Innovation

Granulé : une entreprise va transformer de la tourbe de coco en « pellets de bois »

La tourbe de coco, utilisée dans les cultures de paprika, va devenir une matière première pour remplacer les pellets de bois. Arriveront-ils en Europe ? C'est fort probable !

L’année 2022 restera peut-être dans les annales pour l’année de la crise énergétique mondiale, et celle de la « course aux pellets de bois » … Vous n’êtes probablement pas sans savoir que cette ressource est devenue une denrée rare et surtout coûteuse. Les poêles à pellets ont été vendus en masse sur les dernières années, aidés par l’État pour leurs vertus écologiques et économiques… La demande de pellets devenant plus forte que l’offre, les prix ont logiquement, mais affreusement augmenté. Ces augmentations incitent donc les industriels à trouver, pour les années à venir, des alternatives aux pellets de bois comme ceux de chanvre ou de lin. En Corée du Sud, c’est la tourbe de coco qui pourrait devenir une matière première pour les futurs granulés. Découverte.

Pourquoi la tourbe de coco ?

Les pellets de bois sont des biocarburants conçus à partir de biomasse, ou de déchets organiques compressés. On entend par biomasse, les déchets de bois comme les copeaux ou la sciure, dans laquelle on injecte un liant universel, pour que le pellet se forme. Les déchets de bois sont une matière première disponible, mais comme nous le savons, ils viennent, eux aussi, à manquer. En Corée du Sud, les cultivateurs de paprika utilisent de la tourbe de coco. Cette tourbe sera bientôt exploitée par l’entreprise  Jinenertech, associée à une société publique de production d’électricité. L’objectif étant de réutiliser les déchets des cultures de paprika pour fabriquer un nouveau pellet plus accessible.

De la tourbe de coco
De la tourbe de coco. Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

La tourbe de coco qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelée moelle de coco, elle est fabriquée à partir de la coque qui entoure la noix de coco… Dans les cultures de paprika, elle est utilisée comme substrat et fertilisant naturel des sols. Dans nos jardins, elle peut aussi être utilisée sur des plantations en carrés potagers ou en containers par exemple. Si la Corée du Sud décide de miser sur la tourbe de coco pour fabriquer des pellets, c’est tout d’abord pour réduire ses importations de granulés de bois, grâce à une matière première largement disponible localement. Trois grandes entreprises coréennes utiliseront dès 2025 les granulés à base de tourbe de coco, une manière d’avancer vers l’indépendance énergétique du pays.

Le granulé de chanvre, l’avenir du pellet en Europe ?

Devant la pénurie de pellets de bois constatée cette année, une matière nouvelle tient le haut du classement. Le pellet de chanvre est déjà très utilisé au Canada, gros consommateur de granulés de bois, comme une alternative aux pellets traditionnels. En Europe, la France est le premier producteur de chanvre; cette matière sera donc probablement celle privilégiée pour les futurs granulés de bois. Les granulés de chanvre sont fabriqués à partir des tiges de la plante, qui est beaucoup moins utilisée que la fleur ou les feuilles. Une solution de revalorisation des déchets pour les producteurs, et un pellet moins cher et aux mêmes pouvoirs calorifiques que le bois compressé. De plus, les granulés de chanvre peuvent être utilisés dans un poêle à pellets classique, et ne nécessitent aucune modification du système. Enfin, le chanvre est une matière écologique, plantée chaque année, ce qui évite aussi la déforestation liée au marché du pellet de bois. Quant aux pellets de chanvre ou de tourbe de coco, il semblerait qu’ils soient tout aussi efficaces que les pellets de bois, mais produiraient moins de cendres. Plus d’informations : Jinenertech.co.kr

Nathalie Kleczinski

Mes sujets de prédilection sont l'écologie, l'environnement, les innovations solidaires et les actualités en général. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire. Ma devise : "Carpe Diem" parce que la vie est trop courte et qu'il faut en savourer chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page