Drone

Zala Zont : un gilet capable de brouiller les systèmes de localisation des drones

La start-up russe Zala a profité du salon Army2020 pour présenter un gilet anti-drones. Grâce à son émetteur, le Zont est en mesure de neutraliser les systèmes de navigation de ces engins volants qui ne possèdent pas de pilote à bord.

Présenté pour la première fois en 2018 aux responsables militaires russes sous forme d’un prototype, le gilet anti-drones Zont est désormais opérationnel au sein des spetsnaz. L’annonce a été faite par Zala, filiale du groupe kalachnikov, lors du salon Army2020 qui s’est tenu fin août dans la ville de Koubinka, en Russie. Cet équipement personnel pas comme les autres comporte en réalité un émetteur qui permet de brouiller les signaux des systèmes de localisation par satellite des drones.

Une couverture qui s’étend sur 2 km

Le Zont (parapluie en français) est efficace dans un rayon de deux kilomètres. Son émetteur permet d’entraver le fonctionnement des drones qui utilisent les technologies de navigation GPS, GLONASS, Beidou et GALILEO. Zala promet une autonomie de 6 heures. En parlant d’alimentation, sachez que le dispositif électronique du gilet peut être connecté à un réseau de tension de 110 ou 220 V. Compact, le boîtier de la batterie mesure 150 x 90 x 40 mm, alors que celui de l’unité de brouillage accuse des dimensions de 180 x 90 x 30 mm. L’ensemble ne pèse en outre que 800g.

D’après son concepteur, le Zont est capable de fonctionner efficacement à des températures de -40 à + 50 °C. Il a été conçu dans le but de prévenir les pertes humaines et matérielles occasionnées par les drones kamikazes. Pour l’heure, le nouveau dispositif de sécurité électronique serait testé sur le terrain par des éléments des spetsnaz.

Plus efficace que les fusils anti-drones Rex-1 et Rex-2

Le Zont n’est pas le premier dispositif de brouillage de systèmes de navigation de drones à avoir été conçu pour les forces spéciales russes. Cependant, son principal avantage réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de viser l’appareil à neutraliser comme c’est le cas avec les fusils anti-drones Rex-1 et 2. Grâce à ce mode de fonctionnement, le gilet restera efficace même en cas d’attaque par saturation. À noter que Zala a également conçu un mini-drone baptisé 421-16. Celui-ci permet de neutraliser les liaisons de données et les signaux de navigation par satellites des drones dans un rayon de 5 km.

À LIRE AUSSI :  La Maison Blanche exige un budget de 15 milliards de dollars pour son armée de l'espace

Par ailleurs, lors du salon Interpolitex-2018, une autre entreprise russe du nom de Sozvezdie a présenté un système intelligent de protection contre les véhicules aériens sans pilote. Nommé Solaris-N, celui-ci est capable de fournir une protection contre la reconnaissance aérienne automatique et les attaques dans un espace allant jusqu’à 80 kilomètres carrés.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page