Biomasse : cette entreprise va produire des pellets avec les déchets de culture du paprika

Diversifier les matériaux qui permettent de fabriquer des pellets, biocombustible très recherché dans le monde entier, est l'un des enjeux de demain !

Les pellets à brûler sont devenus, cette année, l’objet de toutes les convoitises… En France, comme partout dans le monde, ces petits granulés de bois connaissent une augmentation des prix sans précédent. Alors que le pellet de bois coûtait moins de 300 € la tonne en 2021, aujourd’hui, il est possible de les trouver à 800 € pour la même quantité. Guerre en Ukraine, inflation, problèmes d’approvisionnement, crise sanitaire, pénurie de matières premières et de pièces électroniques pour les machines, tous ces facteurs ont fait du granulé de bois, une denrée rare et chère cette année. On a vu que certaines entreprises proposaient déjà des alternatives aux pellets de bois, avec le chanvre, le lin ou les noyaux d’olives. En Corée du Sud, deux entreprises, EWP et Jinenertech lancent un projet conjoint pour transformer les déchets de culture de paprika en pellets.

Le paprika, nouvelle matière première pour le pellet ?

Le paprika ou piment doux est cette épice que l’on ajoute dans nos plats et qui donne un goût légèrement épicé, teintant vos préparations d’un splendide rouge orangé… Les piments et les poivrons dont est issu le paprika (séchés et moulus), poussent évidemment sur des tiges, qui ne sont pas encore revalorisées dans les pays qui les cultivent. Jinenertech, une entreprise de technologie environnementale qui convertit les boues d’épuration en granulés, a lancé un projet conjoint de biomasse avec une entreprise publique de production d’électricité en Corée du Sud. L’objectif est de transformer les déchets du milieu de culture du paprika en granulés qui seront utilisés comme combustible pour la production d’électricité.

Le Paprika est une épice en poudre de couleur rouge obtenue à partir du fruit mûr, séché et moulu du piment doux ou poivron (Capsicum annuum, de la famille des Solanaceae).
Le Paprika est une épice en poudre de couleur rouge obtenue à partir du fruit mûr, séché et moulu du piment doux ou poivron (Capsicum annuum, de la famille des Solanaceae). Photo d’illustration non contractuelle. Crédit : Shutterstock

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

Les pellets sont des biocarburants fabriqués à partir de matières organiques compressées ou de biomasse. Les granulés de bois sont donc fabriqués depuis de la sciure de bois et d’autres déchets industriels connexes, comme les copeaux par exemple. Les autres déchets pouvant servir à fabriquer du pellet sont les grappes de fruits vides, les coques des fruits du palmier, les noix de coco, mais également les cimes ou branches rejetées lors des opérations d’exploitation forestière. La filiale de Jinenertech produira des pellets pour la Korea East-West Power Company (EWP), à base de tourbe de coco utilisée comme milieu de culture dans les fermes de paprika sud-coréennes. La tourbe de coco qui est utilisée dans les cultures comme substrat pour les plantes ou pour les cultures en conteneur est un matériau idéal pour fabriquer de nouveaux combustibles.

Pourquoi cette nouvelle filiale en Indonésie ?

L’Indonésie importe massivement des granulés de bois qui est le principal combustible utilisé pour la production d’électricité mixte par bioénergie. Le pays souhaite donc trouver un moyen d’être moins dépendant d’autres pays en matière de combustible… Le PDG d’EWP, Kim Yung-moon, dont l’entreprise produit déjà des pellets à base de champignons, explique : « Nous allons faire des efforts pour revitaliser l’industrie nationale des biocarburants et contribuer à la création de nouveaux emplois en établissant un cycle vertueux de biocarburants à base de milieu de culture de déchets de paprika ». Le gouvernement de Séoul a encouragé les entreprises à adopter des énergies propres, dans le cadre des efforts visant à atteindre l’objectif « zéro carbone » d’ici à 2050. Les pellets issus des déchets de culture du chanvre ou du paprika pourraient-ils devenir une alternative durable et moins chère aux pellets de bois pour l’Indonésie ? Cela permettrait aussi aux pays producteurs d’exporter leurs pellets partout dans le monde, et par conséquent, de faire baisser le prix des granulés de bois, non ?

Plus de 900 000 abonné(e)s nous suivent sur les réseaux ! Pourquoi pas vous ? Abonnez-vous à notre Newsletter ou suivez-nous sur Google News et sur WhatsApp pour ne manquer aucune invention et innovation !
Source
Ajudaily.com

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 23 ans, j'écris depuis trois ans, avec une préférence pour les domaines liés à l'actualité, à la psychologie, aux études scientifiques, ou à la protection et l'environnement dans son ensemble. Mon petit parcours de rédactrice junior s'inspire de différentes études scientifiques, ou de sujets d'actualité abordés dans différents médias que je suis avec intérêt. Particulièrement touchée par la protection des animaux, j'aime vous transmettre les avancées et les lois relatives au bien-être animal. Personnellement engagée comme présidente d'une association, je mets un point d'honneur à protéger les animaux de toute nature (hérisson, abeilles, insectes, chiens ou chats)... Je n'ai probablement pas l'expérience professionnelle de certains rédacteurs en matière de politique, de principes scientifiques. Mais, je tente d'apporter ma petite pierre à l'édifice en vous racontant mes expériences et mes réflexions dans des domaines qui me touchent. Et, puisque la vie est une surprise chaque jour, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. C'est la raison pour laquelle, à 23 ans, j'ai encore besoin d'apprendre des milliers de choses, et de me cultiver pour vous conter encore plus d'histoires passionnantes. Rejoignez-moi dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens... Ma passion pour les animaux en général a toujours été au cœur de mes préoccupations. Soucieuse de leur bien-être et de leur place dans notre monde, je m'efforce de sensibiliser mon audience à leur protection, à travers des articles informatifs et engagés. Qu'il s'agisse de sujets comme la conservation des espèces, les droits des animaux ou simplement des anecdotes touchantes, je trouve une grande satisfaction à partager mes connaissances et mes réflexions pour encourager une prise de conscience collective. En tant que jeune professionnelle, je considère chaque jour comme une opportunité d'apprentissage et d'évolution. Je m'efforce de rester à l'affût des dernières découvertes scientifiques, des débats sociétaux émergents et des avancées technologiques, afin d'enrichir mon travail et d'offrir à mes lecteurs un contenu pertinent et stimulant. N'hésitez pas à me rejoindre dans cette aventure de découverte et de réflexion, où la curiosité et le souci du bien-être animal se rejoignent pour inspirer des discussions et des actions porteuses de sens..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bouton retour en haut de la page