A la fin du mois de Janvier paraîtra le prochain film avec Mathieu Kassovitz intitulé Sparring et réalisé par Samuel Jouy dont c’est le premier long métrage .

On l’avait vu en tant qu’acteur aux côtés de Vincent Cassel dans le film consacré à la vie de Paul Gauguin. Samuel Jouy précise que Sparring n’est non pas un film de boxe mais un film sur un boxeur… Un boxeur professionnel au palmarès plus que mitigé (seulement 13 victoires pour 33 combats).

Mais Samuel Jouy le voit comme un forçat du ring, un boxeur peu glorieux mais qui finalement représente la plus grande majorité des boxeurs. Peu de boxeurs connaissent la gloire et nombreux sont ceux qui boxent toute leur vie sans jamais atteindre les sommets !

Sparring, Bande Annonce

Synopsis

A 40 ans passés, Steve Landry est un boxeur qui a perdu plus de combats qu’il n’en a gagnés. Avant de terminer sa carrière il se trouve qu’il va accepter une offre souvent refusée par les autres boxeurs : devenir sparring partner d’un grand champion. Un sparring partner est un partenaire d’un certain niveau qui aide les grands champions avant un combat important. Et il se monnaye très très cher…

Bande Annonce : Sparring de Samuel Jouy

Le rôle du boxeur est interprété par Souleymane M’Baye qui est avant d’être acteur, un ancien champion du monde de la discipline. Il interprète donc Tarek M’Bareck, LE champion du film. Il a été champion du monde de boxe anglaise WBA en catégorie Supers légers. 4 défaites sur 47 combats, un style unique, M’Baye était décrit comme un virtuose du ring et ce que recherchait Jouy pour son film, un boxeur au style unique. Pari réussi avec cet acteur repéré à Deauville. Le boxeur a d’ailleurs beaucoup travaillé pour devenir acteur, aux côtés de l’immense Kassovitz !

Bande Annonce : Sparring de Samuel Jouy

Afin de coller au plus près de la réalité, les coups portés dans les scènes de combat sont de véritables coups, réalisés sans trucages. Mathieu Kassovitz a même souhaité aller plus loin en ne chorégraphiant pas les combats menés dans le film. Les coups portés ont parfois provoqué des blessures, et ce n’est pas non plus du maquillage. Un réalisme certain qui sera sans aucun doute apporté à cette histoire. Classé dans la catégorie Drame, ce film pourrait bien être une belle surprise. Rendez-vous le 31 janvier 2018 pour le découvrir en salles.

3 Partages
Partagez2
Enregistrer1
Tweetez
+1
Partagez