Auto / Moto

Des étudiants inventent une voiture innovante équipée d’un filtre à CO2 révolutionnaire

Si ces étudiants néerlandais parviennent à leurs fins, ce sera la révolution chez les fabricants d'automobiles... Grâce à eux, nous pourrions conserver notre voiture thermique et dépolluer à la source les gaz qu'elle émet !

La plupart des ingénieurs automobiles du monde cherchent à l’heure actuelle à fabriquer des voitures électriques avec une autonomie semblable à cette des voitures à moteurs essence. On l’a bien compris, les autorités ont décidé que les voitures électriques étaient les voitures de l’avenir, en interdisant par exemple la vente des voitures thermiques dès 2035. La controverse de la réalité écologique des voitures électriques est un autre débat… Mais des étudiants néerlandais pourraient bien venir semer le trouble chez ceux qui prônent l’écologie de l’électrique contre le polluant de l’essence ou du gasoil… En inventant une voiture dotée d’un filtre à CO2 unique au monde, ils pourraient avoir trouvé l’invention du siècle ! On vous explique tout !

Pourquoi cette invention pourrait être révolutionnaire ?

Avez-vous déjà imaginé une voiture que capte plus de CO2 qu’elle n’en émet ? Des étudiants d’Eindhoven (Pays-Bas) auraient réussi à mettre au point une voiture qui, non seulement émettrait mois de CO2 qu’elle n’en produit, mais qui, en plus, pourrait transformer le CO2 capturé en énergie. Ces étudiants ont donc, peut-être trouvé le moyen de rendre réellement moins polluantes, les voitures avec des moteurs à combustion. Cette toute nouvelle voiture a été conçue par l’équipe d’étudiants TU/Eco-motive de l’Université de technologie d’Eindhoven. Elle s’appelle “Zem », s’équipé d’un filtre à l’avant qui collecte le CO2 lorsque vous roulez.

Une voiture équipée d'un filtre à CO2 révolutionnaire
Une voiture équipée d’un filtre à CO2 révolutionnaire. Crédit photo : TU/Eco-motive

Comment ça marche ?

Tout le concept de la Zem repose sur un seul et unique filtre à CO2, et c’est ce qui rend le concept unique au monde. Le groupe d’étudiants affirme s’être inspiré de l’autre rareté néerlandaise, la Lightyear One, qui se veut la première voiture autonome en énergie grâce à des panneaux solaires qui rechargent les batteries en roulant. Cette voiture a d’ailleurs également été imaginée par d’autres étudiants de la même université de technologie d’Eindhoven. Les étudiants ont testé leur invention en faisant parcourir à leur système environ 20 000 kilomètres. La Zem aurait capturé environ 2 kilos de CO2 sur cette distance. Ils affirment que, pour le moment cela est très peu, mais qu’ils comptent développer un filtre plus puissant et un prototype de station de recharge pour le filtre à CO2.

“Nettoyer l’air en conduisant L’équipe TU/ecomotive de cette année présente Zem, une voiture qui nettoie l’air tout en conduisant. L’objectif de la septième équipe de TU/ecomotive était de réduire les émissions de CO2 pendant toutes les phases de la vie d’une voiture : production, conduite et après-vente. L’une des technologies les plus innovantes mises en œuvre dans la Zem est la technologie de capture directe de l’air (DAC). Lorsque la voiture roule, l’air passe à travers nos propres filtres, où le CO2 est capturé et stocké. Pour mettre en évidence les faibles émissions de Zem, une analyse du cycle de vie (ACV) a été réalisée. Dans ces calculs ACV, les trois phases de vie ont été prises en compte. (…) Avec TU/ecomotive, nous donnons un excellent exemple de ce qui peut être fait dans l’industrie (automobile) et nous montrons les possibilités d’atteindre ces objectifs de durabilité.” TU/Eco-motive

Une invention qui pourrait tout changer !

Actuellement, même si les autorités européennes poussent les gens à acheter des voitures électriques, un problème majeur subsiste : leurs prix d’achat… Alors que l’on peut trouver une voiture thermique d’occasion à moins de 5000€, ce n’est absolument pas le cas des véhicules électriques pour le moment, et même d’occasion. La technologie est un peu trop récente pour faire de bonnes affaires. Et, évidemment, nous sommes nombreux à ne pas pouvoir nous permettre de mettre plus de 20 000 € dans un véhicule, qu’il soit électrique ou non d’ailleurs !

“Notre objectif pour cette année est la première voiture neutre en CO2 au monde à partir de rien ! (…) Nous purifions l’air pendant la conduite et visons à devenir complètement neutres en CO2 !” Louise de Laat, Responsable d’équipe

Ce filtre à CO2 pourrait donc permettre de conserver sa voiture thermique, en polluant beaucoup moins que sans le filtre. Les étudiants néerlandais étudient actuellement la manière dont ils pourraient produire le filtre seul et le placer dans des voitures existantes ou anciennes. Cela semble vraiment incroyable mais s’ils y parviennent, ce sera assurément une révolution dans le domaine automobile, et une aubaine pour tout le monde, les automobilistes, et la planète… A suivre donc ! Plus d’informations : tuecomotive.nl.

