TchaoMegot, un projet pour transformer les mégots de cigarettes en…. doudounes !

Encore une belle idée venant d’une jeune start-up pour recycler les mégots de cigarette… Découvrez comment TchaoMegot envisage de transformer les mégots en vêtements !

Sur NeozOne, nous aimons vous présenter de jeune start-up qui s’investissent dans l’innovation mais également dans l’écologie, l’anti-gaspillage et le recyclage. C’est de recyclage dont il s’agit avec TchaoMegot qui, comme son nom l’indique si bien, a ouvert une campagne de crowdfunding sur KissKissBank afin de récolter des fonds pour recyclés les mégots de cigarettes !

Ces mégots qui inondent nos trottoirs, nos rues, nos plages pourraient bien avoir une seconde vie que l’on a un peu de mal à soupçonner en voyant un mégot jauni et malodorant ! Voici les objectifs de cette campagne, et on aimerait bien qu’elle aille au bout !


A lire également : Les mégots sont la principale pollution des océans


La fibre d’acétate de cellulose

Parti du constat qu’un mégot si peu ragoûtant soit-il, est constitué de fibre d’acétate de cellulose, une matière qui, une fois nettoyée et stérilisée peut être utilisée dans de nombreux domaines industriels. Concrètement, Tchao Megot espère pouvoir développer un procédé qui permettrait de transformer les mégots ramassés en plaque et rouleau isolants ou même en vêtements !

À LIRE AUSSI :  Esperluète : pourquoi ce couteau de cuisine (très spécial) a été primé au concours d'invention Lépine ?

Tchao Mégot : transformer des mégots de cigarettes en… doudounes

Soucieux de l’impact environnement de son entreprise, Julien Paque, le fondateur souhaite utiliser des procédés qui ont une empreinte carbone la plus réduite possible et que la revalorisation de ces immondices, ne pollue pas plus que le déchet lui-même.

Un projet sur KissKissBank

Concrètement, avec 15 000 €, TchaoMegot pourrait industrialiser le prototype de la machine qui transforme les mégots en ouate d’acétate de cellulose prête à être revalorisée. Le dépôt de brevet est d’ailleurs en cours, c’est pourquoi nous n’avons pas de détail sur le procédé utilisé.

Crédit photo : Julien Paque / TchaoMegot : KissKissBank

Tchaomegot, un projet pour transformer les mégots de cigarettes en.... doudounes !

TchaoMegot souhaite également organiser des événements communautaires pour des opérations « commandos » de ramassage de mégots, et ils peuvent également envoyer à leurs contributeurs des cendriers de poches qui serviront à collecter des mégots puis à leur renvoyer.

Une belle idée que l’on aimerait bien voir se réaliser pour réduire encore un peu plus la pollution due au manque de civilité de certains fumeurs qui ne sont tout de même pas tous à mettre dans le même panier cendrier…

Crédit photo : Julien Paque / TchaoMegot : KissKissBank

Tchaomegot, un projet pour transformer les mégots de cigarettes en.... doudounes !

Crédit photo : Julien Paque / TchaoMegot : KissKissBank

Tchaomegot, un projet pour transformer les mégots de cigarettes en.... doudounes !

 

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page