plus un chauffage d’appoint et qu’il permet de baisser les thermostats. Très agréable le soir en hiver ! Il permet de définir un petit espace autour qui sera bien agréable et cosy. Mais vous avez oublié son grand avantage !!! En cas de panne électrique, il fonctionne !!! Et vous garantit au moins un petit espace de chaleur !!!
    Votre étude doit être mise en parallèle avec celle du poêle à pellets…
    Cdlt.

  23. Bonjour je tiens à signaler une erreur trop souvent commise dans notre pays…
    Oui le poêle à bois peut chauffer une maison entière… Par exemple, nous avions une chaudière basse température au gaz en citerne qui chauffait l’eau du réseau du système des 8 radiateurs, et bien mon mari l’a couplé, du coup depuis 7 ans nous n’utilisons plus du tout de gaz), par un système de vannes et un circulateur électrique relié également à un poêle à bois « bouilleur » que nous avons acheté en Pologne (grâce à internet)…
    Nous avons un très jolis poêle qui ne prend pas plus de place qu’un à granulés, nous profitons de la flamme grâce aux bûches de bois et à la fenêtre de celui-ci, et en plus notre canapé et à moins de 70 cm… Car avec un poêle bouilleur, à côté du poêle, il ne fait pas 35 degrés et 16 à la salle de bain…. La température est comme avec la chaudière gaz… Évidemment notre poêle bouilleur est un 14 kw (je crois) et il permet de gérer seul pour une maison d’une centaine de M2, dont une pièce à l’étage, 8 radiateurs, au salon salle à manger cuisine ouverte de 28 M2 il fait env. 20-21, parfois il s’amuse à faire monter à 24-25 (on ouvre un peu les fenêtres pour faire redescendre ) , au fond de la maison dans la salle de bain avec sèche serviette il fait 20… Comme nous sommes dans le sud, nous fermons les robinets de radiateurs de 2 des 4 chambres, seule celle au premier et celle moins bien exposée à l’extrémité de la maison ont leur radiateur allumé…
    Évidemment en France, on regarde de hauts les polonais et les pays de l’est, cependant, eux, le chauffage au bois, ils connaissent et sont experts… Merci à eux d’ailleurs, depuis je ne paie plus de chauffage, si ce n’est le très très faible apport électrique du circulateur…

  24. Incroyable cet article 13 ans que je chauffe au bois et dans une région des plus froide de France, si effectivement nous stockons tout les ans 7 a 8 stères de bois que l on range chaque fin d été alors oui il faut de la place et des bras ! Le poêle est circulaire et orientable très peu encombrant situé au milieu du salon ce qui donne beaucoup de charme à la pièce Nous chauffons 130 m2 nuit et jour durant tout l hiver sans problème. L entretien nécessite un nettoyage une fois par semaine (vider les cendres nettoyage de la vitre ainsi que le ramonage une fois par an) pas si contraignant ! Vu les prix de l electricité Je ne suis pas prête de changer, de plus en cas de panne électrique j’aurai toujours du chauffage.

  25. Bonjour!
    Vous oubliez le 6eme très gros inconvénient qui est d’être producteur de fumées énormément polluantes, pour tous les voisins et l’entourage.
    Des articles mentionnent que 45% de la pollution hivernale est dû aux chauffages au bois. Il suffit de sortir le soir et de constater que l’air est irrespirable !
    Juste se poser la question: pourquoi en hiver, les villes en bord de mer sont très polluées et pas du tout en été ?

    A quand les tests de pollution à la sortie des cheminées au lieu de s’acharner sur la pollution à la sortie des pots d’échappement de nos voitures ?
    Arrêtons ces mensonges!

    1. J’ai une maison de 130m2 sur deux niveaux. Je ne suis chauffé qu’au bois. Nos chambres sont à l’étage et nous avons parfois même trop chaud . Évidemment, la chaleur n’est pas homogène et parfois il fait 17 degrés le matin au réveil, mais il est inutile et même contre productif de retirer la cendre tous les matin. Juste gratter les grilles d’arrivée d’air et replacer les braises, ajouter deux petites bûches et la température remonte très vite dans toute la maison. La vitre se nettoie d’elle même à partir d’une certaine force de combustion.Il y a poêle et poêle. Si votre poignée est en fonte, alors vous n’avez pas un poêle de très bonne qualité et votre rendement s’en ressent.
      Il faut savoir parfois faire des sacrifices en confort. Désormais, toute la famille s’est habituée à ces différences de température et notre facture de chauffage ne dépasse pas 500€ par an. Et mon isolation thermique n’est bonne qu’à l’étage… Cessez donc d’affirmer pour dissuader les gens de faire des économies.

  26. Bonjour. Le poêle à bois n’est pas compatible avec des chauffage à inertie comme un plancher chauffant. Par expérience, la chaleur monte et descend très vite avec un poêle à bois . Le cas d’un plancher est très perturbé par ces écarts de température. Bonne journée.

