Science

À l’approche de la mort, nos rêves offriraient réconfort et réconciliation

Les rêves ante mortem seraient rassurants pour les patients qui s'apprêtent à rejoindre l'au-delà ! Une manière aussi de rassurer les proches qui ne peuvent pas entouré le patient mourant en ce moment

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, entourer ses proches à l’approche de la mort est devenu quasiment mission impossible… De nombreuses personnes sont décédées seules dans une chambre d’hôpital ! Non pas qu’elles aient été abandonnées, mais les proches n’ont pas eu le droit d’être présent.

Pour les proches, c’est une épreuve psychologique difficile que de ne pouvoir être présent. Une étude du Christopher Kerr basé sur les rêves que font les patients en phase terminale pourrait un tout petit peu rassurer les proches. A défaut de pouvoir les entourer, imaginons au moins qu’ils partent en paix !

Un livre pour expliquer cette théorie

Dans un livre, en anglais, intitulé Death Is But A Dream, le gériatre Christopher Kerr tente de percer les mystères de ces rêves ante mortem ! Toutes les études sur les expériences liées à la mort sont assez déstabilisantes et celle-ci en fait partie.

C’est en observant ces patients que le Dr Kerr a décidé de ne plus s’occuper seulement du physique mais également du psychisme. Selon les infirmières qui entouraient les patients, les rêves d’êtres chers déjà disparues revenaient à leurs inconscients. Alors hallucinations provoquées par les traitements palliatifs ou véritables sources réconfortantes ? Le docteur Kerr n’a pas la réponse à cette question mais l’étude est intéressante.

Alors que l’une de ses patientes berçait un bébé imaginaire à l’approche de sa propre mort. Il s’est aperçu que ce bébé était probablement celui que Mary, la patiente avait perdu des années auparavant. Le docteur eut alors l’intime conviction que ce comportement avait un effet rassurant sur sa patiente. Il suffisait peut-être d’écouter la patiente, au lieu de ne faire « que » soigner ses douleurs physiques ?

À LIRE AUSSI :
Testament : peut-on rédiger ses dernières volontés en ligne ?

Le projet du Dr Kerr

Pendant 10 ans, le docteur enregistre les témoignages de fin de vie de 1400 patients et familles. Les patients sont d’âges, de cultures et de milieux sociaux différents ! Pourtant 80% d’entre eux avaient le même genre de rêve axés sur des proches disparus… Et avec l’approche imminente de la mort, les rêves se faisaient encore plus fréquents.

Les patients voyaient la plupart du temps des parents disparus depuis longtemps ou leurs animaux domestiques. Même si la science ne peut évidemment rien prouver, le docteur Kerr affirme que rêver de ces êtres chers semblait réconforter les patients. Comme si ces êtres disparus les attendaient de l’autre côté !

À l'approche de la mort, nos rêves offriraient réconfort et réconciliation
Proches ou animaux disparus. Crédit photo : Shutterstock / SvetikovaV

Proches ou animaux disparus

Dans le détail, les couples de personnes âgées séparées par mort rêvent de celui ou celle qui est parti. Alors que les enfants confrontés à une mort imminente rêvent de leurs animaux. Les rêves et visions d’avant la mort permettraient donc l’acceptation pour le patient. Cela diminuerait la peur et permettrait d’appréhender la mort plus sereinement.

Même si cela peut paraître impensable, le docteur Kerr affirme que cela permettrait également aux proches de faire le deuil plus facilement… Savoir que leur proche est parti plus sereinement en pensant à un être cher serait bénéfique pour les proches qui n’auraient pas pu être présent pour le dernier adieu ! Rien ne remplace la présence probablement mais parfois la situation ne nous laisse pas le choix !

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page