Panneau isolant, santé, textile, pourquoi le chanvre devient-il une matière première incontournable en France ?

La France cultive déjà 22 000 ha de chanvre et investit massivement dans cette plante qui revêt de nombreux atouts et s'utilisent dans tous les domaines industriels.

Le chanvre est une plante de la famille des Cannabinacées, cultivé pour ses fibres, ses graines et ses composés cannabinoïdes, notamment le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). Les variétés de chanvres cultivées pour les fibres ont généralement une faible teneur en THC, qui est le principal composé psychoactif du cannabis. Le chanvre est utilisé depuis des milliers d’années dans la fabrication de divers produits, spécialement des textiles, des cordages, des papiers, des aliments, des produits de santé et plus récemment des panneaux isolants. Désormais, il s’impose comme une matière pour l’isolation ou la fabrication de granulés de bois. La France est le premier producteur de chanvre en Europe avec 22 000 ha plantés en 2022. Une plante simple à cultiver, qui ne doit cependant pas être confondue avec le chanvre à cannabis, et dont les débouchés seront nombreux à l’avenir.

Le chanvre envahit la France

Le chanvre revêt plusieurs atouts, comme celui de pouvoir absorber autant de CO₂ sur un hectare que la même surface de forêt, soit 15 t par an. Il répond donc parfaitement aux enjeux environnementaux actuels. Les investissements dans les chanvrières se multiplient avec près de 50 millions d’euros prévus d’ici deux ans pour construire ou agrandir des chanvrières. C’est notamment le cas de la Chanvrière de l’Aube, avec 25 millions d’euros investis pour doubler sa production. Les Landes, l’Isère, la Provence ou encore l’Île-de-France investissent massivement dans ces plantes aux nombreuses vertus.

Le chanvre, une matière écologique et économique

Sachez également qu’on récolte les herbes perdues de cette matière naturelle pour fabriquer des isolants ou des granulés de bois (pellets). Il permet également 70 % d’économie d’énergie sur un bâtiment isolé avec du chanvre. C’est aussi le cas lorsqu’il est utilisé dans la plasturgie automobile, avec une réduction moyenne de 26 % des émissions de CO₂ par rapport aux applications conventionnelles. De nombreuses entreprises textiles misent aussi sur le chanvre, comme le Slip français ou Tommy Hilfiger.

Fibres de lin ou de chanvre naturel non coloré.
Fibres de lin ou de chanvre naturel non coloré. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

« Nous souhaitons sortir progressivement de la dépendance au coton, le chanvre cotonisé français a un bilan carbone 5 à 8 fois plus faible que le coton », indique Léa Marie, directrice industrielle du Slip français dans une interview accordée au Journal du Dimanche. Enfin, le chanvre est aussi utilisé dans l’alimentation, avec notamment les fleurs de CBD, que l’on utilise désormais en tisane ou dans des préparations culinaires. Des médicaments à base de chanvre sont aussi en passe de faire leur apparition sur le marché français. Ils pourraient être efficaces, notamment sur les patients atteints de sclérose en plaque.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Lejdd.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page