4 Conseils pour une soirée de jeux endiablés

Ce matin, j’ouvre ma fenêtre et il caille. Un temps à mettre un survêtement et à jouer bien au chaud à la maison. J’aime beaucoup les jeux de sociétés et toutes formes de jeux (Jeux vidéos, Jeux de Réflexion, …) du plus connu (Monopoly, Richesses du monde, Cluedo …) au moins connu (7 Wonders, Olympos, Loups-Garous de Thiercelieux …). Je me suis dit que ce serait pas mal de donner quelques conseils de jeux pour passer vos weekends dans la bonne humeur, la convivialité, la malice et tout ce qui peut aider comme la couardise, les billets sous la table, les coups de pieds et tout ce qui vous aidera à gagner.

Les soirées de jeux sont une tradition chère à de nombreux joueurs car elle offre la possibilité de se faire concurrence, de faire preuve de réflexion de manière ludique, de fraterniser et vous offrira peut être la chance d’accéder à une gloire ultime. La pression est placée sur l’hôte pour faire passer la nuit la plus réussie possible. Les conseils suivant pourront certainement vous aider à passer des moments mémorables !

1 – Choisir les bons jeux et les bonnes personnes

Rien ne peut remplacer une soirée de jeux comparé à des heures de monotonie à ne rien faire. Soyez en sûr, il y a au moins un jeu fait pour tous et il y a une variété tel que chacun peut trouver son bonheur. Essayez de mélanger les genres, vous verrez que vous pourrez découvrir de nouvelles choses et que les enjeux changerons pour que vous ne vous ennuierez pas. Que dites vous d’un Monopoly et d’une partie de Risk dans la foulée ? Les plus dévoués tiendront le coup alors que les autres tomberont de somnolence. Une soirée nécessite le dévouement  de tous : temps, sérieux relatif pour par exemple comprendre les règles du jeu, la capacité de création d’une personne et/ou le charisme d’une autre pour être maître du jeu dans les jeux de rôles. Vous pourrez montrer votre véritable personnalité et profiter de moment conviviaux. Laissez les dîners d’affaire avec votre patron ou les soirées rébarbatives, suivez le conseil de Bénabar et mettez le à la sauce Geek (bien que je doute qu’un jour cela puisse être une sauce) “J’veux pas y’aller à ce dîner, j’ai pas l’moral, j’suis fatigué, ils nous en voudront pas, allez on n’y va pas. En plus faut que je fasse un régime ma chemise me boudine, j’ai l’air d’une chipolata, je peux pas sortir comme ça.” C’est quand même plus sympa de passer une soirée avec vos amis les plus proches ! Ou même avec votre famille tient !  😉

Deux bandes-annonce (factice mais hyper convaincante) de Monopoly le film (peut-être bientôt réalisé par… Ridley Scott).

2 – L’atmosphère

Une bonne ambiance est primordiale et fera de vos soirées un atout important. Ces soirées ne sont pas seulement un prétexte pour se retrouver assis autour d’une table. Imaginez vous à la même table de gens acariâtres et inintéressants. Ce n’est pas très heureux non ? Mettez le paquet pour organiser ce genre de soirées. Mettez les petits plats dans les grands. Sortez les sodas, les bonbons, les bières … Faites un barbecue avant … Bref, faites en sortes que cette soirée soit le rendez-vous des vendredi ou des samedi soir. Au moins dans Jumanji ils ont sorti le paquet ! (Et c’était pas des cartes !). Faites comme les pubs d’Ikea et imaginez vous en Docteur Maboul où vous seriez un chirurgien renommé et classe à la Nip/Tuck :  “Non… je ne tremble pas! Ca fait 30 ans que j’enlève des élastiques dans les jambes et des crayons dans les bras, vous n’allez pas m’apprendre mon boulot, et je… BUUUUUUUUZZZZZZ…” . Imaginez un 1000 Bornes qui serait un Road Movie dans lequel un pneu doit parcourir 1000 Kilomètres pour retrouver sa femme et ses 2 enfants (la vie à 4 pneus c’est quand même mieux). Mais la route est hostile (crevaisons, pannes d’essences, accidents …) et vous pourrez tout de même avoir les cartes bonus pour aller plus vite mais attention au feu ardent ! “Burnin’ Hell Baby !”

3 – Fabriquer vos propres jeux 

Vous achetez bien des jeux fabriqués par d’autres, pourquoi ne pas vous lancer dans la création ? C’est peut être tiré par les cheveux au début, mais des jeux originaux ou des modifications de certains jeux déjà existants peuvent offrir un champ de possibilité décuplé. Si logisitiquement il est parfois difficile de s’adonner à cette activité, les débouchés sont énormes. Cela se met particulièrement bien en place lorsqu’il s’agit de jeux de rôles. Créez le jeu avant les festivités, envoyez à tous les participants des idées de concept et de règles ou fixez les vous mêmes et étonnez vos compagnons. Vous pouvez faire des vidéos explicatives et n’oubliez surtout pas de citer le jeu ! 🙂 J’ai cité plus haut 7 Wonders, si vous possédez l’extension 7 Wonders Leaders, vous pouvez très bien créer vos propres Leader avec les bonus que vous jugez acceptable et qui ne faussent pas le jeu. C’est vous qui fixez les limites.

