Le tatoueur lyonnais JC Sheitan Tenet utilise une incroyable prothèse bioméca comme machine à tatouer. Un bras biomécanique créé par l’artiste JL Gonzal (Jean-Louis Gonzales), un créateur d’œuvres étonnantes faites de cuivre, de rouages et de mécaniques inspirées de l’univers steampunk.

Tenet a fait une démonstration de sa surprenante machine au festival Tattoo Motor Show, laissant les spectateurs ainsi que professionnels totalement abasourdi.

Crédit photo : JC Sheitan Tenet

bras-tatoueur-steampunk-biomeca-lyon-005

Et pour ceux qui s’inquiéteraient de l’aspect sale, rouillé et usagée de la prothèse, le tatoueur les rassure.

Il ne s’agit que d’un choix esthétique réalisé avec de la peinture.

Il précise également sur sa page que les aiguilles ainsi que tous les autres composants sont totalement stériles et à usage unique. La machine à tatouer ainsi que sa prothèse sont intégralement nettoyables comme n’importe quel appareil à tatouer.

Crédit photo : JC Sheitan Tenet

bras-tatoueur-steampunk-biomeca-lyon-002

Crédit photo : JC Sheitan Tenet

bras-tatoueur-steampunk-biomeca-lyon-003

Crédit photo : JC Sheitan Tenet

bras-tatoueur-steampunk-biomeca-lyon-001

À l’origine, le bras biomécanique a été créé comme une œuvre d’art, conçue sur la base d’une véritable prothèse. Mais face à l’engouement du public et la médiatisation du tatoueur, il pourrait bien en faire sa nouvelle “marque de fabrique”.