Drone

Une société d’armement turque veut équiper les petits drones avec un système de roquettes miniatures

Une entreprise d’armement turque a mis au point une roquette de taille réduite. Celle-ci a été conçue pour pouvoir être installée sur un petit drone.

Troy Teknoloji Savunma est une société d’armement basée à Ankara, en Turquie. Depuis sa création en 2004, la compagnie se spécialise dans la conception d’ogives hautement explosives. Elle est un acteur incontournable dans la fabrication de roquettes pour armer les drones militaires.

L’entreprise développe également des véhicules terrestres sans pilote (UGV) et des systèmes de défense de haute technologie. Selon l’agence de presse gouvernementale turque Anadolu Ajansı (AA), Troy Teknoloji Savunma a été chargée de concevoir des têtes explosives militaires de petite taille, mais dotées d’une grande efficacité.

Jusqu’à six mini-roquettes sur un petit drone

La firme a ainsi élaboré une mini-roquette de 40 mm. La conception et la fabrication de celle-ci sont intégralement turques. Troy Teknoloji Savunma a également annoncé pouvoir assurer une production de masse selon les besoins. Le dispositif possède une longueur de 17 cm. Son lancement s’effectue avec un tube lance-roquette jetable de 55 cm de long. À noter que le poids de la roquette ne dépasse pas les 500 grammes.

Jusqu’à 6 unités peuvent être installées sur un drone. Les atouts de cette roquette de Troy Teknoloji Savunma ne se limitent pas à sa taille et son poids. Le projectile offrirait également des “performances satisfaisantes” selon les annonce de l’entreprise. Il possède notamment une portée de 2 km. Pour “un maximum d’efficacité”, la cible doit se situer dans un rayon de 100 à 500 m.

Une ogive perforante

Par ailleurs, la mini-roquette embarque une ogive anti-personnelle dotée d’une fonction d’apprentissage. Cette dernière est efficace dans un rayon de 12 m, alors que sa capacité de pénétration correspond au niveau 2 du STANAG 4569. Troy Teknoloji Savunma souhaite “proposer une arme stratégique” avec une technologie de pointe. En effet, le projectile donne la possibilité de déterminer à distance de manière fiable et précise les menaces.

Il permet ainsi de neutraliser à partir d’un drone ou d’un véhicule terrestre classique des cibles préalablement sélectionnées. Cela, sans besoin d’envoyer du personnel militaire dans la zone de combat. La mini-roquette turque peut en outre servir pour frapper différentes sortes de cibles. Elle est notamment capable de détruire des cibles fixes et mobiles telles qu’un véhicule blindé léger, un bâtiment, etc.

À LIRE AUSSI :  Un rayon laser capable de pulvériser les missiles et les drones en plein vol vient d'être testé avec succès par Israël

Une annonce à la hauteur des ambitions turques

La Turquie est devenue en une décennie une puissance active dans la partie est de la Méditerranée. Pour asseoir son hégémonie, le pays compte sur sa puissance militaire. Ankara investit considérablement dans son secteur industriel de la défense. L’annonce de Troy Teknoloji Savunma n’est pas anodine.

Elle pourrait être interprétée comme un signal fort à l’encontre des adversaires directs, notamment la Grèce. En effet, cette dernière a toujours revendiqué sa souveraineté sur les eaux entourant Kastellorizo. Une domination à laquelle la Turquie s’oppose fermement, soutenant qu’elle devrait avoir des droits plus étendus en Méditerranée orientale vu que son littoral est plus long.

« Ils (les Grecques, ndlr) vont comprendre que la Turquie est assez forte politiquement, économiquement et militairement pour déchirer les cartes et les documents immoraux », a déclaré le président turc, Recep Tayyip Erdogan, en septembre 2020, affirme le Monde.

 

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page