Environnement

Et si les couverts en bambou n’étaient finalement pas si inoffensifs que l’on veut bien nous le laisser entendre ?

D'après la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes et 60 millions de consommateurs, certains ustensiles en bambou présenteraient des risques pour la santé. La faute à la résine agglomérante utilisée pour fabriquer les couverts !

Depuis quelques mois, la vaisselle réutilisable en bambou envahit les rayons des supermarchés. Le plastique jetable devient « réutilisable » puisqu’il sera interdit en 2021. Pourtant la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) alerte sur le bambou !

En effet, bien qu’il soit présenté comme plus écologique, son processus de fabrication est mis en cause par l’institution. L’organisation, « 60 millions de consommateurs » met en garde contre l’utilisation de mélamine-formaldéhyde, une résine qui entre dans sa fabrication ! Le bambou est une plante, elle n’est pas dangereuse, ce serait l’agglomérant qui pourrait l’être !

Le bambou est effectivement un matériau plus écologique que le plastique, les ustensiles sont fabriqués à partir de la plante. Et c’est justement parce que le bambou est une plante qu’il présente un risque. Le bois se « coupe » à la forme voulue, mais le bambou doit être aggloméré avec une résine. Dans certains cas, c’est donc cette résine qui serait de mauvaise qualité.

À LIRE AUSSI :
La quasi-totalité des bouteilles sont recyclées en Allemagne, notamment grâce à des machines à consigne

Alors que le plastique à usage unique a été interdit, les couverts et autres ustensiles en bambou fleurissent. Mais ils pourraient libérer des substances toxiques dans les aliments. La résine plastique utilisée se compose de mélamine-formaldéhyde. Cette résine, si elle est de piètre qualité transfère des composants dans les aliments. Ces aliments peuvent être nocifs pour les reins. D’autre part le formaldéhyde est une substance reconnue comme cancérigène.

Quelles alternatives au bambou ?

Le recul n’est pas assez important pour s’assurer de la dangerosité des couverts en bambou. De plus la réglementation concernant la résine utilisée manque encore d’encadrement. Dans le doute, 60 millions de consommateurs recommande plutôt l’utilisation de verres, porcelaine ou acier inoxydable ! Sinon pour ne plus avoir aucun doute, il est toujours possible de manger avec les doigts… En ayant pris soin de les laver avant de manger évidemment !

Photo de couverture Karin Hildebrand Lau / Shutterstock

Source
60millions-mag.com
Remarque : nous pouvons percevoir une commission lorsque vous achetez par le biais de liens sur notre site, sans frais supplémentaires pour vous. Cela n'affecte pas notre indépendance éditoriale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page