Santé

Les “phobies d’impulsion” ou l’art de s’imaginer commettre l’irréparable… Ne culpabilisez pas !

Avoir des idées noires peut arriver à tout le monde, même si le bonheur semble au rendez-vous ! Voici quelques conseils pour apprendre à chasser ces idées que tout le monde ressent un jour ou l'autre !

En matière de psychologie, il existe deux phénomènes qui peuvent, à un moment donné, toucher n’importe qui ! Ces deux phénomènes s’appellent « pensées parasites » et « phobie d’impulsion ».  Ces deux notions peuvent conduire un individu à se considérer comme une personne malveillante… Jusqu’à avoir voir peur de sa propre personne ?

Que sont donc ces deux notions qui peuvent en un instant, ruiner votre journée, qui pourtant avait si bien commencée ? Pas d’inquiétudes cependant, même si les phobies d’impulsion et pensées parasite peuvent être désagréables, elles ne sont que très rarement suivies d’actes intentant à la vie des personnes. Explications.

La pensée parasite c’est quoi ?

Les pensées “parasites” également appelées rumination mentale s’expriment généralement par l’irruption soudaine, involontaires et difficiles à contrôler de pensées, en lien avec le souvenir d’un événement passé ou d’un acte à venir.

Par exemple, en voyant passer un train, vous pensez que vous pourriez peut-être vous jeter dessous ? Ou en passant sur un pont, vous pourriez sauter ? Pourtant, dans votre vie tout semble aller bien…  C’est aussi le cas d’une jeune maman qui pourrait penser que jeter son bébé hurlant contre un mur, la soulagerait ! C’est horrible, on vous l’accorde, pourtant qui n’a jamais eu de pensées parasites ?

Quelques exemples et solutions ?

Le site Santé Magazine donne quelques conseils pour venir à bout de ces pensées parasites :

  • Si ces pensées sont liées à des remarques passées sur votre physique ou votre personnalité, il suffirait de laisser vos sentiments de rancœur s’exprimer ! Facile à dire, mais parfois difficile à mettre en œuvre ! Mais chaque fois que vous repenserez à cette remarque, votre cerveau se mettra en état de stress. Et le soulagement viendra par l’expression de ce qui stresse votre cerveau.
  • Si dans une situation, vous pensez toujours au pire qui puisse arriver, ces pensées vont parasiter votre cerveau. Vous dépensez de l’énergie mentale pour rien, et entrez dans une spirale négative qui peut parfois devenir incontrôlable… Difficile de « dégager » ces pensées de votre tête quand vous imaginez le pire pour votre enfant, sur la route, en voiture, loin de vous… Envoyez lui un petit message pour lui dire que vous pensez à lui… Sa réponse devrait vous rassurer, sauf s’il met des heures à vous répondre… Mais là encore, dédramatisez, s’il ne vous répond pas, c’est forcément parce qu’il conduit ! Et que l’utilisation du téléphone au volant est interdite !
Quels sont les effets des plantes et jardins d'intérieur pour votre santé mentale et l'air de votre maison ?

Arrêtez de faire des listes de choses à faire !

Pour certains d’entre nous, les agendas sur smartphone ressemblent à des listes de choses à faire qui, au lieu de rassurer, peuvent amener des pensées parasites ! En voyant chaque minute cette liste, alors que votre cerveau l’a déjà imprimée, vous provoquer un état de stress inutile !

Au lieu de choisir une liste sur support numérique, choisissez-là sur papier ou sur WhyNote Book ! Ecrire les choses à faire vous permettra de les enregistrer sans avoir besoin de rappels constants ! Et allégez vos listes, vous allégerez votre cerveau et chasserez les pensées parasites !

Pensées négatives et phobies d'impulsion, qui sont-elles ? Comment apprendre à s'en débarrasser ?
S’imaginer commettre l’irréparable à quelqu’un ou à soi-même… Crédit photo : Shutterstock /

Et les phobies d’impulsion c’est quoi ?

Selon le site Passeport Santé,  la phobie d’impulsion “se caractérise par la peur obsédante et récurrente de commettre l’irréparable en faisant du mal à quelqu’un ou à sa propre personne”. Et il existe trois types de phobies d’impulsions :

  • La peur du coup de folie, de la pulsion agressive, la peur de faire mal
  • Celle de commettre un acte grave
  • La peur d’intenter à sa propre personne
Pensées négatives et phobies d'impulsion, qui sont-elles ? Comment apprendre à s'en débarrasser ?
Ne culpabilisez pas. Verbalisez vos peurs et vos pensées.” Crédit photo : Shutterstock /Prostock-studio

Cependant, les causes de ces phobies d’impulsion ne sont pas clairement identifiées. Cela peut être dû à des événements passés traumatisants (harcèlement, attouchements sexuels, maltraitante). Mais, également à des Troubles Obsessionnels Compulsifs, liés à un événement précis, comme la naissance d’un enfant par exemple. Les jeunes mamans sont parfois terrorisées à l’idée de pouvoir faire mal à leur bébé !

Comment expliquer cette surmortalité anormale chez les jeunes adultes ?

Les phobies d’impulsion devraient être traitées par un spécialiste qui mettra en place une thérapie cognitive et comportementale. Pour faire prendre conscience à celles et ceux qui ressentent ces phobies, que ce sont uniquement des peurs et non des réalités.

La méditation ou la relaxation sont également des pistes à explorer pour apprendre à gérer les pensées négatives. Pensées parasites ou phobies d’impulsion sont gênantes au quotidien, cependant, le passage à l’acte est rarissime ! Ne culpabilisez pas d’avoir ce genre d’idées noires, extériorisez-les et ne pensez pas au jugement des autres !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page