Innovation

À seulement 15 ans, il construit un tuk-tuk roulant à l’énergie solaire

Un adolescent sri-lankais a passé le confinement à construire un tuk-tuk électrique fonctionnant à l’énergie solaire. Ce qui est d’autant plus impressionnant, c’est le fait qu’il n’a utilisé que des pièces de récupération pour son véhicule.

On présente souvent le tuk-tuk comme une déclinaison motorisée du cyclo-pousse ou du pousse-pousse. Ce véhicule de transport est très présent dans les pays d’Asie du Sud-Est et dans certains pays africains. Le tuk-tuk comporte un avant qui rappelle celui d’un scooter avec toutefois un pare-brise.

Le châssis est ensuite prolongé par une carriole montée sur deux roues. Selon la taille du véhicule, la carriole peut avoir jusqu’à deux banquettes. Le tuk-tuk possède une architecture relativement simple. Qu’un jeune garçon soit en mesure d’en fabriquer un reste une performance impressionnante.

Pas la première fois…

Suntharalingam Piranawan est le nom de ce petit génie. La chaîne de télévision britannique BBC lui a consacré une vidéo. La courte séquence qui dure un peu plus d’une minute a été partagée sur le profil Instagram bbcnews.

Suntharalingam possède un cerveau en ébullition avec une envie constante de créer. Ses proches le décrivent comme un inventeur en herbe. Le garçon n’en est pas à son premier coup d’essai avec le tuk-tuk qui roule à l’énergie photovoltaïque. Il a déjà à son actif une machine pour cueillir des noix de coco et un grattoir à noix de coco. Son tuk-tuk électrique artisanal ne sera certainement pas la dernière création de ce génie en devenir.

Une occupation pendant le confinement

L’an dernier, l’explosion de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a paralysé toute la planète. Dans presque tous les pays, le confinement a mis au chômage de nombreux travailleurs. Les écoles étaient également fermées. La situation était stressante pour les enfants.

À LIRE AUSSI :
Un jeune argentin invente une moto qui roule à l'eau salée !
À seulement 15 ans, il construit un tuk-tuk roulant à l’énergie solaire
Crédit photo : Capture d’écran vidéo YouTube

Suntharalingam a alors eu l’idée de construire son tuk-tuk solaire pour s’occuper de son temps. Pour cela, il a pu compter sur le soutien de son grand-père. Le vieil homme l’a aidé à trouver les pièces de récupération. Il a parfois dû mettre la main à la poche pour obtenir des éléments essentiels comme le châssis, le guidon et les pneus. L’assemblage du tuk-tuk solaire a finalement pris fin après huit mois de travaux.

Ce mois d’août semble décidément être celui des inventeurs adolescents. Le cas de Suntharalingam renvoie à celui d’un jeune Ghanéen qui s’était illustré en fabriquant une moto électrique en bois qui roule à l’énergie solaire. Son inventeur en avait fait la démonstration dans une vidéo postée également sur Instagram.

Prochaine étape : une voiture qui roule à l’énergie photovoltaïque

La vidéo postée sur Instagram montre le jeune garçon travailler sur son véhicule ainsi que des séquences de test. Elle a été vue plus de 590 000 fois un jour après sa publication. Suntharalingam et son tuk-tuk électrique artisanal n’ont pas laissé les internautes indifférents. Des commentaires vont même jusqu’à demander qu’on lui attribue un prix Nobel.

Le collégien de 15 ans ne compte pas toutefois en rester là. Il envisage désormais de monter de toutes pièces une voiture électrique fonctionnant à l’énergie solaire. « Ce serait formidable si le gouvernement ou les gens pouvaient m’y aider », espère le jeune garçon. On lui recommande ainsi de lancer une page GoFundMe ou une campagne sur d’autres sites de financement participatif.

Marc Odilon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'High-tech me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page