4 astuces pour « inciter » vos poules à pondre plus souvent

Vous souhaitez obtenir plus d'œufs frais de vos poules ? Découvrez dans cet article des conseils pratiques pour encourager vos poules à pondre de manière régulière et abondante, et ainsi profiter pleinement des bienfaits de vos poulettes préférées.

Vous faites peut-être partie de celles et ceux qui possèdent des animaux domestiques un peu particuliers. Je veux vous parler de petites bestioles à plumes qui s’ébattent dans votre jardin, et accessoirement vous procurent de bons œufs frais. Elles, ce sont évidemment les poules. Lorsque vous les aviez achetées, le vendeur vous avait promis près de 300 œufs par an, le bon plan ! Mais, voilà, vos poulettes vous paraissent bien fainéantes, et il vous semble bien compliqué d’atteindre le chiffre officiel donné par Œuf-info.fr. Selon ce dernier, nous consommerions 220 œufs par an et par personne, les poulettes ont donc un peu de pain sur la planche pour nourrir la famille ! Saviez-vous qu’il existait quelques astuces pour encourager les poules à pondre plus souvent ? Alors, je vous explique tout immédiatement.

Astuce n° 1 : une alimentation « aux petits oignons »

Cela peut sembler assez logique, mais vos poules pondront mieux si leur alimentation est riche et parfaitement adaptée à leurs races, et à leurs morphologies. Vous devrez donc choisir une alimentation de base, fournie et élaborée par des nutritionnistes animaliers. Ces aliments se trouvent en jardinerie, chez des éleveurs, ou parfois, dans des fermes céréalières locales, par exemple, à la Ferme d’Éprunes, dans le village de Réau (77), où je vis. Ces mélanges sont spécialement conçus pour les poules pondeuses, et donc enrichis en minéraux, et en calcium.

Je dois choisir avec soin leurs alimentations.
Je dois choisir avec soin leurs alimentations. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Astuce n° 2 : ajouter des compléments alimentaires.

Les poulettes ne sont pas des poubelles à qui l’on peut donner tous nos déchets alimentaires. Néanmoins, certains de ces déchets vont leur permettre de pondre plus souvent. C’est, par exemple, le cas des coquilles d’œufs, des coquilles d’huîtres, ou de bloc de calcaire, qu’elles pourront picorer. L’action de picorer des matières dures, serait bénéfique pour stimuler la poule.

Astuce n° 3 : garder le poulailler propre

Encore une fois, c’est logique, et un animal, quel qu’il soit, aime évoluer dans un environnement propre et sain. Le poulailler devra donc être entretenu quotidiennement ou presque : paille fraîche, eau propre, fientes retirées, etc. De plus, il faudra aussi veiller à conserver propres, les perchoirs, et les mangeoires, qui doivent aussi être nettoyés de leurs fientes. Enfin, la nuit, les poules doivent se sentir en sécurité, et en conséquence être enfermées via une porte électronique par exemple, qui s’ouvre seulement à une heure précise. Dans cette catégorie, il faudra aussi surveiller la présence de parasites comme les puces, les vers ou les poux, et les traiter le cas échéant.

Astuce n° 4 : le grand air, un atout indispensable

Des poules cloîtrées dans un petit poulailler ne seront jamais très productives. Ces gallinacées ont besoin de courir, de gratter, de chercher des vers, et d’avoir une vie en dehors du poulailler. En les laissant aller et venir à leur guise, elles se sentiront mieux, et vous récompenseront de leur bien-être par des œufs à foison.

Laissez vos poules vagabonder à l'extérieur.
Laissez vos poules vagabonder à l’extérieur. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

L’astuce bonus : trompez vos poules !

Il ne faut pas leur dire, mais les poules peuvent être « trompées » par la présence de faux œufs. En plaçant quelques œufs factices dans leurs pondoirs, elles identifieront rapidement l’endroit où elles doivent pondre. Les œufs factices devraient très rapidement être remplacés par de vrais œufs. Une fois, qu’elles auront compris cela, les faux œufs ne seront plus nécessaires. Que pensez-vous de ces conseils ? Connaissez-vous d’autres astuces pour encourager vos poules à pondre plus régulièrement ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page