Astuces

L’entretien de ce petit élément sur les poêles à bois et les inserts de cheminée permet de faire de réelles économies

Le joint de porte de votre poêle à bois est-il en bon état ? Apprenez à repérer les signes de détérioration et à effectuer un remplacement efficace pour optimiser votre système de chauffage.

Lorsque l’on possède un poêle à bois ou un insert, il existe quelques règles à connaître quant à son entretien. Ramonage du conduit, nettoyage de la vitre et du foyer sont les principales choses à vérifier. Par ailleurs, il existe une autre partie du poêle à laquelle nous ne pensons pas forcément : le joint de porte ! Cette petite tresse métallique que vous pouvez apercevoir tout autour de la vitre garantit l’étanchéité de votre poêle. Ce joint de porte devrait normalement être changé tous les trois ans ! Mais comment savoir si le joint est à changer ? À quoi sert-il exactement ? Et comment le changer soi-même ? On vous explique tout !

Comment savoir si votre joint de porte est à changer ?

Plusieurs indices peuvent vous aiguiller sur le fait que le joint de porte est à changer rapidement. C’est le cas, par exemple, si la porte de votre poêle se met à claquer d’elle-même pendant son fonctionnement. Ou encore, si la suie s’accumule rapidement et que la vitre de la porte devient noire plus rapidement que d’habitude. Visuellement, il est assez facile de savoir si le joint est usé. En effet, il va se déliter et partir en petits morceaux lorsque vous aspirez les contours de la vitre, par exemple. Pour vérifier, il existe un moyen simple : glissez une feuille de papier entre la porte fermée du poêle et le cadre, à froid bien entendu, puis tentez de la retirer. Si la feuille de papier se retire facilement, cela suggère que le joint ne remplit plus correctement sa fonction et doit être remplacé.

Comment changer le joint d'un poêle à bois ou d'un insert ?
Comment changer le joint d’un poêle à bois ou d’un insert ? Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

À quoi sert le joint de porte et pourquoi le changer ?

Le rôle du joint d’un poêle à bois dans la diffusion de la chaleur au sein de votre domicile est d’une importance capitale. Il influe directement sur le rendement énergétique de votre système de chauffage, votre sécurité d’utilisation et la gestion de la consommation de combustible. Remplacer le joint, c’est :

  • Éviter la surconsommation de combustible.
  • Garantir la sécurité du fonctionnement de l’appareil, en empêchant les fuites potentielles de gaz dangereux telles que celles de monoxyde de carbone. Rappelons que c’est un gaz inodore et incolore qui peut s’avérer mortel pour les humains comme pour les animaux domestiques.
  • Optimiser la diffusion de chaleur.
  • Améliorer le rendement énergétique du poêle ou de l’insert.
  • Assurer des performances de tirage optimales.

Comment changer votre joint de poêle à bois ou d’insert ?

Le joint de porte, souvent fabriqué en fibre céramique, joue un double rôle essentiel dans le contexte d’un poêle. Tout d’abord, il assure l’étanchéité de la porte de chargement, ce qui contribue à améliorer l’efficacité de l’appareil. De plus, il doit résister à des températures élevées, dépassant fréquemment les 500 °C, sans se dégrader. Les joints se présentent sous différentes formes, qu’ils soient ronds ou carrés/rectangulaires, et varient en dimensions (sections et longueurs), affichant des couleurs blanches ou gris foncé.

Meilleure Vente n° 1
Pyrofeu - Joint Noir en Fibre de Verre - Diamètre 8, 2m50 - Résiste à 500°C - Fabrication Française - Tube de Colle 17ml Inclus
  • Optez pour le joint tressé pour insert et poêle Pyrofeu : les portes d’inserts et de cheminées sont conçues pour être étanches à l’air. Cette étanchéité est essentielle pour leur bon...

La fibre céramique est originellement blanche, tandis que les joints gris foncé peuvent être teintés en surface ou dans la masse, selon les spécificités du produit. Dans la plupart des cas, les fabricants fournissent le joint avec un tube de colle résistante aux hautes températures, permettant de maintenir fermement le joint dans sa rainure de montage. Lorsque vous optez pour un joint de remplacement, il est essentiel de veiller à ce qu’il soit le plus proche possible de l’original en termes de forme, de section et de longueur. Compte tenu du fait que le joint a tendance à se comprimer lorsqu’il est soumis à la chaleur, il est préférable d’opter pour une section légèrement plus grande que plus petite. Si vous passez commande, vérifiez bien la longueur et le diamètre de votre joint d’origine, car ils ne sont pas universels ! Le saviez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

 

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page