C’est alarmant et quasiment inéluctable en l’état actuel des choses ! Si nous ne changeons pas notre manière de consommer 40% des espèces d’insectes disparaîtront dans moins de 50 ans.

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi, après un long voyage sur autoroute, votre pare-brise n’était plus impacté de corps d’insectes suicidaires ? Il y a une dizaine d’années lors des longs parcours, vous étiez bons pour un nettoyage du pare-brise et des optiques de votre voiture, aujourd’hui ces éléments restent quasiment immaculés pour le même trajet.

Une raison simple mais dramatique à cela : la disparition des insectes de notre planète ! Une étude publiée dans la revue Biological Conservation annonce que 40% des espèces d’insectes seraient sur le déclin, pour ne pas dire en voie de disparition ! Des chiffres qui font peur quand on sait combien ils sont importants dans notre écosystème !


A lire également : Une entreprise dévoile un drone pour remplacer les insectes pollinisateurs


Il y a bien entendu une raison à ce déclin et il est malheureusement directement lié à notre manière de surconsommer et notamment à l’agriculture intensive à base de pesticides. Toujours selon cette étude, si nous ne changeons pas notre manière de consommer, il faudra moins de 50 ans pour que ces espèces menacées ne disparaissent totalement, laissant qui plus est la part belle aux insectes ravageurs qui, eux résistent aux pesticides (frelons asiatiques, chenilles processionnaires…).

Et malheureusement l’agriculture de demain ne sera pas encore biologique ou alors très peu. De plus en plus d’agriculteurs se tournent vers le bio mais notre consommation à outrance et l’augmentation constante de la population font que les productions doivent être toujours plus importantes.

Notre écosystème est menacé puisque sans les insectes, il n’y a plus de pollinisation des fleurs et des arbres et sans pollinisation, il n’y a tout simplement plus d’arbres ! Allons-nous vers une planète sans autre vie que la nôtre ? Pourrons-nous trouver des solutions rapides et pérennes pour sauver ces insectes et retrouver un écosystème équilibré ? Nous n’avons pas les réponses, mais nous sommes très peu confiants sur le devenir de la biodiversité en lisant cette sérieuse étude !

De moins en moins d'insectes s'écrasent sur nos pare‑brises, et c'est très inquiétant...

D’après les informations du site franceculture.fr
Crédit photo : Avtk / Shutterstock