Innovation

Granulés : un procédé innovant de fabrication de pellets de bois à “haute performance énergétique”, en circuit court

WoodTechno souhaite permettre aux petites scieries de valoriser leurs co-produits (sciures, copeaux) avec une machine révolutionnaire et modulaire.

Si la situation ne s’améliore pas rapidement, ceux qui utilisent des pellets ou granulés de bois pour se chauffer risquent de ne pas pouvoir les utiliser… Les ruptures de stock sont déjà présentes partout en France, et quand les pellets sont disponibles, ils sont quasiment hors de prix. Pour cette année, il va falloir « faire avec », mais pour l’année prochaine, une entreprise basée près de Saint-Etienne, pourrait bien révolutionner ce marché du bois. La start-up WoodTechno fondée en 2021 a inventé un procédé innovant pour la fabrication des pellets de bois à haute performance énergétique. Son but ? Aider les scieries à valoriser les sciures et copeaux et donc, privilégier les fabrications locales. Découverte.

WoodTechno c’est qui ?

La start-up a été fondé par José Brunet, professionnel du bois et Frédéric Becquart chercheur sur le site stéphanois du laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères, (Université Jean Monnet de Saint-Etienne, Université Claude Bernard Lyon 1, INSA Lyon et CNRS). Ils avaient en commun, le souhait d’optimiser la fabrication des pellets de bois qui, actuellement se fait par voie sèche avec des installations couteuses et énergivores. Après de nombreuses recherches d’une équipe de l’IMP, ils sont parvenus à créer un procédé de fabrication unique sur ce marché porteur. Ce nouveau procédé, en rupture avec l’existant, est modulaire, robuste et les machines-outils beaucoup moins chères.

La technologie WoodTechno utilise les co-produits du sciage (sciure, copeaux, plaquettes) à partir de tout type d’essences de bois
La technologie WoodTechno utilise les co-produits du sciage (sciure, copeaux, plaquettes) à partir de tout type d’essences de bois. Crédit photo : Woodtechno

Comment fonctionne la technologie WoodTechno ?

L’enjeu principal de cette nouvelle technologie est de pouvoir être utilisée par toutes les scieries, petites ou moyennes notamment, et de leur proposer de valoriser leurs co-produits (copeaux, sciures). Cette technologie autorise l’utilisation de tous les co-produits, mais également de toutes les essences de bois (résineux, feuillus, mélange, etc.), ce qui n’est pas le cas actuellement. Cette innovation brevetée permet de fabriquer par la technologie d’extrusion bivis, des pellets avec un meilleur pouvoir calorifique, une durabilité forte, tout en restant moins chers à produire.

Bien sûr, les pellets produits sont conformes aux normes en vigueur en France (EN+, DIN+). Le procédé inventé permet également de réduire les étapes de fabrication et d’être installé dans les scieries de toutes tailles. Pour les petites scieries, cela leur offrirait également un revenu supplémentaire en fabricant leurs pellets de bois à partir des déchets, qu’ils revendent normalement à très bas prix, ou jettent. En bout de chaîne, le consommateur devrait lui, obtenir des prix très compétitifs pour des granulés de bois produits localement…

“Notre procédé innovant est basé sur l’extrusion bivis pour valoriser les co-produits de sciage comme les copeaux, sciures et plaquettes de bois. (…) Cette innovation brevetée peut être utilisée pour toutes les essences d’arbres en traitant indifféremment avec ou sans mélanges les essences de résineux et de feuillus, là où les solutions actuelles ne le permettent pas. Moins coûteuse et énergivore que le process traditionnel, elle s’adresse aux scieries, notamment petites et moyennes, pour leur permettre de produire directement sur site, puis de vendre localement les granulés de bois.” Woodtechno

Une jeune pousse Stéphanoise qui a de l’avenir…

La start-up est née à Saint-Etienne, puis a été propulsée par l’incubateur PULSALYS de Villeurbanne, pour finalement s’installer dans le Cantal, la troisième région forestière de France (2.5 millions d’hectares de taux de boisement). Un projet d’ailleurs soutenu par la région à travers le programme FEDER. WoodTechno entend créer un nouveau modèle économique dans la filière bois afin de garantir une production et un approvisionnement en circuit court puis s’étendre au niveau national, européen, puis mondial… Un premier pilote semi-industriel sera installé au début de l’année prochaine à Saint-Etienne, qui sera capable de produire environ 300 kilos de pellets par heure. Le but, à l’horizon 2024 étant de pouvoir en produire 4 tonnes par heure, et tenter de résoudre les tensions du marché du granulé de bois. Plus d’informations : woodtechno.fr

Source
Pulsalys.fr

Méline Kleczinski

Jeune rédactrice de 20 ans, j'aime parler d'actualités, d'environnement et de ce qui se rapporte aux sciences et à la psychologie. Je suis passionnée par les animaux en général et par tout ce qui touche à leur bien-être.

10 commentaires

  1. Tres intéressant car le prix des pellets a explosé, on se demande pourquoi autant en un an. Cela semble abusif…
    À combien reviendrait la tonne de ce genre de pellets et où se les procurer… Je suis dans le Lot

  2. Bonjour j aimerais savoir comment on pourrait avoir le prix de la tonne de granulé s il vous plaît merci pour votre réponse

  3. Lisez au moins l’article jusqu’à la fin et vous arrêterez peut-être de demander le prix de la tonne de pellets …

  4. Prix de la tonne très intéressé j’ai 2 poêles à nourrir je suis dans l’allier et j’en ai besoin

  5. Bonjour je souhaite investir dans une presse pour m’auto fournir j’ai les locaux et la place comment acheter une de vos presse et la matière première

  6. Bonjour,

    Je suis intéressé par vos pellets.

    Pouvez-vous me communiquer le prix et vos conditions de livraison.

  7. @Joe, des presses à pellets existent déjà, voir par exemple sur agrieuro.fr
    L’idée est sympa, mais dans les faits, par chez moi, aucune scierie ne vend de sciure, elle est déjà réutilisée pour chauffer localement avec des chaudières fonctionnant avec la sciure.
    Apparemment, il existe des poêles fonctionnant avec le bois déchiqueté, dans lequel on peut utilisé du broyat séché, et le bois déchiqueté coûterait moins cher que le pellet, mais où on trouve ça et à quel prix, je ne sais pas (évidemment on peut faire le sien avec un broyeur).

  8. Bravo pour cette invention ! En plus cela devrait aidé les petites et moyennes entreprises et j’espère que les utilisateurs de toutes ses poêles à granulés vont en fin pouvoir avoir des pellets plus abordable. Moi j’ai commandé en fin septembre pour la première fois et j’ai eu des frissons quand ont nous annonce 1000€ transport y compris. En ayant un bébé de 14mois et une petite fille de 3ans je n’avais pas le choix.
    Merci beaucoup Messieurs Brunet et Bequart de votre invention. Faites le savoir aux petites et moyennes entreprises !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page