Santé

Vous êtes stressés ? Ecouter des tubes des années 80 serait bon pour le moral affirme cette étude !

Une étude scientifique explique qu'écouter Banana Split, Les Démons de Minuit ou Ca c'est vraiment toi déstresse... Tous à vos CD, ressortez les veilles compiles et détendez-vous !

« Et tu chantes, chantes, chantes, ce refrain qui te plaît » … « Ils m’entraînent au bout de la nuit, les démons de minuit » ! Même si vous n’étiez pas nés en 1985, vous connaissez forcément ces refrains ! Et pour cause, de nombreux tubes des années 80 traversent les générations, sont repris par des chanteurs de la scène musicale actuelle

Bref, il est presque facile de dire que ces chansons sont universelles et intergénérationnelles. Et, vous allez pouvoir continuer à vous gargarisez d’Images, Gold ou de Lio car, selon une récente enquête, écouter de la musique des années 80 diminue le stress.

L’étude scientifique a été réalisée par le Dr Ömer Avlanmis, chirurgien de l’obésité et du métabolisme au centre de chirurgie esthétique turque Vera Clinic. 1540 adultes de 18 à 65 ans ont été soumis à des chansons de divers courants musicaux, puis leurs tension artérielle et fréquence cardiaques ont été analysées.

Les auteurs de l’étude ont donc passé plusieurs playlists aux patients, toutes classées selon la décennie ou un courant musical précis. Années 60, 70, 80, 90, musique classique, heavy metal, R&B ou encore jazz.

Des résultats surprenants

Et les résultats sont plutôt étonnants ! 96% des patients ont vu chuter leur pression artérielle en écoutant des tubes des années 80. Et 36% d’entre eux ont vu leur fréquence cardiaque diminuer. Selon le Dr Ömer Avlanmis, les résultats ont un sens médical même s’ils peuvent surprendre.

Vous êtes stressés ? Ecouter des tubes des années 80 serait bon pour le moral affirme cette étude !
96% des patients ont vu chuter leur pression artérielle en écoutant des tubes des années 80. Crédit photo : Shutterstock / brainpencil

Comme vous le savez, les tubes des années 80 étaient plutôt joyeux, festifs, du temps où les masques n’existaient pas… Et ces musiques évoquent donc la nostalgie. Cette nostalgie des belles années favorise la sécrétion d’endorphine et de sérotonine, les hormones du bonheur !

Et toujours très bizarrement, on retrouve les tubes d’Heavy Metal comme second courant musical anti-stress. C’est vrai qu’un bon vieux Led Zep’ ou AC/DC déstresse pas mal quand on est sous pression. Et donc en queue de peloton, se positionne la musique classique… Alors la musique adoucit les mœurs et apparemment ce n’est pas une légende ! Allez un bon vieux tube des années 80 sur votre enceinte connecté et tout le stress de la journée va s’envoler ! Ca vaut le coup d’essayer !

PromoMeilleure Vente n° 1

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page