Innovation

Croissy-Beaubourg : ce bâtiment en parpaing et béton de chanvre a un bilan carbone négatif

C'est une première mondiale ! La salle de sport de Croissy-Beaubourg (77) a été fabriquée en béton de chanvre et devient le premier bâtiment à bilan carbone négatif !

Dans la ville de Croissy-Beaubourg (77), un nouveau bâtiment public a pris place : une salle de sport un peu particulière. Le bâtiment de 380 m² est le premier en France a être construit en parpaing de chanvre. Conçu par le cabinet Lemoal-Lemoal situé à Rennes, il est surtout le premier bâtiment au monde à bilan carbone négatif.

Lemoal-Lemoal est un cabinet d’architecture et d’aménagement paysage spécialisé dans les constructions écologiques. Le bâtiment baptisé Salle des Sports Pierre Chevet abrite donc un gymnase et une salle d’évolution sportive. Le chanvre est souvent utilisé dans l’isolation des tiny-houses ou des maisons écologiques, mais c’est la première fois que les parpaings sont fabriqués en béton de chanvre. On vous explique tout !

C’est quoi le béton de chanvre ?

Le béton de chanvre est un matériau naturel et écologique qui se compose de chanvre, de chaux et d’eau. Il est plus léger que le béton ordinaire (1/8) et possède des qualités thermiques et acoustiques plus grandes qu’un béton classique. Par sa conception, il résiste également aux incendies. Le chanvre est aussi plus rapide à obtenir puisqu’il met environ 120 jours à pousser, soit 100 fois plus vite que le bois.

Sa principale qualité étant qu’il peut capturer le carbone deux fois plus efficacement qu’une forêt d’arbres. De nombreuses études estiment que le chanvre est l’un des meilleurs convertisseurs de CO2 en biomasse. Ainsi, le chanvre peut absorber jusqu’à 15 tonnes de CO2 par hectare cultivé.  Le béton de chanvre quant à lui, garde les mêmes propriétés que le matériau d’origine.

Le défi était plutôt de convaincre !

Pour les architectes de Lemoal Lemoal, le défi à relever n’était pas la construction en elle-même, mais plutôt de convaincre de l’utilité de ce matériau auprès des clients. Les murs de chanvre n’ont pas le même aspect raffiné que l’on peut donner à un mur de béton. Le chanvre reste une matière rustique qui peut gêner les décideurs à cause de son apparence.

À LIRE AUSSI :
Isolation : pourquoi cette innovation des années 90 revient-elle sur le devant de la scène ?

Le chanvre est aussi plus cher que le béton, cependant il va réduire considérablement la facture énergétique à long terme. C’est donc un investissement rentable pour un bâtiment public qui s’inscrit évidemment dans la durabilité.

Comment les murs sont-ils construits ?

Les parpaings de chanvre utilisés dans la salle de sport de Croissy-Beaubourg ont été conçus par le cimentier VICAT, à moins de 500 kilomètres de la salle de sport, ceci pour réduire encore l’empreinte carbone liée aux transports de matériaux.

C’est également à cet endroit que le chanvre utilisé a été cultivé. Les murs sont en fait remplis de ces blocs de chanvre puis revêtus de panneaux en fibre de ciment. Ces panneaux sont nécessaires pour protéger le bâtiment des intempéries.

https://twitter.com/GroupeVicat/status/1322116667858735106

On sait que les matériaux de construction sont responsables de 11% des émissions de carbone dans le monde. Le BTP cherche donc des moyens de réduire les empreintes carbones des nouvelles constructions. Désormais, on utilise aussi des biomatériaux comme les algues ou le mycélium. Le chanvre est considéré comme l’un des matériaux les plus durables au monde. C’est donc une première mondiale pour ce bâtiment à bilan carbone négatif, et cela pourrait peut-être donner des idées à d’autres collectivités ?

Source
Interestingengineering.com

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page