Un gel contraceptif masculin est actuellement testé en Grande-Bretagne sur 450 couples. Il devrait permettre une alternative au contraceptif oral féminin.

Jusqu’à aujourd’hui, la contraception par absorption médicamenteuse est plutôt une affaire de femmes ! La pilule contraceptive est encore exclusivement féminine, mais depuis 2017 des scientifiques du Royaume-Uni envisage un gel contraceptif masculin qui permettrait de réduire le nombre de spermatozoïdes absorbés par la peau.

Un essai clinique sur 450 couples sur une période de 12 mois vient de commencer à Edimbourg et Manchester. Ce gel est constitué de deux hormones sexuelles en version synthétique : la progestérone et la testostérone. Appliqué à même la peau, sur le thorax de l’homme, il devrait permettre un nouveau moyen de contraception… Réservé aux hommes !


A lire également : Une pilule contraceptive vient d’être testée sur 40 hommes aux États-Unis


Concrètement le gel se présente sous la forme d’un tube de dentifrice. Il faut passer du gel sur les deux épaules pour l’équivalent d’une pièce de 50 centimes explique le site d’informations businessinsider.fr.

A LIRE AUSSI SUR NEOZONE :
Nerivio Migra, le patch qui soulage les symptômes de la migraine

Vidéo : Contraception masculine : rêve ou réalité ? – Le Magazine de la santé

La progestérone empêche la production de spermatozoïdes et fait baisser la testostérone. James Owers, l’un des testeurs affirme que les effets secondaires sont moindres et constate seulement une prise de poids de 1 kg et quelques marques d’acné apparues sur le dos. Les effets secondaires semblent donc être considérablement les mêmes que pour un contraceptif féminin.

Certaines femmes ne supportent pas les contraceptifs oraux et il ne reste alors que le préservatif masculin pour empêcher la procréation, même si cela ne dispense pas de l’utilisation du préservatif pour les maladies sexuellement transmissibles, ce gel contraceptif masculin pourrait devenir une excellente alternative pour les couples « longue durée » qui souhaitent des rapports sans latex ! Le verdict quant à l’efficacité de ce gel est attendu dans un an environ. Nous verrons donc si le taux de natalité au Royaume-Uni a augmenté ou pas !

Photo de couverture de GlebSStock et sokoloko / Shutterstock