CellAED, l’invention de ce défibrillateur portable de la taille d’un Smartphone va sauver des milliers de vies

Donovan Casey, confronté à la tragédie de l'arrêt cardiaque de sa femme, a créé CellAED pour permettre à chacun d'intervenir rapidement lors d'une urgence cardiaque. En savoir plus sur cet appareil innovant.

Chaque année en France, de 40 000 à 50 000 personnes perdent la vie de manière subite, selon le ministère de la Santé. Des décès prématurés provoqués par le simple fait qu’elles n’ont pas eu la chance de recevoir une intervention rapide d’une personne capable de leur administrer les gestes de premiers secours et un choc électrique (défibrillation). Malgré l’intervention rapide des secours, chaque minute perdue, c’est une lueur de vie qui s’éteint. C’est en étant confronté à l’accident cardiaque de son épouse que Donovan Casey a décidé d’inventer le CellAED, un défibrillateur personnel portable, qui ne prend pas plus de place que votre Smartphone.

CellAED, un dispositif portable pour sauver DES vies !

Il faut savoir que les chances de survie diminuent de 10 % pour chaque minute de retard dans la Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP) et la défibrillation. Agir immédiatement en cas de malaise cardiaque (massage, décharge électrique) est donc primordial pour la vie de la victime. Donovan Casey a failli perdre sa femme Sarah suite à un arrêt cardiaque, ce qui l’a conduit à développer un appareil portable qui pourrait être utilisé par n’importe qui en cas d’urgence. Deux ans de développement ont abouti à la conception d’un défibrillateur de la taille d’un téléphone portable, facile à utiliser, transportable et abordable.

Les chances de survie à un arrêt cardiaque diminuent de 10 % pour chaque minute sans réanimation cardio-pulmonaire et/ou la défibrillation.
Les chances de survie à un arrêt cardiaque diminuent de 10 % pour chaque minute sans réanimation cardio-pulmonaire et/ou la défibrillation. Crédit photo : CellAED (capture d’écran vidéo YouTube)

Comment fonctionne le CellAED ?

CellAED, aussi compact qu’un téléphone, peut être transporté dans une poche, un sac à main ou un sac à dos. Il s’active en le cassant en deux, déclenchant une voix automatique qui guide l’utilisateur à travers les étapes de la réponse d’urgence. Il indique où coller les électrodes, analyse le rythme cardiaque et délivre un choc si nécessaire. Même sans formation préalable, son utilisation est accessible à tous.

De plus, l’inventeur souhaitant le rendre opérationnel à tous, le propose à un prix ne dépassant pas les 460 € environ. Actuellement en phase d’essais cliniques et d’approbation réglementaire, CellAED espère être disponible sur le marché américain d’ici à la fin de 2024. Si approuvé, il pourrait représenter une avancée significative dans le traitement des arrêts cardiaques, mais nous ignorons encore s’il sera disponible en France. Cependant, il est possible de précommander le CellAED directement sur le site de l’inventeur cellaed.io au prix de 370 €.

Le dispositif se met en route en le cassant en deux le long de la ligne centrale perforée. Cela lancera automatiquement les instructions audio, guidant l'utilisateur sur ce qu'il faut faire, à chaque étape du processus.
Le dispositif se met en route en le cassant en deux le long de la ligne centrale perforée. Cela lancera automatiquement les instructions audio, guidant l’utilisateur sur ce qu’il faut faire, à chaque étape du processus. Crédit photo : CellAED (capture d’écran vidéo YouTube)

En France, la loi encadre la présence des défibrillateurs

Depuis le décret n° 2018-1186 du 19 décembre 2018, les ERP (Établissements Recevant du Public) sont soumis à l’obligation de détenir un DAE. Cela concerne tous les établissements publics, quelle que soit leur catégorie depuis le 1ᵉʳ janvier 2022. Les défibrillateurs doivent être indiqués par des panonceaux, et normalement accessibles à tous. « En dehors des ERP légalement tenus de s’équiper, toute personne est libre d’installer un DAE et de contribuer à sauver des vies ! » Pour un particulier, un défibrillateur coûte un peu plus de 1 000 € et c’est un peu comme les extincteurs, nous espérons ne jamais avoir à nous en servir en conditions réelles ! Prévenir plutôt que guérir reste le maître-mot en la matière !

La notice intégrée indique comment utiliser et appliquer l'appareil sur les adultes, les enfants et même les nourrissons.
La notice intégrée indique comment utiliser et appliquer l’appareil sur les adultes, les enfants et même les nourrissons. Crédit photo : CellAED (capture d’écran vidéo YouTube)

De plus, il existe, en France, des formations aux premiers secours (PSC1) accessibles à toutes et tous sans conditions d’âge. Pendant ces formations qui prendront une journée de votre temps, vous apprendrez tous les gestes à effectuer si un tel accident se déroule sous vos yeux. Ces formations sont, par exemple, dispensées par la Croix Rouge Française.

Chaque moitié de l'appareil doit être placé sur la poitrine nue (comme sur la photo). Pour les nourrissons, il faut placer une partie sur la poitrine de l'enfant et l'autre moitié sur le dos du bébé.
Chaque moitié de l’appareil doit être placée sur la poitrine nue (comme sur la photo). Pour les nourrissons, il faut placer une partie sur la poitrine de l’enfant et l’autre moitié sur le dos du bébé. Crédit photo : CellAED (capture d’écran vidéo YouTube)

Que pensez-vous de cette incroyable invention ? N’hésitez pas à partager votre avis, vos remarques ou nous signaler une erreur dans le texte, cliquez ici pour publier un commentaire . Plus d’informations  : cellaed.io

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Foxnews.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page