Aéronautique

SpaceX Starlink : bientôt des pare-soleil pour ses satellites pour réduire la pollution lumineuse

Pour apaiser les astronomes qui ne voient pas le projet Starlink d’un bon œil, SpaceX va équiper ses satellites de pare-soleil. Fabriqués dans un matériau spécial, ces derniers vont permettre aux satellites d’être moins réfléchissants à la lumière du soleil.

Il y a quelques années, SpaceX avait dévoilé Starlink, son ambitieux projet d’accès à Internet par satellite. La compagnie spatiale avait alors annoncé son intention de déployer plus de 40 000 satellites dans le ciel, ce qui n’avait pas plu à de nombreux astronomes. Ces derniers avaient pointé du doigt la pollution lumineuse que pourrait représenter cette constellation artificielle. Ils avaient également exprimé leur inquiétude sur le fait qu’autant de satellites dans le ciel pourraient perturber leur travail et les observations scientifiques.

Parfaitement conscient du problème, SpaceX et ses ingénieurs travaillent très dur pour trouver un moyen de rendre les satellites Starlink « invisibles » à la vue des scientifiques. Par le biais de son PDG, Elon Musk, la compagnie a annoncé son intention d’équiper les satellites de pare-soleil pour les rendre beaucoup moins éblouissants.

À LIRE AUSSI :  Tom Cruise projette de tourner un film dans l’espace avec la NASA et SpaceX 

Comme d’habitude, c’est sur Twitter qu’Elon Musk a dévoilé l’existence de ce fameux pare-soleil. Le milliardaire a lâché l’info en réponse au commentaire d’un internaute sur son tweet concernant le déploiement de nouveaux satellites Starlink dans le ciel. En réponse au « bonne chance » souhaité par l’internaute, Elon Musk avait indiqué la mise en place de « mesures clés pour réduire la luminosité du satellite. »

Il a également ajouté que « Cela devrait être beaucoup moins perceptible pendant l’élévation de l’orbite en changeant l’angle du panneau solaire et tous les sièges obtiennent des parasols à partir du lancement 9. »

Le milliardaire a également donné quelques détails sur ces fameuses mesures : il a parlé d’une espèce de pare-soleil qui permettra de réduire la réflexion solaire sur la surface des satellites Starlink. « Il est fait d’une mousse sombre spéciale qui est extrêmement radio-transparente, afin de ne pas affecter les antennes multiéléments. » a-t-il indiqué dans son tweet.

Elon Musk promet des satellites invisibles

La semaine dernière, SpaceX avait déployé une soixantaine de satellites dont un qui était équipé du fameux pare-soleil. Une fois dans le ciel, ce dernier s’est avéré beaucoup moins lumineux que ses congénères mais les astronomes estiment que ce n’est pas encore ça.

Elon Musk a cependant tenu à se faire rassurant : le milliardaire a indiqué que SpaceX continuait de perfectionner la technologie afin de supprimer complètement toute pollution lumineuse de la part des satellites Starlink. A terme, le but est de les rendre complètement invisibles aux yeux des astronomes et observations scientifiques. Si tout se passe bien, tous les prochains satellites déployés seront équipés du pare-soleil.

Déjà plus de 400 satellites Starlink dans le ciel !

Starlink est un projet d’envergure qui prévoit de déployer une méga-constellation de 42 000 satellites dans le ciel. Lancé en 2015, le programme a déjà envoyé 422 appareils dans l’espace, dont le dernier décollage a eu lieu le 22 avril 2020 sous le nom de code de « Starlink Launch 7. » Le lancement 8 est prévu pour mai, tandis que le lancement 9 verra le déploiement de satellites équipées des fameux pare-soleil.

Pour ce qui est de la connexion internet, Elon Musk a annoncé le lancement d’un accès en bêta privé d’ici la fin de l’été, tandis qu’un accès en bêta publique devrait être lancé d’ici six mois. Si tout se passe bien, le réseau internet Starlink devrait déjà être opérationnel dans moins d’un an. C’est avec impatience qu’on attend de voir ça !

Photo d’illustration De CG Alex / Shutterstock

Andy RAKOTONDRABE

Il n’y a pas de réussites faciles ni d’échecs définitifs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page