imprimante 3D

Coronavirus : Copper 3D met en ligne un fichier pour imprimer des masques N95 en 3D

La firme Copper 3D met en ligne un fichier Open Source pour imprimer des masques en 2 h !

Article mis à jour le 25 mars 2020.

La pénurie de masques chirurgicaux mobilise tout le monde ! Industriels qui modifient leurs chaînes de production. Entreprises les utilisant qui déstockent leurs propres masques pour les offrir. Particuliers qui se mettent en quatre pour créer des masques.

Qu’ils soient en tissus ou en impression 3D, les français se mobilisent pour aider un tant soit peu ceux qui en ont besoin. Les soignants manquent de masques… Pour les autres professions, il n’y a de toutes façons rien de prévu et rien de possible en l’état actuel des choses. Copper 3D, fabricant de matériaux d’impression met en ligne un DIY pour imprimer des masques.

À LIRE AUSSI :  Masques : deux start-up toulousaines inventent un masque FFP2 réutilisable... Ils attendent le feu vert de la DGA !

Copper 3D lance donc un modèle baptisé « NanoHack » et sa campagne Hack The Pandemic ! Une initiative destinée à tous, les particuliers qui possèdent une imprimante 3D. Certains fablabs proposent déjà leur aide pour fournir les hôpitaux avec des masque protecteur ! Dans le cas présent, les masques  proposés à l’impression par Copper 3D sont habituellement utilisés dans les entreprises pour filtrer les poussières ou projections.

Un fichier est disponible en format STL en Open-Source. Copper 3D précise qu’il faut insérer un coton démaquillant dans le compartiment filtre, ou une compresse, ou encore un petit morceau de polyester. Il faut compter environ deux heures pour imprimer un masque NanoHack.

Une démarche solidaire mais imparfaite

Nous avons imprimé le masque pour le « tester » et il s’avère que celui-ci n’est pas totalement hermétique, il faut également préciser que le masque « N95 » proposé à l’impression n’est pas certifié par NIOSH et qu’il « ne possède pas de filtre actif » nous explique le Dr Razian dans un mail qu’il nous a adressé. Le masque devra également être homologué avant usage d’un point de vue médical.

L’intention est bonne mais rien ne garantie que le masque soit efficace contre le Coronavirus… Copper 3D à d’ailleur retiré le fichier STL de son site à l’heure ou nous écrivons ces lignes.

https://www.instagram.com/p/B-DfNU-jw41/?utm_source=ig_embed

Crédit photo : Copper 3D
Coronavirus : Copper 3D met en ligne un fichier pour imprimer des masques N95 en 3D
Coronavirus : Copper 3D met en ligne un fichier pour imprimer des masques N95 en 3D

Source
Copper3d

Alexandre Bonazzi

Je travaille dans une société d'études et de conseil depuis 25 ans. Passionné par les nouvelles technologies, le High-tech et la pop culture en général j'ai fondé Neozone en 1999 où je partage depuis des articles et mes humeurs. Vous pouvez m'écrire directement par mail.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page