Environnement

Venise : Le conseil régional inondé deux minutes après avoir rejeté des mesures de lutte contre le réchauffement climatique

Alors que les élus du Conseil de Venitie venaient de rejeter les mesures pour lutter contre le réchauffement climatique, le palais a été inondé… Comme un pied de nez à leur décision ! #instantKarma

Venise, ses canaux, ses ruelles étroites, ses bateleurs, ses ponts, l’Amour… Le nom de cette ville évoque souvent un pèlerinage amoureux comme si Venise était le passage obligé pour un couple. Son carnaval est également l’un des plus prisé du monde, avec ses costumes si caractéristiques de cet événement qui se déroule chaque année en Février…

Mais Venise, sous ses allures de cartes postales, est aussi une ville enclavée sur les côtes de la mer Adriatique et constituée de 121 petites îles toutes reliées par des canaux. Inaccessible en voiture, le seul moyen de se rendre à Venise reste les navettes fluviales.

À LIRE AUSSI :
Trump tente d'étouffer une étude sur le climat, un éditeur la publie dans son intégralité

Depuis quelques années les vénitiens subissent des inondations fréquentes et s’insurgent contre la non-activité de leurs autorités ! Et parfois la Nature ne fait que confirmer ce que les habitants présagent… Les inondations sont dues en partie au réchauffement climatique mais leurs politiques ne l’entendent pas de cette oreille ! Mal leur en a pris au début du mois de novembre !

Alors que le conseil régional de Vénétie venait de rejeter des mesures de lutte contre le réchauffement climatique, pourtant en cause dans la montée des eaux à Venise, ce même bâtiment a été envahi par les eaux en quelques minutes, obligeant les élus à quitter la séance ! Le réchauffement climatique est tenu pour responsable de ces « acqua alta », des marées très hautes qui font entrer les eaux jusque sur la place St Marc. Les montées brutales des eaux sont dues à la fonte des glaces qui augmente le niveau de la mer.

L’histoire ne dit pas si les eaux se seraient arrêtées si des mesures avaient été votées mais prouve l’urgence de la situation est bien réelle… Des bâtiments historiques comme la basilique St Marc sont menacés tant leurs fondations sont imbibés des eaux qui ne cessent de monter… Il y a urgence !

Photo de couverture De Christin Lola/ Shutterstock

Tags

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer