Auto / Moto

Tout ce qu’il faut savoir sur l’immatriculation obligatoire des vélos (neufs et d’occasion)

Dès 2020, chaque vélo vendu par un professionnel devra être marqué au nom de son propriétaire… Pour éviter la non restitution en cas de retour de vol !

Une nouvelle loi entrera en vigueur dès 2020 et elle concerne les vélos ! En effet plus de 4600 vélos ont été volés en 2018, le gouvernement a donc décidé de la mise en place d’un marquage obligatoire pour les cycles vendus par des professionnels. Cette première partie de la mesure prendra effet en 2020, quant à la seconde partie qui concerne les vélos d’occasion, ce sera pour 2021. Pour le moment, ce marquage n’est pas obligatoire mais fortement conseillé… Dans le cas d’un vol de vélo, même si celui-ci est retrouvé, rien ne peut prouver qu’il vous appartient !

Cette loi vise simplement à assécher le réseau de recel de vélos. Aujourd’hui, un vélo volé devient un vélo anonyme et se revend très facilement. Demain grâce à l’identification par plaque ou directement par gravure sur le cadre, il sera plus difficile de le revendre à la sauvette ou sur des sites d’annonces entre particuliers.

À LIRE AUSSI :
Le « guidon HCP », l’invention géniale qui permet d’associer un fauteuil roulant à un vélo

D’après Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire, le risque de vol de vélo est si accru que cela freine les usagers à acheter un vélo fiable et / ou de grande valeur. Les vélos en circulation sont donc souvent en mauvais état (éclairage absent) et n’assure pas une sécurité optimale aux cyclistes qui sont pourtant de plus en plus nombreux à opter pour ce mode de déplacement écologique.

Il n’est pas question de réaliser une carte grise de chaque vélo acheté mais de créer un fichier de propriétaires de vélos, plus facilement identifiables en cas de vol. L’opération peut également être réalisée à l’initiative de particuliers comme c’est déjà le cas actuellement. Pour l’anecdote, 75 vélos volés ont été retrouvé, un seul a pu retrouver son propriétaire car il était marqué !

Cela devrait coûter entre 10 et 30 € en fonction du marquage choisi, mais c’est un gage de sécurité en cas de vol et par la même occasion un frein aux chapardeurs qui devront s’assurer que le vélo n’est pas marqué avant de filer avec !

Photo de couverture De Vladyslav Starozhylov/ Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer