Peu de nouveautés sur Netflix en cette fin d’année ! En même temps, les chaines de télévision ou les réseaux de télé à la demande sont inondés de film et feuilleton de Noël.

Pour ceux qui aiment c’est top, et pour les autres difficile d’y échapper tellement toutes les chaînes proposent leurs fiancés, leurs princes ou leurs chiens pour NOEL ! Alors pour contrebalancer ce souffle de mièvrerie qui déferle sur nos ondes, chez Neozone, nous vous avons choisis deux films d’horreur parus ces dernières semaines sur Netflix.

Attention ça va saigner, crier, hurler, courir et vous terrifier. Enfin bon, cela vous donnera surtout quelques idées de films gore à voir ou à revoir 😊 Nous avons sélectionné : Jennifer’s Body et Misery.

Synopsis :

Jennifer est la BOMBE du lycée dans lequel elle est scolarisée. Une beauté froide à laquelle aucun garçon ne résiste. Cependant elle a un petit secret qu’elle se garde bien de révéler à ses prétendants : elle est possédée pour un terrifiant démon qui la pousse à dévorer littéralement les hommes qui s’imaginent passer un bon moment ! Jennifer devient au fil du temps une créature sanguinaire. Needy son amie d’enfance sait et elle va tenter de protéger les hommes de la ville de Jennifer, mais surtout son propre petit ami : Chip…

Lorsque Megan Fox alias Jennifer dévore ses proies, elle devient monstrueuse : bouche déformée, mâchoires désaxées, bref adieu la jolie blonde sexy, place à la démoniaque ! Pour réussir ces prouesses techniques il a fallu de nombreux plan des maquillages et des prothèses pour rendre les scènes très réalistes, avec même une doublure de certaines parties du corps afin de pouvoir les superposer au montage.

Synopsis :

Paul Sheldon, auteur et créateur du personnage de Misery dont il a écrit la saga peut mettre un point final à son œuvre, son héroïne est morte sous sa plume. Il peut enfin penser à la trame de son nouveau livre. Alors qu’il quitte son lieu de villégiature qui est aussi celui où il écrit, en montagne, il se retrouve pris dans une violente tempête. C’est l’accident, il dérape et tombe dans un ravin. Il est secouru par Annie Wilkes une infirmière qui vit dans ce coin perdu… Ce qu’il ne sait pas c’est qu’elle est une inconditionnelle de son héroïne, la belle Misery et qu’elle n’entend peut-être pas la voir mourir de suite.

Bien entendu ce film est l’adaptation de l’angoissant roman de Stephen King intitulé Misery aussi 😊 Et pour coller au plus près du personnage d’Annie Wilkes, le scénariste s’est inspiré de l’histoire de deux véritables criminelles, Janine Jones, une infirmière ayant assassiné certains de ses patiens et Diane Downs une mère infanticide.

On notera également une référence à l’intrigue du grand Shining (avec Jack Nicholson évidemment) dans la réplique « le type qui est devenu fou dans un hôtel pas loin d’ici ». Comme un rappel à la folie de Jack Torrance, un film qui se déroulait déjà à huis clos.

Dès l’année prochaine (et oui ça approche grandement quand même) retrouvez chaque semaine, les trois plus grands films de l’année. Nous débuterons notre petite (ou grande) série par l’année 1980… Non pas qu’il n’y ait rien avant mais il faut bien choisir un début et une fin, ce qui promet quelques articles ciné supplémentaires.

   
29 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1