Environnement

Accusés d’être à l’origine de la pandémie les pangolins sont victimes d’un braconnage intensif

Les petits pangolins d'Asie et d'Afrique sont bien inoffensifs ! Leur seule défense : se mettre en boule... Aucune chance pour eux de résister au braconnage intensif qui menace leur espèce... Et c'est encore pire depuis l'apparition du coronavirus !

Avant l’épidémie de coronavirus qui sévit partout dans le monde, nous étions nombreux à ignorer ce qu’était un pangolin ! Selon certains spécialistes chinois, il serait à l’origine de la pandémie Covid-19. En Asie, le pangolin est un animal « qui se mange » ! Les chinois et les vietnamiens sont les principaux acheteurs de cet animal à écailles

Et ils ne mangent pas seulement la viande de pangolin ! Les écailles, riches en kératine s’utilisent en cosmétique et médecine pour leurs vertus thérapeutiques. Le pangolin était déjà victime de braconnage dans les endroits où il vit ! Depuis sa mise en cause, c’est encore pire !

À LIRE AUSSI :
Une société Mexicaine fabrique du cuir vegan avec des feuilles de cactus

Le pangolin est un petit mammifère à écaille qui vit en Asie du Sud-Est et en Afrique. Il est l’animal qui subit le plus intense braconnage au monde ! Depuis 2016, il est classé parmi les espèces les plus menacées au monde et sa commercialisation est interdite… Pourtant, comme souvent, la loi n’est que très peu appliquée !

Il est devenu si rare en Asie que les consommateurs se tournent vers l’Afrique pour s’approvisionner… Entre 400 000 et 2.7 millions de pangolins sont chassés chaque année pour fournir le marché asiatique !

La seule défense du Pangolin est de se mettre en boule pour se protéger… Autant dire qu’il est totalement sans défense face aux braconniers… Malheureusement, les braconniers sont très bien organisés et il est difficile de mettre fin à cet abattage.

Photo d’illustration De Eugene Troskie / Shutterstock
Accusés d'être à l'origine de la pandémie les pangolins sont victimes d'un braconnage intensif
Accusés d’être à l’origine de la pandémie les pangolins sont victimes d’un braconnage intensif

Si l’on en croit les autorités chinoises, le pangolin serait responsable de la première diffusion du virus sur le marché de Wuhan ! Interdiction de le chasser mais il est en vente sur les marchés ? Incohérence ? Toujours est-il que c’est encore une espèce qui va s’éteindre par la folie des hommes !

Photo d’illustration De Patrick Fonseca / Shutterstock

Via
Reporterre
Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer