Innovation

Bubble Gun : un système non invasif au laser pour vacciner sans aiguille

Une aubaine pour ceux qui ont peur des aiguilles ! Une équipe de scientifique est parvenue à fabriquer un "pistolet" sans aiguille qui permettrait de vacciner avec une douleur semblable à une piqûre de moustique !

Peut-être êtes-vous bélénophobes ? La bélénophobie est décrite par le psychothérapeute Rodolphe Oppenheimer comme la peur irraisonnée des aiguilles et de tout ce qui est pointu ! On pense souvent que cette peur se limite aux aiguilles mais elle s’étend parfois aux objets tranchants. Bref, si vous bélénophobes, vous refusez donc systématiquement les piqûres, prises de sang et vaccins…

Une invention néerlandaise pourrait résoudre votre problème de peur des aiguilles. Des chercheurs développent en ce moment une technique d’injection sans aiguille et quasiment indolore. Si c’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont peur, c’est surtout une future possibilité de soigner ces personnes qui ne peuvent pas entendre de se faire piquer le bras par une aiguille. Présentation.

La technologie néerlandaise

David Fernandez Rivas, professeur à l’Université de Twente et affilié de recherche au Massachusetts Institute of Technology explique sa technologie « Bubble Gun ». Ce pistolet à vaccin fonctionne grâce à une technologue laser qui va permettre de faire passer les gouttelettes du vaccin à travers la couche externe de la peau.  Il espère ainsi que de nombreuses personnes craignant les aiguilles pourrait se faire vacciner…

Les « effets désirables » du vaccin, une campagne de sensibilisation à la vaccination destinée aux jeunes !

Le processus Bubble Gun serait plus rapide qu’une piqûre de moustique et ne devrait pas causer de douleur. Cela serait dû au fait que les terminaisons nerveuses de la peau ne sont jamais sollicitées.

Il explique : « En une milliseconde, le verre qui contient le liquide est chauffé par un laser, une bulle est créée dans le liquide, poussant le liquide à une vitesse d’au moins 100 km par heure (60 mph) »

Une aide pour vacciner mais pas seulement

L’inventeur de cette technologie explique encore que ce Bubble Gun étant presque « sans contact » ou du moins « sans pénétration » dans le sang, cela permettrait aussi de limiter les risques de propagation de maladies par des aiguilles contaminées.  Et dans le même temps, cela réduirait considérablement les déchets d’aiguilles, qui sont assez difficiles à traiter.

Des tests en cours

Pour le moment, les tests ont été réalisées sur des échantillons de tissus grâce à un financement de l’Union Européenne. Mais une nouvelle demande de financement vient d’être réalisée, cette fois, pour pouvoir réaliser des tests cliniques. Des volontaires seront probablement recherchés dans les mois qui viennent. Une nouvelle start-up devrait collaborer avec l’industrie pharmaceutique pour développer le Bubble Gun.

Comment CovidListe et ViteMaDose luttent contre le gaspillage des doses de vaccins inutilisées ?

Une disponibilité d’ici trois ans !

Malheureusement, comme toutes les innovations et surtout médicales, il faudra entre un et trois ans pour que ce Bubble Gun soit accessible au grand public. Il devra passer de nombreux tests avant de pouvoir servir le plus grand nombre de bélénophobes ! Aux Pays-Bas, un habitant sur cinq craint les aiguilles et des thérapies sont mises en place pour tenter de réduire cette phobie.

Des chercheurs néerlandais développent une technologie laser pour permettre des injections "pratiquement indolores"
Des chercheurs néerlandais développent une technologie laser pour permettre des injections “pratiquement indolores”. Crédit photo : Capture d’écran Vidéo YouTube

Avant la pandémie, la peur de l’aiguille n’était pas un enjeu majeur. Mais désormais, avec les campagnes de vaccination contre le Covid 19, elle le devient. Les personnes qui ont besoin de se faire vacciner pour des comorbidités par exemple ne le peuvent pas à cause de cette peur incontrôlable. Ce pourrait donc être une vraie solution d’avenir pour toutes celles et ceux qui veulent avoir accès au vaccin sans se faire piquer le bras !

Source
Reuters.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page