Le constructeur de la voiture solaire d’Aptera annonce avoir vendu une flotte de 1 500 véhicules électriques à 3 roues

La voiture électrique à panneaux solaires d'Aptera entre en scène ! Explorez le lancement prévu en 2024 et les avancées technologiques qui font de ce véhicule une révolution

Il y a près de quatre ans, nous vous annoncions l’invention par la start-up américaine Aptera, d’un véhicule révolutionnaire, équipé de panneaux photovoltaïques. Dans cet article publié en 2020, Aptera estimait avoir trouvé un moyen de palier le manque d’autonomie des véhicules électriques. Développer les automobiles propres, et les voitures électriques est le souhait de l’Europe et de la France qui communique beaucoup sur ce sujet. En lançant la voiture électrique à 100 € par mois, le gouvernement français espère booster les ventes ! Mais, qu’en sera-t-il des véhicules « solaires » ? Du côté d’Aptera, 2024, sera-t-elle l’année de la consécration? Toujours est-il que la start-up américaine vient d’indiquer l’achèvement de son véhicule électrique équipé de panneaux photovoltaïques. Pour une commercialisation prochaine ? On vous explique tout !

Quel est l’étrange parcours de la voiture solaire Aptera ?

Fondée il y a une dizaine d’années, la start-up, Aptera a dû faire face à des phases complexes pour un projet d’une telle envergure. Il y a quelques années, des problèmes de trésorerie auraient pu mettre en péril cet étonnant projet de voiture fonctionnant grâce au soleil. Cependant, la start-up a surmonté ces obstacles et annonce désormais la mise en place de lignes de production pour son édition de lancement. La révélation a été faite à travers deux vidéos publiées sur la chaîne YouTube de l’entreprise, mettant en lumière les progrès réalisés lors des dix dernières années.

Aptera Launch Edition serait déjà vendue à près de 1500 exemplaires sur les 2000 prévus.
Aptera Launch Edition serait déjà vendue à près de 1500 exemplaires sur les 2000 prévus. Crédit photo : Aptera Motors (capture d’écran vidéo Facebook)

Lancement prévu en 2024 !

Selon l’entreprise Aptera, plus de 1 500 exemplaires sont déjà vendus, avant même que la production soit terminée, sur les 2 000 qu’elle avait prévu de produire. D’ailleurs, les réservations sont toujours possibles contre un acompte de 100 dollars. Les objectifs de la Launch Edition, le nom choisi pour le premier véhicule de la marque, sont clairs :

  • Voyagez jusqu’à 1 000 miles (1609 km) avec une seule charge
  • Capable jusqu’à 40 miles (64 km) de conduite à l’énergie solaire par jour

Grâce à sa conception singulière, l’Aptera parvient à se déplacer en consommant seulement 30 % de l’énergie nécessaire par rapport aux autres véhicules électriques et hybrides actuellement sur les routes.

La version de lancement, en détail

La version de lancement d’Aptera, baptisée “Launch Edition”, se présente comme un tricycle électrique à trois roues disposant d’une autonomie exceptionnelle de 643 km au maximum. Les moteurs dans chaque roue sont fournis par Elaphe, et les cellules de batterie par Eve Energy. Un chargeur embarqué de 6,6 kW et une possibilité de charge solaire jusqu’à 64 km par jour distinguent cette voiture électrique innovante. Pour le moment, Aptera lancera son modèle uniquement aux États-Unis, avec l’objectif de 10 000 véhicules produits et vendus par année.

La Aptera Launch Edition et sa carrosserie en composite.
La Aptera Launch Edition et sa carrosserie en composite. Crédit photo : Aptera (capture d’écran vidéo YouTube)

D’autre part, la start-up ambitionne l’implantation de 8 nouvelles usines de production d’ici à 2028. Ces objectifs peuvent, selon l’entreprise, être atteints, grâce à l’impression 3D, l’IA et une carrosserie composite permettant une production de véhicules rapide, en grand volume et rentable. L’avenir nous dira si les ambitions d’Aptera étaient fondées… En savoir plus ? Rendez-vous sur le site aptera.us. Que pensez-vous de ce concept de voiture hybride solaire et électrique ? Pensez-vous qu’elles soient « l’avenir du marché automobile mondial » ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
aptera.us

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

3 commentaires

  1. J’ai relevé deux petites erreurs que j’ai corrigé. ( )
    sera-t-elle l’année de la consécration.(?)
    Ces objectifs peuvent, selon l’entreprise, être atteintes (atteints)

  2. je ne sais pas si e modele a 3 roues sera l’avenir, par compte son efficacite fera d’elle l’envie de tout manufacturier, legerte, aerodynamique, et mechanique efficace devrait rendre cette bagnole le chef de file de l’avenir du transport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page