Auto / Moto

La voiture “la plus aérodynamique de tous les temps” est née en 1939 et s’appelait la Schlörwagen

Un ingénieur allemand inventait en 1939, une "voiture oeuf" considérée encore aujourd'hui comme la plus aérodynamique ayant existé, malheureusement, elle n'a jamais été produite...

Une voiture c’est une carrosserie, des roues, un volant, des freins, une boîte de vitesse et… l’aérodynamisme. En effet, tous les constructeurs automobiles recherchent cet élément essentiel qu’est l’aérodynamisme lorsqu’ils conçoivent une voiture. En 2020, la startup néerlandaise Lightyear qui devrait bientôt proposer la Lighyear 0, une voiture à près de 250 000€ se vantait de l’aérodynamisme marqué de sa voiture. Elle expliquait que le coefficient de traînée (Cx), l’unité de mesure de l’aérodynamisme, tomberait à 0.20, soit un peu plus qu’une goutte d’eau (0.05) et même moins qu’une formule 1 (1.2) … Avec un coefficient de 0.20, elle serait donc la voiture la plus aérodynamique du monde… C’est peut-être vrai, mais elle ne sera pas la plus aérodynamique ayant existé, car la Schlörwagen, surnommée « œuf de Göttingen » inventée dans les années 30 affichait un coefficient de traînée de 0.15… Et elle était plutôt étrange. Présentation.

Une voiture allemande

C’est en 1939 que la Schlörwagen que l’on appelait aussi « oeuf de Göttingen » ou « aile sur roues » est née. Ce prototype en aluminium a été inventé par un ingénieur allemand, Karl Schlör von Westhofen-Dirmstein et développée par l’Aerodynamische Versuchsanstalt Göttingen. Elle est encore aujourd’hui considérée comme la voiture la plus aérodynamique de tous les temps. Déjà à l’époque, l’inventeur voulait une voiture avec la plus faible consommation de carburant possible… Elle était un prototype de voiture familiale avec sept places à bord et sa forme était celle d’une aile d’avion. Pourtant, elle n’a pas été produite en série et on vous explique pourquoi !

un véhicule expérimental développé par l'ingénieur allemand Karl Schlör von Westhofen-Dirmstein
un véhicule expérimental développé par l’ingénieur allemand Karl Schlör von Westhofen-Dirmstein. Par DLR German Aerospace Center — https://www.flickr.com/photos/dlr_de/14639291679/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=36093157

Pourquoi la Schlörwagen n’a pas « marché » ?

Elle avait fait sensation lors du salon de l’automobile de Berlin en 1939, avec sa forme en goutte d’eau et une vision totalement innovante de l’automobile pour l’époque.  Elle affichait pourtant des mensurations de rêves : 4.30 mètres de long, une circulation d’air inégalée, son coefficient de traînée et un look absolument étonnant. Du côté des performances, elle n’était pas non plus ridicule puisqu’elle pouvait atteindre les 135 km/h et ne consommait que 8 litres au 100, ce qui, à l’époque était exceptionnel. L’ingénieur allemand l’a équipée d’une propulsion à hélice soviétique capturée pendant la Seconde Guerre mondiale et a effectué quelques tests en 1942. Le problème étant que son centre de gravité très reculé en faisait une voiture dangereuse, qui ne tenait pas la route notamment sur les vents de travers… La Seconde Guerre Mondiale déclenchée en 1939 n’a pas aidé cette voiture à percer, bien au contraire, et elle est tombée à jamais dans l’oubli…

À LIRE AUSSI :  Il n'y a pas si longtemps, on pouvait envoyer un enfant par la Poste comme un vulgaire colis...

Comprendre l’aérodynamisme dans une voiture…

Dans une voiture, l’aérodynamisme est le fait d’étudier des phénomènes aérodynamiques qui sont générés par les flux d’air autour de la carrosserie lorsque la voiture est en mouvement. Les différentes études menées par tous les constructeurs automobiles depuis des décennies ont permis de réduire la consommation de carburant en atténuant le coefficient de traînée, mais également d’améliorer la tenue de route et d’atténuer les nuisances sonores. Outre la LightYear 0 qui affichera peut-être bientôt un coefficient de traînée de 0.20, nos véhicules oscillent entre 0.24 et 0.3. Quelques prototypes affichent des coefficients plus faibles, comme la Volkswagen XL1 mais elle n’est qu’un véhicule expérimental, pour le moment en tout cas…

Source
Wikipedia.orgDetours.canal.fr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

  1. La comparaison avec une formule 1 n’a aucun sens. Non seulement une F1 n’a pas de carrosserie englobante, mais ses ailerons qui permettent un meilleur appui augmentent fatalement le cx. N’importe quelle voiture a un meilleur cx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page