Bubble Caravans lance une mini caravane Teardrop entièrement équipée

Les Teardrops connaissent un succès grandissant. Légères et maniables, elles sont de plus en plus confortables !

Depuis leur apparition, les caravanes Teardrop séduisent de nombreux campeurs. Elles ont fait leur apparition dans les années 1930 et étaient une solution de camping populaire aux États-Unis. Ces petites caravanes compactes étaient conçues pour être légères, aérodynamiques et faciles à remorquer derrière des voitures peu puissantes. Elles avaient généralement la forme d’une goutte d’eau, avec un avant arrondi qui se rétrécissait vers l’arrière, d’où le nom de caravane « goutte d’eau ». Les caravanes en forme de goutte d’eau étaient initialement fabriquées à la main par des constructeurs individuels et étaient souvent personnalisées en fonction des préférences du propriétaire. En Nouvelle-Zélande, le constructeur Bubble Caravans lance sa Teardrop et elle est vraiment trop mignonne ! Découverte.

La Bubble Teardrop

Un classique de la minicaravane revisitée.
Un classique de la minicaravane revisitée. Crédit photo : Bubble Caravans

Lorsqu’elles ont été inventées, les mini-caravanes Teardrops étaient construites à partir de divers matériaux, dont le bois, l’aluminium et l’acier. Les premières caravanes de ce type disposaient d’équipements de base tels qu’un espace de couchage avec un matelas, des compartiments de rangement et une petite kitchenette avec un poêle ou une glacière. Bubble Teardrop conserve les bases d’une caravane de ce type et combine habilement les années 1960 avec notre époque actuelle. Un design psychédélique, une forme originale et une fabrication en fibre de verre, qui la rend très légère. À l’intérieur, on retrouve un lit grand format, ainsi qu’une superbe cuisine qui s’ouvre sur l’arrière, entièrement équipée.

Une cuisine tout équipée.
Une cuisine tout équipée. Crédit photo : Bubble Caravans

Quelques données techniques

La Bubble Caravane mesure quatre mètres de long et se forme d’une monocoque en fibre de verre qui procure une protection contre les intempéries sans joints. L’aspect totalement vintage de cette Teardrop se trouve dans ses feux arrière moulés et ses ailes évasées. Dans la caravane, l’étanchéité est assurée par une mousse isolante de qualité marine. C’est peut-être de son intérieur qu’elle tire son nom ! La forme curviligne des parois latérales donne une impression de volume, et permet d’accueillir un grand matelas confortable pour deux personnes.  Une tête de lit rembourrée, des surfaces garnies de tissu, des ports USB et des rangements viennent compléter l’intérieur de la Bubble Teardrop. De nombreuses options sont possibles à l’intérieur (télévision, système audio, etc.) comme à l’extérieur (panneau solaire, barres de toit, etc.). Grâce à son tout petit poids à vide (550 kg), elle se tracte avec n’importe quelle voiture et le permis B.

Focus sur la cuisine ?

Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’elle est digne d’un restaurant étoilé, mais elle est tout de même magnifique ! Cette cuisine se trouve à l’arrière de la Teardrop, et se cache évidemment dans la partie inclinée. En plus du comptoir habituel, des ouvertures coulissent de chaque côté. C’est l’espace prévu pour accueillir le barbecue à gaz (en option). Le gril peut être complété par un réchaud à gaz à deux brûleurs et un four à micro-ondes, mais les acheteurs peuvent aussi se contenter d’un équipement de camping portable. Une glacière de 100 l est encastrée sous le comptoir, tandis qu’un réfrigérateur/congélateur de 12 V est disponible en option. L’évier central avec robinet est de série. La Bubble Teardrop est vendue à partir de 23 850 NZD, dollars néo-zélandais (soit 14 825 USD), et de nombreuses options sont disponibles. Plus d’informations ? Rendez-vous sur Bubblecaravans.co.nz.

Plus de 900 000 abonnés nous suivent sur les réseaux, pourquoi pas vous ?
Abonnez-vous à notre Newsletter et suivez-nous sur Google Actualité et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Newatlas.com

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page