À LIRE AUSSI :
Estrima Birò : une voiture électrique urbaine plus petite que la Citroën ami
Le dos de la voiture ZEM
Le dos de la voiture ZEM. Crédit photo : TU/Eco-motive

Source
Phoneworld.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

11 commentaires

  1. C’est ça !
    C’est à cela que doit ressembler une INVENTION RÉELLE! Avec des concepts et des idées révolutionnaires que personne d’autre n’avait jamais vus auparavant

  2. Peut on homologuer le miracle ? Pas besoin de reunir un conclave d’experts pour dire que, tout pendant que nous n’aurons pas vu et analysé le BILAN ÉNERGÉTIQUE de l’ensemble de la voiture, il y a lieu de ne pas y croire !
    Il y a des idées mais semble-t-il pas assez d’énergie pour résoudre les problèmes physiques en cause.
    Comme par hasard, ce bilan n’est pas fait !

  3. Ca me questionne quand même…
    Si je comprends bien
    – la voiture rejette du CO2, mais capte dans l’air le CO2 qui passe dans son filtre? je doute que le rendement soit efficace.
    – son moteur thermique fonctionne toujours à base de pétrole que l’on extrait des profondeurs de la terre?
    assez dubitatif sur l’efficacité…

    Je crois plus à l’idée de Porsche de créer une essence synthétique écologique
    https://fr.motor1.com/news/554936/porsche-carburant-synthetique-moteur-essence/

    Ce qui n’empêches que toutes les bonnes idées comme celle-ci sont à considérer

  4. je pense depuis 1980 à une pompe à chaleur THT embarquée où le gaz chaud pourrait directement être converti dans un moteur “thermique à compression” (pas à explosion)
    Si on atteint un rendement de conversion similaire à celui du diesel, la pompe à chaleur diviserait la consommation de carburant d’au moins 33% et jusqu’à 66%
    on garderait le principe d’un moteur thermique avec une batterie un peu plus grosse mais standard, et le poids de la pac qui est bien inférieur à celui d’une batterie tueuse telle celles des voitures électriques.
    avantage n°1, le système pourrait être monté sur le parc existant.
    qui peut plancher dessus?

  5. Donc dans cet article on a un gros “peut-être”, et une données : 2kg sur 20000km. Soit l’équivalent pour 1L de carburant.
    Je veux bien admettre que la techno va s’améliorer, mais vous êtes, encore une fois Neozone, d’un optimisme dingue : vous pensez que le filtre pourrait voir ses performances multipliées par 200 ?
    Sans avoir fait des études poussées, on peut quand même se dire que la voiture a avalé par ce filtre 1000m3 d’air … en supposant qu’il ait un taux de capture de 100%…

  6. @vergnolle Michel. Sauf erreur de ma part il me semble qu’il est indiqué que les cycles de vie du vh ont été évalués et que le résultat est… positif. Par contre celui des vh électriques n’est pas aussi idyllique qu’on nous le présente trop souvent

  7. Sauf que c’est vraisemblablement une voiture electrique avec batterie équipée d’un filtre pour capter l’air “devant” elle. D’ailleurs il y a même des panneaux solaire sur le toit et pas de pot d’échappement. Pour moi l’article est a coté de la plaque (mais je peux me tromper bien sur)
    ->Sur leur site “the bi-directional charging technology has been paired with solar panels that are implemented on the roof of the car. In this way, Zem makes use of both the batteries and the space on the roof to make the vehicle and its surroundings more sustainable, even when it is not driving.”

  8. Si ce filtre à CO2 est efficace ce n’est pas a l’avant qu’il faut le mettre mais sur l’échappement !!!

  9. Une voiture équipée de quelques m2 de panneaux photovoltaiques ne peut pas être autonome !
    Sur un toit de maison ,20 m2 de panneaux ne font que 3 kwh
    Si la voiture est à essence, elle a produit environ 3000 kgs de CO2 en 20000 km et récolté 2kgs.
    Les étudiants ont donc une bonne marge de progression avant d’atteindre l’équilibre
    Mais ,est-ce vraiment leur but ?

  10. 20000 km à 5 l/100 km => 1000 litres essence.
    Sachant 1 litre émet 3 kg CO2
    On est donc à 3 tonnes CO2 émit / 20000km
    C’est à dire 1500 fois plus que le 2 kg de cette expérience…
    Neozone peut toujours croire au père Noël.
    C’est une non information.
    Neozone ne dit pas un mot sur la déplétion des ressources et le fait que nous avons passé le pic de pétrole conventionnel depuis 2008.

  11. Idée géniale mais peu crédible. Récupérer 2kg de CO2 sur 20000 km, alors qu’une voiture en émet au moins 13 kg aux 100km, et avec qu’elle dépense énergétique en plus?. Beaucoup de plans sur la comète, mais pour être sérieux, il faut des équations et un bilan thermodynamique, sinon ce n’est que de la com. Ça n’est pas un filtre mais plutôt un catalyseur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page