Innovation

Callboats : la Finlande accueille ses premiers « bateaux taxis » autonomes et solaires

En Finlande, les bateaux-taxis autonomes pourraient bientôt devenir un mode de transport régulier. À travers ce concept, Callboats espère réduire le coût des trajets.

Callboats lance son service de location de bateaux-taxis autonomes. Une première au monde ! Après avoir reçu le feu vert du Forum Virium Helsinki, la société d’innovation de la ville d’Helsinki, l’entreprise est désormais autorisée à proposer des trajets en bateaux électriques autonomes entre la capitale de la Finlande et les îles de Kotiluoto, North Villaluoto et Malkasaari. Avant l’obtention de cette autorisation, la flotte de Callboats a fait l’objet d’un test durant un an. Au cours de cette période, chaque bateau avait à son bord un capitaine chargé d’assurer le bon déroulement des trajets. Dorénavant, les bateaux sont totalement autonomes.

Réduire le coût du transport

Selon le directeur général de la start-up, Peter Ostberg, le fait que les bateaux fonctionnent de manière autonome est une solution pour faire face à la pénurie de membres d’équipage. D’après lui, les salaires des capitaines représentent à eux seuls entre 60 et 70 % des coûts de transport. Autant dire que le concept permettra de diminuer le prix du billet tout en assurant la viabilité du service. Toutefois, en raison des réglementations, Callboats ne peut pas se passer totalement des humains. Un capitaine sera ainsi chargé de surveiller à distance chaque flotte de cinq bateaux. De plus, il y aura un personnel qualifié à bord de chaque embarcation.

Callboats est devenue la première entreprise au monde à proposer des trajets en bateau-taxi autonome entre la ville finlandaise d'Helsinki et un archipel voisin.
Callboats est devenue la première entreprise au monde à proposer des trajets en bateau-taxi autonome entre la ville finlandaise d’Helsinki et un archipel voisin. Crédit photo : Mente Marine (capture d’écran vidéo YouTube)

Une application mobile dédiée

Cependant, grâce à des caméras et à divers capteurs, les bateaux pourront régir eux-mêmes les opérations. En plus d’être capables de naviguer sans aucune assistance, ils ont été conçus pour être en mesure de déployer automatiquement leurs passerelles une fois à quai. Pour réserver et définir un trajet, le passager n’a qu’à se servir de l’application mobile proposée par l’entreprise. Pour les autorités de la ville d’Helsinki, ce service de bateaux électriques autonomes à la demande est une grande innovation. Les solutions de transport proposées par Callboats seraient plus agiles, plus écologiques et plus rentables que les ferrys.

Jusqu’à 9 h d’autonomie

Les taxis nautiques autonomes peuvent transporter jusqu’à 10 passagers simultanément. Chacun d’entre eux est doté de quatre moteurs électriques de 10 kW offrant une vitesse de pointe de 9 nœuds, soit environ 17 km/h. Le tout est alimenté par une batterie de 60 kW qui promet jusqu’à neuf heures d’autonomie. Pour la recharge, le bateau est équipé de panneaux solaires installés sur le toit. Ces modules photovoltaïques totalisent une puissance de 1,5 kW. Ils sont capables de générer de 8 à 10 kWh d’électricité par jour quand il fait beau. Néanmoins, la recharge peut également se faire à quai par le biais d’un chargeur 11 phases de 3 kW. Plus d’infos : callboats.com.

Après un test des bateaux taxis en situation réelle de 12 mois, disponibles via une application pour smartphone, l'entreprise passe désormais à un fonctionnement 100 % autonome.
Après un test des bateaux taxis en situation réelle de 12 mois, disponibles via une application pour Smartphone, l’entreprise passe désormais à un fonctionnement 100 % autonome. Crédit photo : Mente Marine (capture d’écran vidéo YouTube)

Que pensez-vous de ces bateaux autonomes ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire .


Abonnez-vous à NeozOne sur Google News ou sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !

Marc Odilon

J'ai rejoint Neozone en 2020. Avant de me lancer dans la rédaction web en 2014, j'ai suivi des études universitaires en gestion d'entreprise et en commerce international. Mon baccalauréat technique en mécanique industrielle m'a permis de me familiariser avec l'univers de la tech. Installateur de panneaux solaires et électronicien autodidacte, je vous fais découvrir tous les jours les principales actualités des nouvelles technologies. Curieux de nature et grand amoureux du web, je suis un rédacteur polyvalent et ma plume n'a pas de limites. Quand je ne travaille pas, je fais du jogging !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page