Un stress « modéré » pourrait être bénéfique pour le cerveau expliquent ces scientifiques

Stresser un minimum permettrait de réaliser des actions plus rapidement... D'après cette étude, les gens dénués de stress seraient moins capables que les autres de ressentir les émotions !

Si vous êtes des procrastinateurs, vous savez déjà que vous êtes plus performants, quand il vous faut tout faire à la dernière minute… Remettre au lendemain ce que l’on peut faire tout de suite provoque un stress bénéfique quand l’échéance ne peut plus être reculée…

Une très récente étude menée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, vient conforter l’idée qu’une certaine dose de stress pourrait être bénéfique ! L’étude parue dans le magazine Emotions explique également que les personnes dénuées de tout stress auraient des fonctions cognitives inférieures. Le stress serait une émotion humaine universelle que tout le monde doit, un jour ou l’autre, affronter ! Explications.

Le stress, pas si mauvais que ça ?

David M. Almeida, professeur de développement humain à la Penn State, auteur de l’étude, estime que des facteurs de stress quotidiens sont bénéfiques pour le cerveau. Pour lui, le stress crée des opportunités pour résoudre des problèmes et incitent l’effort cognitif ! En d’autres termes, si vous êtes stressés vous parviendrez plus vite à un résultat qui si vous ne l’êtes pas !

Sortir de sa « zone de confort » cognitif pour aller vers une zone d’amélioration serait une aide pour la lutte contre le vieillissement. Par extrapolation, stresser un peu pour parvenir à ses fins ralentiraient également l’apparition des maladies neuro-dégénératives.

Une stress "modéré" pourrait être bénéfique pour le cerveau expliquent ces scientifiques
Un stress modéré qui encourage à agir dans une certaine forme d’urgence. Crédit photo : Shutterstock / fizkes

Attention, on ne parle pas ici de stress omniprésent, qui empêche de dormir ou qui provoque des insomnies… Mais d’un stress modéré qui encourage à agir dans une certaine forme d’urgence et force le cerveau à s’activer !

L’étude en détail

2711 participants ont été interrogés pendant 8 nuits consécutives sur les symptômes physiques, les affections chroniques et les activités suivies. Ils ont également renseigné les facteurs de stress qu’ils avaient rencontré dans les 24 heures précédentes. Les participants n’ayant constaté aucun stress (10%) seraient moins susceptibles d’avoir des soucis chroniques de santé.

Ils seraient également de meilleure humeur que les autres. Mais ces mêmes participants se disant non stressés obtiennent des résultats bien inférieurs en matière de test cognitif que ceux qui avouent un stress même minime. Les participants dénués de stress s’avèrent aussi moins prompts à donner ou recevoir un soutien émotionnel. Selon cette étude, ils ne ressentiraient pas non plus la positivité ou la négativité des choses de la vie !

Selon l’auteur, avoir un minimum de stress témoigne d’une vie bien remplie, d’engagements aussi et encourage la positivité ! N’avez-vous jamais remarqué que moins il vous reste de temps pour réaliser une action, plus vous la réalisez vite… et bien ! Le cerveau aurait donc besoin d’un peu de stress pour conserver ses capacités cognitives ! Tout va bien, vous pouvez donc continuer à procrastiner !

Cet article contient un ou plusieurs liens d'affiliation. Neozone.org touche une commission au pourcentage sur la vente des produits affiliés, sans augmentation de prix pour l'utilisateur. Pour plus d'informations consultez nos mentions légales.

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Nathalie Kleczinski

Passionnée de lecture et d'écriture, il était presque logique que je me tourne vers le métier de rédactrice/journaliste professionnelle. Écrire est une passion, un besoin et une manière de communiquer indispensables. Touche-à-tout de l'écriture, j'aime surtout écrire sur des sujets liés à l'environnement, mais aussi à ceux qui prodiguent des conseils, ou des astuces pour vous aider dans votre quotidien. Je suis une adepte des tests en tous genres, surtout s’ils permettent de créer, de faire des économies, ou d’utiliser des produits recycler ! Je voue également une véritable passion aux animaux et suis très sensible à leur bien-être et aux inventions qui peuvent améliorer leurs quotidiens. En revanche, je peux vite devenir cassante lorsqu’il s’agit de parler de maltraitance. Enfin, j’aime découvrir et faire découvrir de nouvelles inventions, de petites choses qui amélioreront notre quotidien, ou celui des personnes en situation de handicap, autre cause qui me tient à cœur. Bénévole dans une association liée à l’aide aux victimes d’accidents de la route, vous comprendrez aisément que cette cause me touche aussi et que j’estime primordial de mettre en avant tout ce qui peut améliorer cette sécurité routière et empêcher un décès supplémentaire sur la route. Ma devise : Carpe Diem, car la vie est courte, et qu'il faut transformer chaque instant en tranches de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page