Innovation

Les premières mesures de débit internet Starlink (flotte de satellites) enfin dévoilées, et le résultat est…. surprenant !

Alors qu'il prévoit de couvrir la planète entière avec un débit de 1 Gb par seconde, les premiers tests ne sont plutôt étonnant... Mais le projet ne fait que débuter !

Starlink ça vous parle ? C’est l’ambitieux projet d’Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX qui vise à couvrir la planète d’un accès Internet haut débit. Evidemment, le projet ne vise pas un équipement normal mais une couverture grâce à une flotte de petits satellites.

Elon Musk possède déjà 600 satellites en orbite et les premiers « speedtests » viennent de tomber. « Space Internet » devrait atteindre 1 gigabit par seconde, un débit à faire pâlir d’envies tous ceux qui rament avec leur box internet ! Qui plus est, le projet d’Elon Musk prévoit le même débit et ce, quel que soit l’endroit où l’on se trouve sur la Terre… Mais il y a encore un peu de travail apparemment !

À LIRE AUSSI :  Elon Musk affirme que les pyramides égyptiennes sont l'oeuvre des extra-terrestres...

Outre la conquête spatiale et les voitures électriques, Elon Musk est un homme très ambitieux. Avouons qu’il a les moyens de ses ambitions ! Dévoilé sur Reddit le test de débit d’Ookla , un site spécialisé, se dévoile petit à petit. Il semble ne pas être à la hauteur des espérances de son fondateur.

Crédit photo : Reddit
Starlink : les premières mesures de débit internet via la flotte de satellites enfin dévoilées
Starlink : les premières mesures de débit internet via la flotte de satellites enfin dévoilées

Avec une vitesse de téléchargement mesurée à 60 Mb/s avec un ping de 42 ms, les débits sont acceptables mais loin, très loin du gigabit et des 20 ms promis !

Un encombrement spatial qui ne ravit pas les astronomes !

Même si les premiers tests ne sont pas ceux attendus, cela ne veut pas dire qu’Elon Musk n’atteindra pas son objectif du gigabit. A termes, il souhaite que 12000 satellites gravitent pour assurer son ambition. Avec les 600 premiers, les débits ne sont déjà pas mauvais. En 2021, les satellites de Musk devraient être au nombre de 1200 sur 72 orbites.

Mais il reste cependant un problème à résoudre : la communauté astronomique éprouve déjà des difficultés à observer le ciel à cause des nombreux satellites… Les satellites de Starlink se déplacent à seulement 550 km de la Terre. Evidemment les 12000 satellites prévus ne feraient qu’encombrer un peu plus la « galaxie » … D’autant que Musk n’est pas le seul à ambitionner l’Internet par satellite… Amazon est déjà sur le coup avec son projet Blue Origin

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page