Cela peut paraître un peu fou, mais il est tout à fait possible d’entendre un son, une voix ou même de la musique en utilisant le bout de son doigt. Cette technologie s’appuie sur l’ostéophonie également appelée conduction osseuse.

Elle désigne le phénomène de propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne.

La jeune start-up sud-coréenne Innomdle Lab a décidé d’appliquer cette technologie à la téléphonie en utilisant un ingénieux système intégré dans un bracelet-montre. Nous pourrons ainsi téléphoner en utilisant le bout du doigt comme récepteur.

sngl-004

Le SGNL combine les vibrations générées par le BCU (Body Conduction Unit) et un algorithme avancé pour que le porteur puisse comprendre son interlocuteur. Pour parler, il s’appuie sur un microphone intégré au sein même du bracelet.

L’entreprise a fait financer son projet sur Kickstarter. À l’heure où j’écris ces lignes, elle a déjà obtenu près de 1.250.000$ alors qu’elle n’en réclamait que 50.000. Un énorme carton pour ce bracelet tout droit sorti d’un film de science fiction.

Le bracelet ne couterait que 129$ et devrait être produit dès cet hiver.

Le SGNL s’adapte à toutes les montres, même les Apple Watch et assure également le rôle de coach personnel grâce à un podomètre intégré.

sngl-001

Sur le papier, SGNL promet une autonomie d’une semaine complète en veille et de quatre heures en communication. Le constructeur promet également un chargement ultrarapide en seulement 60 minutes.

Notons aussi que le SNGL est doté d’une certification IP 56, il résiste donc aux projections d’eau et à la poussière…

sngl-003

Le SGNL devrait être disponible à la vente début de l’année prochaine (février 2017).

Le saviez-vous ? La conduction osseuse est la raison pour laquelle la voix d’une personne lui semble différente quand elle est enregistrée et reproduite.

29 Partages
Partagez26
+12
Enregistrer1
Tweetez
Partagez