Innovation

Six inventions et innovations étonnantes capables d’extraire de l’eau potable directement dans l’air ambiant

Donner accès à l'eau potable à un maximum de personnes est un enjeu majeur... Et de nombreuses inventions ou innovations pourraient changer la donne !

Puiser l’humidité de l’air et la transformer en eau potable, c’est évidemment une excellente solution pour apporter cette denrée  là où elle manque le plus. On ne le sait pas toujours, mais selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 3 personnes sur 10 n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde. Cet accès est déterminé par le fait que les points d’eau se trouvent à moins de quinze minutes de marche de leur domicile. Ce qui veut dire, qu’en 2022, dans le monde, des milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau. Etrange lorsque nous n’avons qu’à tourner un robinet pour voir l’eau couler dans nos cuisines ou salles de bains… Plusieurs inventions ou innovations permettent à ces personnes d’obtenir un accès à l’eau potable, en transformant l’humidité en eau. Retour sur 6 dispositifs qui devraient être généralisés partout dans le monde !

L’invention Kényane, Magik Water

Cette invention a été mise au point par Beth Koigi, une jeune femme originaire du Kenya. Elle fonctionne grâce à l’énergie solaire. C’est en constatant que de nombreuses populations reculées dans son pays n’avaient pas accès à l’eau potable qu’elle a conçu son système qui utilise une énergie renouvelable, gratuite, et très présente dans ce pays d’Afrique : le soleil. Concrètement, le Magik Water, utilise du gel de silice, un matériau hydrophile, pour capturer l’humidité de l’air… Le gel est ensuite chauffé grâce à des panneaux solaires et transformé en vapeur d’eau. Celle-ci est par la suite filtrée grâce à des charbons actifs et devient potable. Retrouvez tous les détails de Magik Water dans notre article dédié.

Majik Water, l'appareil qui change l'air en eau potable grâce à l'énergie du soleil
Majik Water, l’appareil qui change l’air en eau potable grâce à l’énergie du soleil. Crédit photo : The Africa Prize for Engineering Innovation (Capture d’écran YouTube) / Sarah Fretwell

Watergen invente un procédé pour les camps de réfugiés

Plus de 10 ans déjà que la Syrie se trouve confrontée à une guerre civile qui contraint des milliers de personnes à l’exode… Parqués dans des camps de réfugiés, ces gens n’ont pas toujours accès à l’eau potable, et vivent parfois dans des conditions inhumaines. Une invention venue d’Israël leur permet désormais d’obtenir environ 6000 litres d’eau par jour en utilisant l’humidité de l’air. L’invention de l’entreprise Israélienne Watergen consiste en une mini usine qui fonctionne grâce à l’énergie solaire et qui va aspirer l’humidité contenue dans l’air pour fabriquer de l’eau potable, fraîche et enrichie en minéraux. Ces installations peuvent être fournies partout, même dans les zones où les réseaux électriques ont été détruits. C’est le cas à Gazza ou Raqqa, deux villes, théâtres de combats, où les hôpitaux sont désormais équipés de l’invention de Watergen. Retrouvez tous les détails de l’invention israélienne dans notre article dédié.

un module Watergen
Un module Watergen. Crédit photo : Watergen

Kumulus, l’invention Tunisienne qui transforme l’air en eau potable

En Afrique du Nord aussi, l’accès à l’eau potable est un problème pour de nombreuses personnes… Kumulus est une nouvelle technologie inventée par Iheb Triki, l’un des cofondateurs de la marque. Cette technologie qui permet de capturer l’humidité de l’air ambiant pour la transformer en eau potable se calque sur la rosée du matin. L’air ambiant ainsi chargé d’humidité pénètre dans le dispositif, est filtré, nettoyé et se retrouve condensé pour produire de l’eau potable de manière très simple. Retrouvez tous les détails de l’invention Kumulus dans notre article dédié.

À LIRE AUSSI :  Polyter : l'invention d'un granulé innovant qui fait pousser les arbres plus vite avec moins d'eau
Un dispositif qui transforme l'humidité de l'air en eau
Un dispositif qui transforme l’humidité de l’air en eau. Crédit photo : Kumulus Water

Le procédé inventé par le MIT…

S’il se veut révolutionnaire, c’est parce qu’il peut fonctionner même dans les endroits les plus secs du monde (hormis certains endroits comme le Sahara ou l’Arabie Saoudite), puisqu’il ne lui faut que 20% d’humidité pour qu’il fonctionne… L’appareil utilise la Soleil et sa chaleur pour extraire l’eau de l’air et fonctionne donc sans électricité. Pendant la journée, il engrange de la chaleur, puis quand elle retombe, il capture l’air humide… L’eau se collecte alors sur un matériau absorbant, puis l’appareil est fermé et chauffé sur la partie supérieure. La différence de température au niveau du condenseur permet de faire remonter l’eau sur le matériau absorbant, puis de s’écouler. Retrouvez tous les détails de ce procédé révolutionnaire du MIT dans notre article dédié.

MIT : un appareil révolutionnaire capable d'extraire l'eau directement dans l'air ambiant, en toute autonomie !
Un dispositif pour extraire l’eau de l’air. Crédit photo : MIT / Alina LaPotin

Le dispositif Warka Waters…

Warka Waters est un dispositif inventé par un architecte italien, Arturo Vittori qui permet de transformer l’humidité de l’air en eau potable grâce à des tours faites de bambou et de filets. La particularité de ce dispositif étant qu’il soit très bon marché… Il est aussi très facile à installer ! Le bambou et les filets sont deux matières premières très faciles à trouver en Ethiopie, pays où il a déjà installé ses tours… Il a donc imaginé une tour en bambou de 9 mètres de haut, entourée de filets, puis déposé un réservoir au centre. Une sorte de château d’eau dans lequel s’écoule l’humidité emprisonnée dans les filets, qui coule dans le réservoir sous l’effet de la chaleur. Retrouvez tous les détails du Warka Waters dans notre article dédié.

La tour Warka Water puise l'eau potable dans l'air ambiant
La tour Warka Water puise l’eau potable dans l’air ambiant . Crédit photo : Warka Water / Photographe : Arturo Vittori

L’Aquaer, une invention espagnole révolutionnaire…

L’Aquaer a été inventé dans les années 90 par un Espagnol, qui a aujourd’hui 82 ans, et qui se veut révolutionnaire, car il ne lui faut que 8% d’humidité pour pouvoir fonctionner… L’Aquaer Generator a été conçu au départ comme un loisir et sans aucun but lucratif. C’est en 2005 seulement, que son créateur dépose le brevet d’invention et décide finalement de l’exploiter. Comme la plupart des dispositifs de ce type, l’Aquaer Generator récolte l’air humide pour le condenser en eau potable… Mais dans celui-ci, l’eau est fabriquée grâce à des groupes électrogènes, qui vont, en plus, refroidir l’air grâce à une installation frigorique, pour le transformer en eau potable. Retrouvez tous les détails du principe de l’Aquaer dans notre article.

Cette machine extrait de l'eau potable « de nulle part », même dans le désert !
Cette machine extrait de l’eau potable « de nulle part », même dans le désert ! Crédit photo : Capture d’écran vidéo YouTube

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page