  27. Bonjour, nous utilisons un poêle de marque
    depuis de nombreuses années. Notre appartement est sur 1 niveau, avec un jardin d’hiver proche du poêle . La disposition des
    pièces nous permet de ne pas utiliser les radiateurs traditionnel afin d’éviter de gros frais
    avec le chauffage à distance qui a mon avis est
    beaucoup trop cher ( groupe E en Suisse)
    Les différents point cités ne représente pas
    tout à fait la réalité, cela est exagéré. Par exemple l’entretien du poêle ne se fait que
    quand le cendrier est plein et que les bords du foyer sont très encombrés. Si votre vitre se salit
    rapidement , votre bois n’est pas top. Nettoyer
    les vitre avec papier journal mouillé et sécher avec un chiffon. Éviter produit chimique, ils ne
    vont pas mieux. Concernant l’échange thermique, pas nécessairement besoin de diffuseur, cela dépend de la disposition . Bref
    déjà cela pour vous dire que c’est top
    d’avoir un poêle, nous, nous sommes presque
    triste d’arriver au primpntemps tellement on aime se chauffer au bois, notre chien aussi….

  28. Vous avez occulté un autre inconvénient bien délicat à gérer : la cendre ! Il faut décendrer régulièrement , les évacuer: ou? dans quoi ?dans les poubelles grises peut être où elles ne seront pas recyclées, en contradiction à la règlementation des traitements des déchets .
    Ceci pour les maisons situées autour des agglomérations. Pour celles situées en campagne avec des grands terrains, elles seront un bon fertilisant , et n’enfumeront pas le voisinage !

  29. Tout cela est très juste. Cependant en termes de coûts de chauffage, il n’y a pas photo et le chauffage au bois reste le meilleur marché actuellement.
    En faisant un rapide tour de la concurrence, on arrive à trouver des bûches coupées en 50 cm de long autour de 55 / 60 € le stère, même en région parisienne.

  30. Certes avoir un poêle demande de l entretien, de l organisation , du stockage de bûches mais le bien être qu il procure lorsque le temps est humide ou par grand froid est incomparable avec un chauffage électrique ou au gaz. Nous l utilisons tout l hiver et nous avons fait une économie de 100€ sur le gaz pour l année. La chaleur du poêle réchauffe et chauffe notre pièce à vivre ( salon + cuisine) et la chaleur finit par monter à l étage dans notre chambre. Nous ne pourrions plus vivre sans ce poêle !

  31. Bonjour je suis un peu surprise de certains commentaires sur les poêles il faut peut-être différencier certaines marques de poêles qui ont beaucoup d’accumulation et qui diffusent en longueur et en conséquence chauffent la masse et la température de la pièce est plus homogène et agréable pour le corps je pense au poêle de masse de la marque Finlandaise Tulikiwi C’est sûr c’est plus de travail qu’un système de chaudière

  32. Effectivement le poele à bois reste un chauffage d appoint. Personnellement j ai un poele cheminée, qui prend un peu de place, raccordé à un système de gaines pour pulser air chaud vers l etage.Cette installation permet de compenser en mi saison, mais est bien insuffisante pour chauffer la maison en plein hiver. Par contre, cela me permet de regler mon chauffage principal au minimum,(pompe à chaleur ).Il faut un peu de place pour stocker le bois à l abris, et en stocker pas mal,personnellement plus de 10 m3.En conclusion, je dirais que ce mode de chauffage n est pas pratique pour des personnes habitant en ville et qui n ont pas la place pour stocker…sinon, cela reste agréable et abordable, a condition de savoir chez qui se fournir, car je constate des abus en terme de prix…

  33. J’ai un poêle à bois depuis 3 ans et je suis très heureuse de l’investissement. J’aime la chaleur diffusée, la flame et le bruit. Les inconvénients sont minimes à côté du bien-être!

  34. J’ai un insert turbo fonte vitre claire que j’utilise depuis 28 ans, avec récupérateur de chaleur et diffusion dans la maison sauf les chambres.
    Vous faites bien de prévenir que ça génére un peu plus de poussière qu’un autre chauffage, la vitre, du fait du brevet de mon fournisseur, je la nettoie tous les 15 jours pour qu’elle soit Nickel mais elle ne noircit pas du tout, c’est un plaisir.
    Le bois ça chauffe une première fois quand on le coupe et le fend, une deuxième quand on l’approvisionne près du feu et une troisième quand il brûle, pourvu qu’on ait la santé pour pouvoir le faire.
    Chauffage principal, 8m3 à l’année pour 105 M2 de plein pied, ventilation qui pousse, plutôt qui aspire pour éviter la suie sur les plafond, Pour rien au monde je changerais tant que j’ai la santé.
    En espérant avoir éclairé quelques sceptiques ou hésitants

  35. Nous avons opté pour un poêle scandinave en 2007, il chauffe la maison mais nous avons le radiateur en permanence dans la salle de bain. Le fioul ne nous sert que pour l’eau chaude et la salle de bain. Il est en pierre ollaire qui garde la chaleur 24h00. Nous le mettons en route le soir pendant 1h00 et brûlons 8 bûches en 33cm coupées en 2 ou 3 morceaux. Et nous sommes passés en triple vitrage en 2013 ce qui nous a fait économiser du bois. Pour nous le seul inconvénient est de devoir couper les bûches en 2 et de le ranger. C’est une maison de 100m2. C’est un Tulikiwi et en plus, je peux cuisiner dedans.

  36. L’inconvénient , qui est rarement cité, c’est la pollution par les particules fines de la fumée, qui sort par la cheminée et sont rabattues sur le voisinage, encore plus par temps de brouillard. Et souvent, la hauteur des cheminées n’est pas conforme à la règlementation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page