Il est fréquent qu’une famille, un groupe d’amis ou une collectivité développe une façon particulière de jouer, différente de la règle communément admise ou établie par l’éditeur du jeu. Parfois ces règles “maison” finissent par devenir si familières qu’on finit par les croire universelles (Par exemple, beaucoup de respectent pas les règles à la lettre pour le UNO). Ainsi, de nombreuses familles qui jouent au Monopoly octroient à un joueur dont le pion tombe exactement sur la case départ une somme double de celle distribuée à un joueur qui ne fait que passer par cette case départ. Il s’agit là d’une règle “maison” qui n’est nullement inscrite dans les règles officielles. La multiplicité des règles “maison”, si elle confère au jeu un caractère sympathique, peut cependant nuire au développement du jeu en tant qu’activité organisée, donnant lieu à des championnats régionaux, nationaux ou internationaux.

Un auteur ou un éditeur qui souhaite que son jeu soit pratiqué de la même manière par tous les joueurs, doit donc veiller à ne laisser aucune zone d’ombre dans les règles qu’il établit. Il se heurte alors à une difficulté d’écriture. Une règle longue, précise et détaillée, est souvent synonyme de rejet pour des joueurs occasionnels. Une façon de contourner cet obstacle est de rédiger les règles en deux parties :

  • D’une part des règles courtes et agréables à lire qui permettent de jouer immédiatement.
  • D’autre part des règles détaillées, expliquant chaque mécanisme particulier avec des exemples, que les joueurs pourront consulter au cours de la partie lorsqu’ils ont une difficulté.
Le projet wikilivres propose un certain nombre de règles de jeux traditionnels (libres de droit) dans la Boîte à jeux.

 4 – Contournez les règles et/ou connaissez sur le bout des doigts vos adversaires

Ce n’est pas vraiment tricher. Mais parfois cela est nécessaire pour contourner les subterfuges de vos adversaires. C’est parfois la dernière chance lorsque vous êtes bloqués. J’ai également remarqué qu’avec le temps vous pourrez connaître vos adversaires ainsi que leurs manière de penser. L’exemple qui me vient en tête et l’invention du Shi-Fu-Mi amélioré par Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory. Il indique qu’avec le temps, les joueurs se connaissent tellement qu’il advient que les résolutions deviennent les mêmes. J’ai avec ma compagne eu l’occasion à de maintes reprises de faire plusieurs égalités successives avec la version usuelle de ce jeu (on a pas encore franchi le pas pour les lézard et Spock ^^).

Vous pourrez devenir un vrai stratège ! Comme au Poker, à l’inverse, vous pourrez bluffer. Certains joueurs fonctionnent sur une seule base et ne changent pas leur système de jeu. Certains font souvent (trop souvent) la même chose et c’est pourquoi il est facile de les contourner. Il est donc nécessaire de changer de manière de jouer régulièrement. Ainsi vos adversaires ne pourront pas lire vos actions à l’avance et vous pourrez vous même contourner le jeu de celui qui essayait de vous avoir. Débarrassez-vous de vos concurrents en : Renforçant des alliances, faisant des transactions illégales, faites des équipes implicites. Le mensonge et même l’intimidation sont des outils reconnus, dans les limites de la sociabilité. La triche est bien sûr pas top cependant certains jeux l’admette.  Dans une variante officielle d’Illuminati, la triche est permise si on ne se fait pas prendre.

Que vous deviez gagner en atteignant un but, en éliminant un ou des adversaires, résolvant des énigmes, finissant une course, construisant, contrôlant des territoires ou gagnez avec des points de victoire; Le plus important est de s’amuser ! 😀

Bravo si vous m’avez lu jusqu’au bout ! Félicitations, vous êtes maintenant prêt pour des soirées endiablées à jouer jusqu’au bout de la nuit ! Vos cernes ne seront aucunement sous ma responsabilité. Amusez-vous, détendez-vous, le jeu même s’il est ludique permet parfois même d’apprendre des choses (oui oui). Vous vous exposez à quelques blessures mineures comme des crises de fou rire et des crampes au ventre. Voilà, comme ça vous ne me direz pas que je ne vous ai pas prévenu !  😛 Soyez prudent !

Si le jeu vous manque également, sachez que des bars à jeux existe ! Vous pourrez siroter un verre en jouant à des jeux agréablement prêté par le bar.

Bon jeu !  😉

 

 

18 Partages
Tweetez9
Partagez8
Enregistrer1
+1
Partagez