Après une première phase de test à Nantes et Paris, les pissotières à fleurs débarquent dans la ville de Lyon.

Ce concept inventé par l’agence nantaise Faltazi consiste à installer des urinoirs à compost dans les grandes villes près de lieux stratégiques comme les bars ou les boites de nuit.

L’objectif de l’opération est de limiter les épanchements sauvages sur la voie publique, un véritable fléau dans les citées…

Le fonctionnement de l’uritrottoir (c’est son nom officiel) est des plus simples. Le bac est équipé de deux compartiments, le premier est rempli de paille et sert à recevoir l’urine. Le mélange des deux forme un compost qui est ensuite déversé dans le second réservoir contenant les végétaux.

l'uritrottoir

l'uritrottoir

La pissotière sèche est déclinée en plusieurs modèles, une version XXL pouvant recueillir 600 « pipis » ainsi qu’un modèle plus petit d’une autonomie de 300.  Une version triangulaire a également été développée pour s’adapter aux angles urbains.

La vespasienne écologique est également connectée pour contrôler les niveaux du bac de collecte, et ainsi éviter tout débordement.

Vous l’aurez compris, il sera donc bientôt possible de se soulager dans ces bacs à fleurs pour leur plus grand bonheur.

Source : lumieresdelaville.net / lefigaro.fr

273 Partages
Partagez270
Partagez2
Enregistrer1
Tweetez
+1