Innovation

Biomimétisme : il invente une tente de camping capable de collecter 10 litres d’eau potable chaque jour

Fog-X transforme l'humidité de l'air grâce à un dispositif en filet, qui sert aussi de sac de couchage !

La saison actuelle est plutôt propice pour parler de chauffage, de pellets de bois et d’appareils de chauffage en tous genres… Ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier que dans le monde entier, les pénuries d’eau se multiplient. Cet été déjà, nous avons connu des restrictions, et de nombreux pays ont connu un manque d’eau criant ! Pour faire face au défi mondial de la pénurie d’eau dans un contexte de changement climatique, Pavels Liepins a conçu Fog-X, un habitat désertique mobile qui récolte de l’eau potable dans l’air. Il se présente sous la forme d’un ingénieux sac à dos et s’inspire du biomimétisme et de la carapace du scarabée du désert de Namib. Découverte !

Un sac à dos inspiré du scarabée ?

Pliable et prenant la forme d’un sac à dos classique, il s’inspire donc de la carapace d’un Onymacris unguicularis, un scarabée du désert, qui est capable de récupérer de l’eau pour s’abreuver en captant l’humidité ambiante dans sa carapace… Dans cet espace naturel, il ne pleut jamais, mais les brouillards matinaux entrent jusqu’à 80 km dans les terres. Le scarabée dresse alors ses pattes arrière, laissant le brouillard envahir sa carapace qui recueille l’eau du brouillard… Les gouttelettes s’accumulent ainsi sur les bosses de sa carapace puis coulent jusqu’à sa bouche lorsqu’elles s’alourdissent. Il peut ainsi s’abreuver pour la journée. « Pour collecter le brouillard, l’utilisateur doit avoir une approche holistique du paysage, du mouvement et des cycles des éléments », explique l’inventeur.

L'invention tire son s'inspire de la capacité naturelle du Onymacris unguicularis
L’invention s’inspire de la capacité naturelle du Onymacris unguicularis. Crédit photo : Pavels Liepins

C’est quoi ce sac à dos ?

Le Fog-X permet à son utilisateur de se déplacer dans les paysages les plus arides et de recueillir durablement jusqu’à 10 litres d’eau propre et condensée par jour. Fabriqué en aluminium léger, en plastique PET et en acier réutilisé, et intégré à un abri extensible, il offre à l’utilisateur une liberté de mouvement et permet une fonctionnalité efficace. Concrètement, le sac à dos est équipé d’une antenne pliable qui utilise un filet en maille pour capturer les gouttelettes formées par le brouillard… Celles-ci descendent ensuite du filet vers un récipient dès qu’elles se condensent. Ce sac à dos est également le premier prototype de l’habitat mobile développé par Liepins en 2019 et testé dans le désert non polaire le plus sec du monde, l’Atacama. Il offre un abri et de l’eau potable à ceux qui seraient, par exemple, obligés de passer la nuit dans un endroit dépourvu d’accès à l’eau potable.

Un projet pour lutter contre la pénurie d’eau mondiale ?

Le projet est encore au stade conceptuel et a été réalisé dans le cadre d’une étude sur l’architecture et les environnements extrêmes. Le designer étudie comment la compréhension des écosystèmes existants sera une exploration clé de l’existence de la société humaine tout en relevant les futurs défis mondiaux. Le Fog-X a été développé avec l’idée d’approvisionner les communautés touchées par des pénuries d’eau potable, tout en permettant aux utilisateurs de l’appareil d’être des agents actifs et résilients face à ce problème mondial. Rappelons que la pénurie d’eau potable touche environ 700 millions de personnes dans 43 pays. Dès 2025, 1.8 milliard de personnes pourraient être touchées par une pénurie d’eau totale, et les 2/3 de la population mondiale connaîtront des pénuries partielles… Plus d’informations : inxects.com

Une tente qui récolte de l'eau potable.
Une tente qui récolte de l’eau potable. Crédit photo : Pavels Liepins
Fog-X pourrait recueillir jusqu'à 10 litres d'eau propre chaque jour, affirme l'inventeur
Fog-X pourrait recueillir jusqu’à 10 litres d’eau propre chaque jour, affirme l’inventeur. Crédit photo : Pavels Liepins

Source
designboom.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page