Environnement

Portrait : Chanee, l’ange gardien des gibbons et orangs-outangs d’Indonésie

Il s'appelle Aurélien Brulé et se passionne depuis son plus jeune âge pour les primates et en particulier les gibbons... Découvrez comment cet amoureux des primates voue sa vie à les sauver de la déforestation.

Souvenez-vous ! Il y a quelques semaines nous vous parlions de l’association Kalaweit, qui rachète des hectares de forêt pour sauver les orangs-outans de Borneo. Puis nous vous présentions la pâte à tartiner Papa Outang qui soutient Kalaweit en proposant une pâte à tartiner à faire soi-même !

La campagne Ulule continue d’ailleurs de cartonner pour la Papa Outang. Mais saviez-vous que le fondateur de Kalaweit est aussi surnommé l’ange gardien des grands singes… Son le nom de Chanee se cache Aurélien Brulé, un passionné de primates qui voue désormais sa vie à leur protection. Son modèle : Dian Fossey, qui a voué sa vie entière aux gorilles… Evidemment !

Passionné de grands singes depuis son plus jeune âge

Pourtant élevé dans le Var, Aurélien Brulé se passionne très tôt pour les gibbons, mais également pour les animaux menacés par la déforestation. Enfant, il observait les gibbons dans un parc zoologique et passait pour un garçon étrange à se passionner pour ces animaux. A 16 ans, il écrit son premier livre sur les gibbons (Le Gibbon à Mains Blanches) et il suscite l’intérêt des primatologues et des ethnologues. Ses connaissances impressionnent !

En 1998, il fonde l’association Kalaweit pour lutter contre la déforestation en Indonésie… Déforestation destinée à l’huile de palme qui détruit l’habitat et les espèces qui y vivent encore. On se souvient tous de Dian Fossey, assassinée par des braconniers de gorilles qu’elle défendait… Chanee en fait son modèle.

Son premier voyage en Indonésie

Deux ans après la parution de son livre, il reçoit le soutien financier de Muriel Robin et s’envole en Indonésie. Son arrivée en terre de gibbons lui fait perdre ses illusions. Le ciel indonésien est noir des fumées d’incendies de déforestation. Il décide alors de venir en aide aux gibbons qui sont victimes de la déforestation mais également du trafic de bébés gibbons, véritables peluches vivantes revendues à prix d’or ! Il fonde ainsi Kalaweit (Gibbon en Indonésien) pour tenter de sauvegarder ces singes chers à son cœur.

Le gouvernement indonésien soutient Kalaweit

Chanee obtient l’autorisation de créer une structure pour récupérer et soigner les gibbons issus de trafics. Des gibbons en piteux état, servant d’attractions à touristes lui arrivent de tout le pays. Kalaweit les soigne, les nourrit et les réadaptent à la vie sauvage. Les réinsertions en milieu naturel sont rares, mais elles sont chaque fois une énorme victoire pour l’association et pour Chanee. Ceux qui ne peuvent recouvrir la liberté sont choyés et vivent une retraite paisible.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui Kalaweit accueille deux centres, à Borneo et à Sumatra. Ils accueillent des gibbons bien sûr, mais également des orangs-outans, des ours, des pangolins ou de multiples oiseaux. Tous menacés ! Et depuis peu, Kalaweit rachète des réserves forestières pour contrer l’expansion de plantations de palmiers à huile.

L’achat de réserves forestières

Nous l’avons vu, la déforestation est un problème majeur en Indonésie. Les forêts sont bien souvent détruites et brûlées par les propriétaires (souvent des industriels) en vue d’en faire des monocultures de palmiers à huile.

À LIRE AUSSI :  Un jeune brésilien de 17 ans ouvre son propre refuge et recueille déjà une trentaine d'animaux

De plus, corruption et intimidations sont fréquentes pour soutenir l’expansion des plantations de palmiers à huile. Si rien n’est fait, les forêts insulaires indonésiennes disparaîtront totalement d’ici 10 ans ! Depuis sa création, ce sont plus de 1500 animaux soignés et sauvés par Kalaweit et 70 personnes qui travaillent à temps plein pour l’association !

Pour soutenir ce bel exemple de pugnacité, il est possible de faire un don à Kalaweit, d’acheter la pâte à tartiner Papa Outang ou d’acheter les livres d’Aurélien Brulé !

Via
mrmondialisation.org

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page