Energy Vault, l’invention d’une batterie géante à gravité pour stocker les énergies renouvelables

La start-up Energy Vault a développé une batterie gravitaire composée de gigantesques blocs en terre comprimée. Deux unités à grande échelle sont actuellement en cours de construction. L’une est déployée en Chine et l’autre aux États-Unis.

Aujourd’hui, remplacer les combustibles fossiles par des énergies propres est plus que jamais important face à l’urgence climatique. En raison de leurs coûts moins élevés, les technologies solaires et éoliennes font partie des solutions les plus plébiscitées pour générer de l’électricité verte. Mais leur intermittence due à l’absence du soleil ou du vent oblige souvent les utilisateurs à recourir à l’électricité produite par des centrales électriques au gaz naturel ou au charbon. Ce problème est déjà résolu en stockant la production d’énergie renouvelable produite et non consommée pendant la journée, via des batteries électriques. Cependant, les dépenses liées à cette méthode de stockage sont encore considérables. Energy Vault propose d’utiliser une batterie gravitaire. De quoi s’agit-il ? Comment ça marche ? Le point sur cette technologie.

Comment fonctionne cette batterie à gravité ?

Baptisé EVx, ce système de stockage est établi dans un immense bâtiment rectangulaire qui fonctionne automatiquement, en grande partie. Il est composé de centaines de briques mesurant chacune 3,5 × 2,7 × 1,3 m et pesant chacune 24 t. Ces lourds blocs sont fabriqués à partir de matériaux composites composés à 99 % de terre excavée dans les chantiers. La société a choisi de ne pas employer du béton, car celui-ci présente une empreinte carbone élevée. Ces briques possèdent une densité proche de celle du béton et 2,4 fois plus élevée que celle de l’eau. Disposées côte à côte à l’intérieur du bâtiment, elles sont transportées par un système de chariots relié à l’ascenseur, qui les soulève le jour et les abaisse la nuit. Un dispositif de contrôle dédié planifie leur déplacement dans l’immeuble.

EVx, un système de stockage d'énergie par gravité à l'intérieur d'un immense bâtiment rectangulaire à Rudong, au nord de Shanghai.
EVx, un système de stockage d’énergie par gravité à l’intérieur d’un immense bâtiment rectangulaire à Rudong, au nord de Shanghai. Crédit photo : Energy Vault

Le jour, ces énormes masses assurent le stockage d’énergie, lorsqu’elles sont soulevées à environ 90 m de haut. Le soir, elles descendent à une vitesse de près de 2 m/s, ce qui leur permet de générer de l’énergie potentielle. Cette dernière fait ainsi tourner des générateurs électriques. L’électricité produite est estimée à approximativement un mégawatt. Selon l’entreprise, l’efficacité de ce système est semblable à celle d’un pompage turbinage. Elle pourrait être améliorée en augmentant le nombre de blocs déployés. Par ailleurs, il est à noter que les ascenseurs et le système de chariots employés sont alimentés par l’électricité provenant de la batterie géante elle-même, des systèmes photovoltaïques et des technologies éoliennes.

Quelles sont les caractéristiques des deux systèmes EVx d’Energy Vault ?

Cette start-up a déjà effectué des essais de sa nouvelle technologie à plus petite échelle, en Suisse. En effet, un projet pilote d’une puissance de 5 MW y est opérationnel, depuis 2020. Actuellement, la société met en place deux systèmes de stockage à gravité EVx. Le premier site est érigé à proximité d’un parc éolien à Rudong, au nord de Shanghai, dans la province du Jiangsu, en Chine. Il fournira de l’électricité à la société de gestion et de recyclage des déchets China Tianying. Il occupe un bâtiment d’environ 121 m de haut et dispose d’une puissance maximale de 25 MW. Si tout se passe bien, cette centrale de stockage d’énergie gravitaire sera achevée en juin 2023. Dès qu’elle sera mise en service, la société recueillera les données requises afin d’évaluer ses performances réelles. Le second site de 18 MW est construit pour la compagnie d’électricité Enel au Texas, aux États-Unis. Plus d’informations : Energyvault.com

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
cnet.com

Tsiory Laurence

Titulaire de licence en communication et en langue française, je travaille comme rédactrice web depuis déjà plus de dix ans. J'ai collaboré avec quelques agences de communication locales avant de rejoindre l'équipe de Neozone. Ce qui m'a permis de consolider mon expérience en matière de création de contenus web au fil du temps. J’accorde une grande attention à chaque article que j’écris. Mon objectif, c'est de vous fournir des informations, des solutions et éventuellement des conseils. Je peux traiter divers thèmes, mais mes sujets préférés sont l’innovation, la technologie, le voyage, l’immobilier et les actualités. J’espère que mes articles vous permettront de connaître des inventeurs et des entreprises novatrices en France, en Europe et dans le monde entier. « La vie est une grande école où à chaque instant l’homme s’enrichit et tire une leçon de ses propres expériences ». Cette citation de Maude Anssens m’inspire dans tout ce que j’entreprends au quotidien. J’aime aussi suivre les actualités politiques et économiques internationales. Je pense que donner le meilleur de soi et s’adapter aux évolutions du monde autant que possible sont des valeurs importantes qui peuvent nous aider à progresser et à rester toujours efficaces. Je suis sur Linkedin si vous voulez me faire passer un message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page