Une société néerlandaise a mis au point une voiture électrique qui se recharge grâce au soleil.

Les produits autonomes qui fonctionnent à l’énergie solaire semblent être l’avenir de notre planète. Une énergie peu coûteuse et qui nous laisse quelques siècles avant de s’éteindre (enfin espérons-le).

LightYear annonce une voiture avec une autonomie de 800 kilomètres qui se rechargera grâce à des panneaux photovoltaïques disposés sur le véhicule mais qui sera également dotée d’une prise qui permettra un rechargement classique (40 km par heure de charge).

La sortie de la LightYear One est prévu pour 2019, nous vous proposons d’entrer un peu dans les détails du fonctionnement de ce véhicule propre qui ne sera en revanche pas accessible à toutes les bourses.

Présentation de la LightYear One :

Comment fonctionne la LightYear One :

Le fonctionnement est simple puisque si l’on en croit les images diffusées par la société LightYear, la voiture sera dotée sur son toit d’un panneau photovoltaïque qui lui permettra de se recharger en continu et en roulant, d’où l’autonomie annoncée de 800 km sans rechargement !

Alors bien entendu l’endroit géographique de votre lieu d’habitation déterminera votre autonomie… Mieux vaudra vivre à Hawaï (20 000 km / an) qu’à Amsterdam (10 000 km / an) ! Mais comme tout le monde ne vit pas à Hawaï ou dans des endroits où l’ensoleillement est maximum, comme nous vous l’annoncions, il sera possible de recharger grâce à la prise secteur fournie. Une prise de secours en quelque sorte pour les oubliés du soleil.

Quel sera son prix ?

Attention cette innovation a un coût évidemment et pas des moindres. La LightYear One est annoncée au prix de 119000 € hors taxes donc autour de 140000 € si l’on applique une TVA à 20% (Tarif en vigueur sur les véhicules à l’heure où nous écrivons cet article) . Elle ne sera donc pas un véhicule bon marché mais elle est déjà possible de la réserver moyennant un chèque de 19000 € (remboursable). Réservez votre LightYear One ! 🙂

Et la concurrence ?

Côté design, elle est la première à montrer une carrosserie de grosse berline et non pas une ligne de petite citadine comme on voit aujourd’hui dans notre quotidien. On peut donc facilement imaginer grâce à son style une voiture familiale, mais aussi et surtout une voiture à l’allure sportive. A sa sortie la LightYear One devrait avoir maille à partir avec quelques concurrents comme Tesla qui développe déjà un toit solaire qui permettrait une autonomie semblable. Et surtout elle sera en concurrence directe avec la Sion, qui même si elle ne joue pas dans la même cour au niveau du gabarit de la carrosserie devrait déjà être en vente à un prix bien plus accessible puisqu’elle est annoncée aux environs de 15000€ à peine le prix de l’acompte de réservation 🙂  La concurrence s’arrête là car les clients potentiels de la LightYear One rechercheront plutôt à allier le luxe du véhicule à la technologie photovoltaïque alors que les acheteurs de la Sion seront plus dans une démarche pratique et écologique d’une petite voiture citadine et économique.

L’avenir  nous dira si ce genre de véhicule trouvera enfin son marché mais surtout se démocratisera au point d’être financièrement accessible par tout le monde. Aujourd’hui les voitures électriques restent coûteuses à l’achat mais espérons que les constructeurs automobiles miseront sur cette énergie pour leurs véhicules du futur.  Peut-être aurons-nous la chance de découvrir la LightYear One au Salon de l’Automobile qui se déroulera cette année à Paris du 4 au 14 Octobre (Porte de Versailles).

241 Partages
Partagez238
Partagez2
Enregistrer1
Tweetez
+1